Biographie de François Mauriac (1885-1970)

MauriacFrançois Mauriac est né en octobre 1885 à Bordeaux. Son père meurt lorsqu’il est encore très jeune. Il est issu de la haute bourgeoisie catholique dont il fait la description dans ses œuvres. Il étudie les lettres à Bordeaux et vient à Paris pour entrer à l’École des Chartes.

Il publie un recueil de poèmes, Les Mains jointes, en 1909. Celui-ci est salué par Maurice Barrès. Mais c’est avec Le Baiser au lépreux, en 1922, et Thérèse Desqueyroux, en 1927, que François Mauriac acquiert une certaine notoriété.

D’une manière générale, l’œuvre romanesque de Mauriac présente des personnages tourmentés, hantés par le péché : c’est le cas, par exemple, du personnage de Thérèse (dans Thérèse Desqueyroux) qui tantôt incarne le crime (elle tente d’empoisonner son mari) tantôt incarne  l’innocence.

En 1933, Mauriac est élu à l’Académie française.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’engage en faveur de la Résistance et devient un fidèle partisan du général de Gaulle.
En 1952, il reçoit le prix Nobel de littérature.
Il est journaliste à L’Express et au Figaro littéraire à partir de 1961.
Il meurt en septembre 1970 à Paris.

Lectures suggérées

Thérèse Desqueyroux  Le Nœud de vipères
Mauriac, Thérèse Desqueyroux.
Mauriac, Le Nœud de vipères.

Liens Internet