Linguistique • Les fonctions du langage (Jakobson)

Fonction référentielle (ou dénotative)

Le message est centré sur le référent, le sujet même du message. Le langage décrit le monde ; il s’agit bien souvent de la fonction primordiale du langage.

Fonction expressive (ou émotive)

Le message est centré sur l’émetteur.

Fonction conative

Le message est centré sur le destinataire. Il peut s’agir d’un message performatif : le message peut faire naître un certain comportement chez l’interlocuteur.

Fonction métalinguistique

Le message est centré sur le langage. Le langage sert à parler de lui-même. Les usagers habituels de la fonction métalinguistique du langage sont, par exemple, les linguistes. D’autres signes appartiennent cette fonction comme « je veux dire… », « c’est-à-dire », « en d’autres termes… », etc.

Fonction phatique

Le message cherche à établir ou à maintenir le contact. « Allô ? », « n’est-ce pas ? », etc. relèvent de la fonction phatique du langage.

Fonction poétique

Le message est centré sur lui-même, sur sa forme esthétique. Le langage joue sur son propre code.

Remarque : plusieurs fonctions interviennent en même temps dans la langue.


Schéma de la communication

  • Référent : ce dont parle le langage (le monde, ma représentation du monde).
  • Émetteur : celui qui parle.
  • Destinataire ou récepteur : celui qui reçoit le message.
  • Message : le message lui-même, ce qui est dit par le destinateur au destinataire.
  • Code : c’est l’instrument utilisé pour délivrer le message (la langue).

Conseils de lecture

Pour en savoir plus, lire les Essais de linguistique générale de Roman Jakobson, notamment le chapitre 11 (« Linguistique et poétique »).
Essais de linguistique générale

Voir aussi

Liens Internet