Figures de style

Prétérition

(féminin) Une prétérition est une figure par laquelle on affirme passer sous silence quelque chose dont on parle néanmoins.

Exemples :

  • Vous remarquez que je ne vous dis pas que votre style manque d’élégance.
  • C’est Claire, pour ne pas la nommer, qui a eu la meilleure note en français.
  • Un exemple littéraire de prétérition dans le prologue du Chevalier à la charrette :

Puisque ma dame de Champagne veut que j’entreprenne de faire un roman, je l’entreprendrai très volontiers, en homme qui lui est entièrement dévoué dans tout ce qu’il peut faire en ce monde, sans avancer la moindre flatterie. Tel autre cependant le ferait en tentant de glisser un propos flatteur, il dirait ainsi, et je m’en porterais témoin, que c’est la dame qui surpasse toutes celles qui sont en vie, comme tout parfum surpasse la brise qui souffle en mai ou en avril.


(Traduction en français moderne de C. Méla et C. Blons-Pierre, Le Livre de poche.)

La prétérition est souvent introduite par une formule négative (je ne dirai rien sur…, je n’insisterai pas sur le fait que…, pour ne pas parler de…, il me semble inutile de rappeler que…). Cette figure permet généralement d’attirer l’attention sur ce qu’on fait semblant de ne pas dire.

Conseils de lecture

Les figures de style  Lexique des figures de style  Lexique des termes littéraires
Les figures de style - 100 exercices, exemples et corrigés, Hatier.
Lexique des figures de style, A. Colin.
Lexique des termes littéraires, Le Livre de Poche.

Liens Internet