Aparté

Au théâtre, un aparté est un discours qu’un protagoniste se tient à lui-même de manière à le faire entendre au seul spectateur (le public) ou à l’un des personnages présents sur scène.

Exemples :

  • Molière, Tartuffe (1664), acte III, scène 2 :

TARTUFFE
Mettez dans vos discours un peu de modestie,
Ou je vais, sur-le-champ, vous quitter la partie.
DORINE
Non, non, c’est moi qui vais vous laisser en repos,
Et je n’ai seulement qu’à vous dire deux mots.
Madame va venir dans cette salle basse,
Et d’un mot d’entretien vous demande la grâce.
TARTUFFE
Hélas ! très volontiers.
DORINE, en soi-même.
Comme il se radoucit ! Ma foi, je suis toujours pour ce que j’en ai dit.

TARTUFFE
Viendra-t-elle bientôt ?
DORINE
Je l’entends, ce me semble. Oui, c’est elle en personne, et je vous laisse ensemble.

  • Beaumarchais, Le Barbier de Séville (1775), acte III, scène 2 :

LE COMTE, embarrassé. Monsieur, j’étais chargé… Personne ne peut-il nous entendre ?
BARTHOLO, à part. C’est quelque fripon. (Haut.) Eh non, monsieur le mystérieux ! parlez sans vous troubler, si vous pouvez.
LE COMTE, à part. Maudit vieillard ! (Haut.) Don Bazile m’avait chargé de vous apprendre…
BARTHOLO. Parlez haut, je suis sourd d’une oreille.

Conseils de lecture

Figures de style Lexique des termes littéraires Lexique des figures de style

Liens Internet