Les mouvements du baroque et du romantisme, similitudes et différences

balteobalteo Membre

Bonjour,

Je vois certaines similitudes entre le baroque et le romantisme, par exemple en ce que ces deux mouvements utilisent beaucoup le lyrisme. Je me demande cependant quelle est la différence entre le lyrisme romantique et le lyrisme baroque... Quelqu'un pourrait il me donner des éléments de réponse avec des exemples si possible ?

Même chose pour le thème du temps qui passe et de la mort, qui semble récurrent dans ces deux mouvements. Comment se manifesterait donc la différence d'utilisation de ce thème dans le romantisme et le baroque ?

Merci par avance pour vos réponses.

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonsoir,

    Baroque et romantisme

     

    Similitudes :

    Les deux courants s’opposent au modèle classique.

    Le baroque est dans le mouvement, la transformation, l’illusion alors que le classicisme s’appuie sur la raison, l’ordre.

    Le romantisme veut s’émanciper du carcan classique dans les thèmes (introduction du monde contemporain) et la forme.

    Mais leur émancipation du modèle classique ne revêt pas les mêmes formes.

     

    Différences :

    Par exemple dans le thème de la mort, le baroque est très marqué par le christianisme (sans doute à cause de la Contre-Réforme). C’est l’exploitation du thème du Qohéleth, « Vanité, tout est vanité ». La vie terrestre est illusion. En littérature on peut regarder Chassignet

    pour le catholicisme et Jean de Sponde pour le protestantisme.


    Les romantiques sont plus marqués par les influences allemandes, le rêve, le fantastique.

  • sat840sat840 Membre
    décembre 2021 modifié

    Le baroque, une recherche excessive dans la décoration, la complication qui peut engendrer le lyrisme, mais qui peut au contraire le tuer. Le romantisme est plus dans l'élan, l'aspiration, la grandeur, le baroque plus dans la sensualité, l'anecdote, l'esthétisme gratuit.

    En fait, tout mouvement littéraire ou artistique peut évoluer vers le baroquisme: le gothique anglais pourrait s'interpréter comme une tendance baroque du gothique... Le classicisme qui, par essence, est l'inverse du baroque, a évolué en baroque (Bernini)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.