Biographie de Guy de Maupassant (1850-1893)

Guy de Maupassant Maupassant est né à Fécamp (en Normandie) en août 1850. Maupassant est élevé par sa mère, passionnée de littérature et amie de Flaubert. Celle-ci l’encourage et lui sert de guide dans ses lectures.
À l’âge de douze ans, il entre au collège religieux d’Yvetot et termine ses études secondaires au lycée de Rouen.
C’est Gustave Flaubert qui aide Maupassant à devenir écrivain en lui donnant des conseils. Par l’intermédiaire de celui-ci, Maupassant rencontre les grands écrivains de l’époque : Zola, Huysmans, Daudet et les frères Goncourt.
Après le succès de Boule-de-Suif (1880, récit publié dans Les Soirées de Médan) et de La Maison Tellier (recueil publié en 1881), Maupassant abandonne son emploi dans un ministère et se consacre entièrement à l’écriture. Dès lors, il publie des recueils de nouvelles, des romans et des articles dans les journaux, et cela sans renoncer à ses passions qui sont la chasse, le canotage et les femmes. Il voyage aussi en Corse, en Italie et en Afrique du Nord sur son voilier « Le Bel-Ami ».
Mais peu à peu, Maupassant éprouve un sentiment de malaise et est victime d’hallucinations (au début de l’année 1891). Il tente de se suicider et est interné dans la maison de santé du Docteur Blanche. Il y meurt en juillet 1893.

Œuvres principales de Maupassant

  • 1880 : Boule de suif (nouvelle)
  • 1883 : Une vie (roman), Contes de la bécasse (nouvelles)
  • 1885 : Bel-Ami (roman), Contes du jour et de la nuit (nouvelles)
  • 1887 : Le Horla (nouvelle)
  • 1888 : Pierre et Jean (roman)

Quelques citations

« Une œuvre d’art n’est supérieure que si elle est, en même temps, un symbole et l’expression exacte d’une réalité. »
(La Vie errante)

« Le réaliste, s’il est un artiste, cherchera, non pas à nous montrer la photographie banale de la vie, mais à nous en donner la vision plus complète, plus saisissante, plus probante que la réalité même. »
(Préface de Pierre et Jean)

« Faire vrai consiste donc à donner l’illusion complète du vrai, suivant la logique ordinaire des faits, et non à les transcrire servilement dans le pêle-mêle de leur succession.
J’en conclus que les Réalistes de talent devraient s’appeler plutôt des illusionnistes. »
(Ibid.)

« Les grands artistes sont ceux qui imposent à l’humanité leur illusion particulière. »
(Ibid.)

Conseils de lecture

Maupassant, Une vie  Maupassant, La Morte et autres nouvelles fantastiques
Maupassant, Une vie.
Maupassant, La Morte et autres nouvelles fantastiques.