Figures de style et vocabulaire littéraire

Romantisme

Le romantisme, apparu en France au début du XIXe siècle, est un mouvement littéraire et culturel européen qui a concerné tous les arts. Il s’oppose à la tradition classique et au rationalisme des Lumières, et vise à une libération de l’imagination et de la langue. Le romantisme privilégie notamment l’expression du moi et les thèmes de la nature et de l’amour.

Les précurseurs du romantisme :

Les thèmes récurrents :

  • la mélancolie, le moi en souffrance (expression des sentiments personnels →  lyrisme, élégie),
  • l’histoire,
  • la nostalgie,
  • le goût pour la solitude,
  • les passions,
  • la nature, les ruines,
  • la spiritualité,
  • le désir de fuite,
  • etc.

LES GRANDS AUTEURS ROMANTIQUES

Poésie
Théâtre
Roman

Odes et ballades (1828)
Les Orientales (1829)
Les Feuilles d’automne (1831)
Les Voix intérieures (1837)
Les Rayons et les Ombres (1840)
Les Châtiments (1853)
Les Contemplations (1856)
La Légende des siècles (1859-1883)


Méditations poétiques (1820)


Contes d’Espagne et d’Italie (1830)
Poésies (1830-1840)
Les Nuits (1835-1837)


Les Chimères (1854)


  • Vigny (1797-1863)

Poèmes antiques et modernes (1826)
Les Destinées (1844-1864)

Cromwell (1827)
Hernani (1830)
Ruy Blas (1838)
Les Burgraves (1843)


  • Musset

Les Caprices de Marianne (1833)
Lorenzaccio (1834)


  • Vigny

Chatterton (1835)

  • Chateaubriand (1768-1848)

  • Constant (1767-1830)

Adolphe (1816)


  • Hugo

Notre-Dame de Paris (1831)
Les Misérables (1862)
Quatrevingt-Treize (1874)


  • Musset

La Confession d’un enfant du siècle (1836)


  • Sand (1804-1876)


  • Vigny

Cinq-Mars (1826)

  • Certains auteurs sont également classés dans le courant réaliste.

L’adjectif « romantique »

L’adjectif « romantique » (de l’anglais romantic) a d’abord été employé au XVIIIe siècle pour qualifier des paysages pittoresques1, en concurrence avec l’adjectif romanesque. Au début du XIXe siècle, c’est Madame de Staël qui a introduit le terme en français (de l’allemand romantisch) pour désigner la « poésie née de la chevalerie et du christianisme »2. Les sens que nous connaissons aujourd’hui (« qui appartient au romantisme », « qui évoque les attitudes et les thèmes chers aux romantiques ») proviennent de l’allemand et de « l’influence anglaise sur la terminologie et la doctrine littéraire »3. Le mot « romantisme » est issu de cet adjectif. Quant au mot romanticisme, il a été employé par Stendhal jusqu’en 1824 pour désigner le mouvement romantique.


1 « Il se dit ordinairement des lieux, des paysages, qui rappellent à l’imagination les descriptions des poëmes et des romans. » (Dictionnaire de l’Académie française, 5e édition, 1798)
2 Madame de Staël (1766-1817), De l’Allemagne (1813), II, 11.
3 Dictionnaire historique de la langue française, Le Robert.

Conseils de lecture

Les figures de style  Les figures de style  Lexique des termes littéraires
Les figures de style, Hatier.
Les figures de style, A. Colin.
Lexique des termes littéraires, Le Livre de Poche.