Ancien français

VILAIN

Étymologie

Vilain est un nom et un adjectif issu du bas latin *villanus, « habitant de la campagne », lui-même dérivé du latin classique villa, « ferme ».

Ancienne langue

  • L’adjectif et le nom désignent « une personne non noble, un rustre ». Ils s’opposent donc à l’adjectif courtois, qui désigne « celui qui vit à la cour ».
  • Par extension et par rapprochement avec l’adjectif vil, l’adjectif est passé du domaine social au domaine moral. Vilain qualifie alors « celui qui a des sentiments laids, communs » (on établit une analogie entre la condition peu élevée du paysan et sa valeur morale). L’adjectif peut aussi avoir le sens de « mauvais, méchant ».
  • Sur le plan physique, cet adjectif désigne aussi « ce qui est désagréable à voir, ce qui est laid, hideux » (on retrouve alors la connotation péjorative).

Évolution jusqu’au français moderne

  • Le français moderne ne perçoit plus le rapport de ce mot avec son sens étymologique (« qui a le caractère du paysan »). Pour qualifier une personne ou une chose « mauvaise », il ne s’emploie plus guère que dans le langage adressé aux enfants.
  • Au XVIIe siècle, la notion de désagrément s’est appliquée à d’autres contextes. L’adjectif a pu prendre le sens de « dangereux » en parlant d’un rhume, d’une blessure. En français moderne, il est employé comme intensif dans ces contextes. Exemple : J’ai un vilain rhume.

Conseils de lecture

Vocabulaire d’ancien français Fiches de vocabulaire
Vocabulaire d’ancien français
Fiches de vocabulaire
→ Bibliographie pour le Capes de lettres

Liens Internet