François Villon (vers 1431 - après 1463)

François Villon François de Montcorbier (François Villon) est né à Paris en 1431 ou 1432. Issu d’une famille pauvre, il est orphelin très jeune. Villon est recueilli par Guillaume de Villon, un chanoine de l’église Saint-Benoît-le-Bétourné.
De 1443 à 1452, Villon est étudiant à Paris. Bachelier en 1449, licencié puis maître ès Arts de l’Université de Paris, Villon semble destiné à devenir clerc.
Or, il fréquente des brigands et devient très vite un « mauvais garçon » : il est condamné à plusieurs reprises. Il ira jusqu’à blesser mortellement un prêtre au cours d’une rixe…
Tantôt exilé, tantôt voyageur, il passe par Blois où il participe au « Concours de Blois » à la cour du duc Charles d’Orléans.
Les deux œuvres principales de Villon sont le Lais et le Testament. Quant à la Ballade des Pendus, elle aurait été écrite lorsque Villon s’attendait à être pendu après sa condamnation. Sa peine aurait été ensuite commuée en peine d’exil.
En 1463, Villon disparaît sans laisser de traces, après une seconde peine d’exil.

N. B. : La vie de François Villon n’est pas très bien connue : il existe peu de renseignements biographiques historiquement vérifiables. Au Moyen-Âge, le genre de l’autobiographie était loin d’être répandu et l’on ne peut faire confiance qu’aux seuls textes.

Conseils de lecture

Poésies de François Villon Poésies de François Villon (étude de l’œuvre)
François Villon, Poésies
Poésies de François Villon

Voir aussi

Illustration : Gallica.