Litote

La litote est une figure d’atténuation qui consiste à dire moins pour suggérer davantage. C’est laisser entendre plus qu’on ne dit, dire beaucoup en peu de mots.
À la différence de l’euphémisme qui est employé pour parler d’un référent désagréable sans utiliser le terme exact, la litote renforce l’information.
La litote est une figure de style fréquente dans le langage familier.

Exemples :

  • Dans Le Cid de Corneille, Chimène fait entendre à Rodrigue qu’elle l’aime toujours : « Va, je ne te hais point. » (acte III, scène 4)1
  • Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard, acte I, scène 6 : « Ils se donnent la comédie, n’importe, mettons tout à profit, ce garçon-ci n’est pas sot, et je ne plains pas la soubrette qui l’aura […]. » (= Ce garçon est intelligent et j’envie la soubrette.)
  • Elle n’est pas mauvaise, cette tarte ! (= Elle est bonne / très bonne.)

1 Selon C. Stolz dans Initiation à la stylistique (page 156), cette réplique « n’est plus aujourd’hui interprété[e] comme une litote ». Voir cet article ou l’article de Wikipédia pour en savoir plus.

Conseils de lecture

Lexique des termes littéraires Lexique des figures de style
Lexique des termes littéraires
Lexique des figures de style