Grammaire

Généralités sur le verbe

Le verbe, du latin verbum (« mot »), désigne soit une action (subie ou faite par le sujet) soit un état. Le procès, c’est ce qui se passe : le procès comprend la notion d’action et d’état. Le verbe rend compte de la chronologie, de la temporalité. Seul l’indicatif est apte à actualiser le procès, c’est-à-dire à rendre compte de la temporalité.

Le verbe présente l’action ou l’état selon des modalités différentes.

Le verbe peut indiquer aussi des aspects :

  • si l’action commence → aspect inchoatif. Exemples : s’endormir, vieillir, etc.
  • si l’action dure → aspect duratif.
  • si l’action est achevée → aspect résultatif ou terminatif.
  • si l’action se répète → aspect itératif.
  • → Parmi les parties du discours, le verbe est un élément fondamental.

Les espèces de verbe

  • le verbe transitif ou objectif : l’action s’exerce sur un objet. Ces verbes ont besoin d’un complément.
  • les verbes transitifs directs : ce sont les verbes qui ne nécessitent pas de préposition.
  • les verbes transitifs indirects : ce sont les verbes qui ont besoin d’une préposition : ressembler à.
  • les verbes transitifs à deux compléments : Je donne un livre | à Paul.
  • les verbes intransitifs : ce sont les verbes qui n’ont pas d’objet : Les enfants lisent.
  • Remarque : parfois, des verbes intransitifs sont employés transitivement. Exemple : Elle chante une belle chanson.

Les voix

Les voix : ce sont les façons dont le verbe est employé.

Les verbes auxiliaires et semi-auxiliaires

Les verbes auxiliaires

  • être : le verbe être n’est pas forcément un auxiliaire. Il peut, par exemple, exprimer un état ou une circonstance ou peut encore signifier « se passer », « exister », etc. Le verbe être en emploi auxiliaire :
    • sert à conjuguer tous les verbes à la voix passive ;
    • sert à conjuguer les temps composés de tous les verbes pronominaux ;
    • sert aussi à conjuguer les temps composés de certains verbes intransitifs : Il est entré.
  • avoir : dans le sens de « posséder », avoir n’est pas auxiliaire. Avoir permet de conjuguer les temps composés de tous les verbes transitifs. Avoir permet aussi de conjuguer les temps composés d’un grand nombre de verbes intransitifs : J’ai couru. Avoir sert aussi à former les formes composées des verbes être et avoir : j’ai lu / j’ai été.

Les verbes semi-auxiliaires

Ils sont toujours suivis d’un infinitif sauf le verbe aller qui peut être suivi de la forme en -ant. Semi-auxiliaire + infinitif = périphrase verbale.

  • les semi-auxiliaires de temps :
    • verbe devoir : il peut exprimer le futur. La pluie doit revenir demain.
    • verbes aller, être sur le point de, etc. : futur proche. L’avion va décoller.
    • venir de : exprime un passé récent : L’avion vient de décoller.
  • les semi-auxiliaires de mode :
    • verbe devoir : action obligatoire, probable, souhaitable. Paul doit lire. Il a dû finir son livre. Il pense qu’on doit procéder ainsi.
    • verbe pouvoir : possibilité, probabilité, souhait. N’importe qui peut se tromper. Il peut être dix heures. Puisse-t-il réussir !
  • les semi-auxiliaires d’aspect :
    • début de l’action (aspect inchoatif) : commencer à, se mettre à.
    • aspect duratif : être en train de.
    • aspect conclusif : finir de, cesser de.

Lectures suggérées

Grammaire  Grammaire méthodique du français
Grammaire, Le Robert & Nathan.
M. Riegel, J.-C. Pellat et R. Rioul, Grammaire méthodique du français, P.U.F.

Liens Internet