Charles Perrault (1628-1703)

Perrault Charles Perrault est né à Paris. Il est issu d’une famille appartenant à la bourgeoisie parlementaire.
Il étudie le droit civil, et il est reçu avocat à Orléans.
Contrôleur général de la surintendance des Bâtiments du roi, protégé par Colbert, Charles Perrault entre en 1671 à l’Académie française. En 1687, il y lit un poème intitulé Le Siècle de Louis le Grand. Cette lecture réveille la querelle des Anciens et des Modernes. Attaqué (notamment par Boileau et Racine), il rédige les Parallèles des Anciens et des Modernes en ce qui regarde les Arts et les Sciences (1688-1697).
Perrault meurt à Paris à l’âge de soixante-quinze ans.

Œuvres principales de Perrault

  • Le Siècle de Louis le Grand (1687).
  • Contes en vers, Histoires ou contes du temps passé (1695-1696), contes écrits pour l’amusement des enfants (mais pas seulement) et également appelés Contes de ma mère l’Oye (cette expression, au XVIIe siècle, est synonyme de « contes de fées » ; cf. Dictionnaire de l’Académie française (1694)).
  • Parallèles des Anciens et des Modernes (1688-1697), ouvrages dans lesquels Perrault prend clairement position en faveur des Modernes.

Conseils de lecture

Contes de ma Mère l’Oye Étude sur les Contes de Charles Perrault
Perrault, Contes de ma Mère l’Oye
M. Escola commente les Contes de Charles Perrault

Voir aussi

Liens Internet