Villiers de l’Isle-Adam (1838-1889)

Villiers de l’Isle-AdamVilliers de l’Isle-Adam (Auguste, comte de Villiers de L’Isle-Adam) est né à Saint-Brieuc en 1838. Il fait ses études en Bretagne et vient à Paris en 1857 où il rencontre Baudelaire, qui lui fait découvir Edgar Poe.
Villiers de l’Isle-Adam était un admirateur de Wagner et de Flaubert et par ailleurs l’un des premiers lecteurs français de Hegel.
En 1862, il écrit son premier roman, Isis, qu’il publie à compte d’auteur. Il écrit en 1865 et 1866 deux drames, Elën et Morgane, qui n’ont jamais été représentés de son vivant. À cette époque, il se lie d’amitié avec Mallarmé.
C’est avec ses Contes cruels (1883) et ses Histoires insolites (1888), suivies, la même année, des Nouveaux Contes cruels (salués par Huysmans) qu’il connaît le succès en raison notamment du caractère fantastique de ces textes courts. En 1886, il écrit L’Ève future et, en 1890 (un an après sa mort), c’est Axel qui est publié, un drame représenté pour la première fois en 1894.

Lectures suggérées

Contes cruels  Étude sur les Contes cruels de Villiers de l’Isle-Adam
Villiers de l’Isle-Adam, Contes cruels.
Étude sur les Contes cruels de Villiers de l’Isle-Adam.