Figures de style

Allitération

(féminin) Une allitération est la répétition d’un son identique. Le terme « allitération » est employé pour la répétition de consonnes dans une suite de mots rapprochés.
D’une manière générale, l’allitération produit un effet harmonique On parle d’« harmonie imitative » lorsque la sonorité des mots employés évoque ou imite le bruit que produit la chose dont il est question. ou de soulignement.

Exemples littéraires :

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?


→ Il s’agit ici d’une harmonie imitative : la sonorité des mots évoque le sifflement du serpent.

Un frais parfum sortait des touffes d’asphodèle ;
Les souffles de la nuit flottaient sur Galgala.


→ Allitérations en [f] et en [l].

Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.


→ Effet de dureté.

  • Émile Verhaeren, Les Villages illusoires (1895) :

Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent
Qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds, battant les bourgs,
Voici le vent,
Le vent sauvage de novembre.


→ Les allitérations en [v], [f] et [ʃ] imitent le souffle du vent. On parle là aussi d’harmonie imitative.

Testez vos connaissances !

Connaissez-vous les principales figures de style ?

Conseils de lecture

Les figures de style  Lexique des figures de style  Lexique des termes littéraires
Les figures de style - 100 exercices, exemples et corrigés, Hatier.
Lexique des figures de style, A. Colin.
Lexique des termes littéraires, Le Livre de Poche.

Liens Internet