Les verbes pronominaux

Identification des verbes pronominaux

On identifie les verbes pronominaux grâce à la présence d’un pronom personnel régime conjoint représentant le sujet :

  • Je me regarde dans la glace. (me représente je → pronominal)
  • Il me regarde. (me il → non pronominal)

Le pronom est conjoint à gauche, sauf à l’impératif : Tais-toi !

Le pronom régime après faire, laisser, envoyer, mener tend à s’effacer : J’ai laissé éteindre / s’éteindre le feu.

Aux temps composés, les verbes pronominaux se forment avec l’auxiliaire être : Il s’est lavé.

Catégories des verbes pronominaux

  • Réfléchis : le sujet est à la fois agent et patient. Ce sujet ne peut être qu’un animé. Le pronom régime est soit complément d’objet direct (Pierre s’admire.) soit complément d’objet indirect (Il s’est coupé le doigt.)
  • Réciproques : les verbes sont appelés réciproques lorsqu’au moins deux individus sont à la fois agent et patient de deux procès identiques. Le pronom régime est soit complément d’objet direct (Pierre et André s’injurient.) soit complément d’objet indirect (Pierre et André s’envoient des lettres d’injures.)
  • Pronominaux lexicalisés. Le pronom régime n’est pas analysable : Il s’est levé. ≠ *Il a levé lui-même.)
    • les pronominaux permanents : ce sont ceux qui n’existent qu’à la forme pronominale : s’évanouir, se repentir, etc.
    • les pronominaux épisodiques : ce sont ceux qui existent également à la forme non pronominale : apercevoir, promener, etc.
  • Pronominaux de sens passif : ils équivalent à des verbes à la voix passive, sans complément d’agent : Le vin blanc se boit frais.

Conseils de lecture

Grammaire Grammaire méthodique du français
Grammaire, Le Robert & Nathan
Grammaire méthodique du français

Liens Internet