Le théâtre aux XIXe et XXe siècles

Quelques grandes dates

De 1800 à 1850

Dates politiques :

  • 1804 : Napoléon devient Empereur des Français (Ier Empire).
  • 1814-1815 : l’empire napoléonien s’effondre, les deux frères de Louis XVI rentrent en France. Ils seront successivement rois : il s’agit de Louis XVIII et de Charles X.
  • 1830 : chute de Charles X. Établissement de la monarchie constitutionnelle avec Louis-Philippe.
  • 1848 : abdication de Louis-Philippe → Deuxième République.

Dates littéraires :

La vie théâtrale :

  • Le régisseur : c’est celui qui organise le spectacle, il n’est pas encore le « metteur en scène ».
  • Le phénomène de la claque : il s’agit d’un groupe de personnes payé pour applaudir.
  • Le public, quant à lui, est très différent de celui d’aujourd’hui : il s’agite, il est très vivant, il réagit beaucoup.

Les grands acteurs :

Les genres théâtraux :

  • Tragédie classique, comédie classique ;
  • Vogue du mélodrame, genre qui a influencé le drame romantique.

Le théâtre sous la Révolution et l’Empire :

  • Une vie théâtrale très riche. Cette période prépare le drame romantique. Cf. liens Internet ci-dessous.

Le Romantisme :

  • Le théâtre romantique : il débute avec Hernani, cf. aussi A. Dumas, Henri III et sa Cour (1829). → retour en force de sujets tirés de l’histoire nationale (contrairement aux sujets issus de Rome et de la Grèce pour les « classiques »).
  • La peinture des passions avec Dumas, La Tour de Nesle et Le Roi s’amuse (Hugo, 1832).
  • L’union du grotesque et du sublime : il y a abolition des règles dramatiques conditionnelles, abolition de l’alexandrin. Cependant, les Romantiques sont plus ou moins revenus à des règles classiques : pièces en cinq actes (⇔ théâtre classique). Cf. Ruy Blas et la Préface de Cromwell (1827).
  • Les auteurs principaux : Alexandre Dumas, Victor Hugo, Alfred de Vigny, Alfred de Musset. Et aussi : F. Ponsard, Lucrèce ; C. Delavigne, Louis XI, etc.

De 1850 à 1900

Dates littéraires :

  • 1857 : Madame Bovary → ouverture de l’ère du réalisme ;
  • 1857 : Les Fleurs du Mal → du romantisme au symbolisme.
  • 1852 : A. Dumas Fils, La Dame aux Camélias ;
  • 1860 : Labiche, Le Voyage de Monsieur Perrichon ;
  • 1897 : Rostand, Cyrano de Bergerac → triomphe. Au cours de cette période, on observe une tendance au réalisme.
  • Voir aussi Henry Becque et ses comédies de mœurs, la comédie gaie avec Labiche, Meilhac et Halévy.
  • En 1890, Paul Fort fonde le théâtre d’art (qui deviendra le théâtre de l’œuvre) → théâtre symboliste et poétique.

Au XXe siècle

Conseils de lecture

Le théâtre  À la découverte du théâtre
A. Couprie, Le théâtre, A. Colin.
À la découverte du théâtre, Ellipses.