Initiation au latin

Ces pages s’adressent aux latinistes débutants qui souhaitent lire une présentation synthétique de quelques aspects de la grammaire latine. En aucun cas cette page ne peut supplanter les cours de latin si vous êtes scolarisé(e).

1. Origines de la langue latine

De l’indo-européen au latin

Au cours du IIe millénaire avant J.-C., des tribus préhistoriques de pasteurs nomades venues des plaines du nord-est de l’Europe progressèrent lentement vers le sud et l’ouest. Ces envahisseurs, que l’on appelle Indo-Européens, apportaient avec eux des activités (élevage du mouton, du porc, du bœuf et du cheval), des techniques (métallurgie du bronze), des croyances et une langue qui évoluèrent en fonction de besoins nouveaux et de contacts avec les peuples rencontrés.
Cette langue primitive n’est pas connue, mais il est possible de reconstituer les éléments d’après les langues qui en dérivent : sanskrit dans l’Inde, vieux perse en Iran, hittite en Asie Mineure, langues slaves, baltes, germaniques et scandinaves, langues celtiques, grec ancien, latin. Leur évolution s’est poursuivie, et aujourd’hui dans le monde près d’un homme sur deux parle une langue indo-européenne. Aucune famille de langues n’est comparable en importance.

Du latin aux langues romanes

Trois communautés indo-européennes distinctes s’étaient installées en Italie : Latins, Osques et Ombriens. D’abord parlé seulement dans le Latium, autour de Rome, le latin s’imposa dans toute la péninsule italienne.
Beaucoup plus tard, soldats et marchands romains importèrent dans les pays conquis une forme populaire et orale du latin, le latin vulgaire. Évoluant différemment selon les provinces, le latin a ainsi donné naissance aux langues romanes : français, occitan et catalan, italien et sarde, espagnol, portugais et galicien, roumain, romanche (quatrième langue nationale de la Suisse).

 

Lectures suggérées

Initiation à la langue latine et à son système  Grammaire latine
J. Beaujeu, J.-M. Vermander et S. Deléani, Initiation à la langue latine et à son système, Sedes.
A. Cart, P. Grimal, J. Lamaison et R. Noiville, Grammaire latine, Nathan.