Figures de style et vocabulaire littéraire

Allitération

(féminin) Une allitération est la répétition d’un son identique. Le terme « allitération » est employé pour la répétition de consonnes dans une suite de mots rapprochés.
D’une manière générale, l’allitération produit un effet harmonique On parle d’« harmonie imitative » lorsque la sonorité des mots employés évoque ou imite le bruit que produit la chose dont il est question. ou de soulignement.

Exemples :

« Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? »
Racine, Andromaque, V, 5.
→ Il s’agit ici d’une harmonie imitative : la sonorité des mots évoque le sifflement du serpent.


« Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent
Qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds, battant les bourgs,
Voici le vent,
Le vent sauvage de novembre. »
Émile Verhaeren, Les Villages illusoires (1895).
→ Les allitérations en [v], [f] et [ʃ] imitent le souffle du vent. On parle là aussi d’harmonie imitative.


« Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit. »
Rimbaud, « Le Dormeur du val ».
→ Effet de dureté.

Testez vos connaissances !

Connaissez-vous les principales figures de style ?

Conseils de lecture

Les figures de style  Les figures de style  Lexique des termes littéraires
Les figures de style, Hatier.
Les figures de style, A. Colin.
Lexique des termes littéraires, Le Livre de Poche.

Liens Internet