Biographie d’André Malraux (1901-1976)

André MalrauxAndré Malraux est né en novembre 1901 à Paris.
Il abandonne ses études secondaires à l’âge de dix-sept ans, mais suit des cours au musée Guimet et à l’École du Louvre. Il publie des articles sur des artistes qu’il fréquente alors qu’il est encore très jeune.
En 1923, il part en mission au Cambodge avec sa femme et est arrêté pour avoir enlevé au temple de Banteai-Srei (à Angkor) un bas-relief. Il est alors traduit en justice et condamné. Les protestations des milieux littéraires français parviennent à le faire libérer.
Revenu en France, il est directeur de collection chez des éditeurs. Il publie La Tentation de l’Occident (1926), puis Les Conquérants (1928), La Voie royale (1930) et La Condition humaine (1933 ; prix Goncourt). Ces romans ont pour cadre l’Extrême-Orient.
Dans les années 30, Malraux s’engage dans la lutte contre le fascisme (ainsi, il est à la tête de l’escadrille España auprès des Républicains pendant la guerre civile en Espagne).
En 1937, il publie L’Espoir.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Malraux dirige dans la Résistance un groupe de maquisards. Il est arrêté par la Gestapo en 1944 mais il est libéré lors du départ précipité des Allemands de la prison où il était incarcéré (à Toulouse).
En 1945, il rencontre le général de Gaulle et devient ministre de l’Information. Peu de temps après, de Gaulle quitte le pouvoir et Malraux met entre parenthèses sa carrière politique. Malraux écrit des études sur l’art formant un ensemble publié en 1951 : Les Voix du silence.
En 1958, de Gaulle revient au pouvoir et Malraux est nommé ministre des Affaires culturelles, fonction qu’il assumera jusqu’en 1969. Parallèlement, il écrit ses mémoires (Antimémoires en 1967).
Malraux est mort en novembre 1976 à Créteil.

Œuvres principales de Malraux

  • 1928 : Les Conquérants
  • 1930 : La Voie royale
  • 1933 : La Condition humaine
  • 1937 : L’Espoir
  • 1951 : Les Voix du silence
  • 1957 : La Métamorphose des dieux
  • 1967 : Antimémoires

Conseils de lecture

La Condition humaine  La Voie royale
Malraux, La Condition humaine.
Malraux, La Voie royale.

Liens Internet