Aller au contenu

Biographie de Jean de La Bruyère

Jean de La Bruyère (1645-1696)

La Bruyère Il est né à Paris en 1645. D’origine bourgeoise, La Bruyère fait ses humanités1 et obtient une licence en droit et achète une charge de trésorier général à Caen. À partir de 1684, et grâce à Bossuet (1627-1704), il est sous-précepteur dans la maison du Grand Condé2, auprès du jeune duc de Bourbon, petit-fils du prince. À partir de 1687, son activité professorale cesse et il devient bibliothécaire chez les Condé. Il commence à rédiger Les Caractères (1688) dès 1670. C’est un livre qu’il a maintes fois remanié et augmenté. La première publication du livre est anonyme et porte le titre Les Caractères ou mœurs de ce siècle : le succès est rapide et l’ouvrage est réédité plusieurs fois du vivant de l’auteur. La Bruyère est désormais célèbre et son élévation sociale est indéniable. En 1693, il est élu à l’Académie française, notamment grâce à la protection des Condé et au soutien, à l’Académie, du parti des Anciens3. En mai 1696, La Bruyère meurt suite à une attaque d’apoplexie4.


Notes

1 Étude des auteurs grecs et latins.
Que signifie « faire ses humanités » ?
Il s’agit de la « formation de l’esprit par les lettres, fondés sur la conviction que l’on devient soi-même et que l’on s’arme pour la vie par une confrontation avec les grands textes du passé, et par une confrontation personnelle, en les lisant, en les traduisant, en les comprenant, en les commentant, en les imitant par soi-même, c’est ce qu’on appelait naguère “faire ses humanités” ». (Source : M. Zink, academiesciencesmoralesetpolitiques.fr)
2 Louis de Bourbon (1621-1686).
3 Bossuet, Racine et Boileau (Cf. « Querelle des Anciens et des Modernes »).
4 Arrêt brutal des fonctions du cerveau.

Conseils de lecture

 

Voir aussi