Ancien français

PLAIT

Étymologie

Le mot plait est issu du latin placitum, participe passé neutre adjectivé et substantivé de placere (« plaire »). Placitum était employé au pluriel en latin classique au sens de « dogme, principe », puis de « ce qui plaît, ce que l’on a en vue ». De cette seconde acception provient l’emploi en latin chrétien : « dessein, projet, résolution », ou bien encore « pacte, accord ».

Ancienne langue

  • Au Moyen Âge, ce nom conserve le sens qu’il avait dans les textes en latin chrétien : celui de « pacte, accord, convention ».
  • C’est à l’époque médiévale que le mot prend une valeur juridique. Il désigne d’abord « l’engagement à comparaître devant le tribunal », puis la « séance judiciaire », le « procès ». Il devient par la suite plus général au sens de « réunion », « conférence », en particulier dans l’expression plaid royal : « assemblée politique réunie par le roi ».
  • Le mot peut aussi apparaître dans un contexte plus général au sens de « conversation, discussion ».

Évolution jusqu’au français moderne

  • Le mot s’emploie encore à l’époque classique, mais au pluriel. Les plaids signifie alors « l’audience » et l’expression tenir les plaids, « tenir audience ».
  • Contrairement à ses dérivés (plaider, plaidoyer et plaidoirie), le mot plaid est aujourd’hui tombé en désuétude, comme les institutions qu’il désignait.

Conseils de lecture

Vocabulaire d’ancien français Fiches de vocabulaire
Vocabulaire d’ancien français
Fiches de vocabulaire
→ Bibliographie pour le Capes de lettres

Liens Internet