Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Bonjour,

Je dois faire le commentaire composé de l'oeuvre de Baudelaire qui est Le crépuscule du matin. J'ai vraiment des difficultés. Il m'est difficile de trouver un plan. J'avais tout de même pensé à ceci:

I Une image négative de la ville
II Parler du fait que Baudelaire rend le mal assez beau.

Qu'en pensez-vous ?

Voici le poème :

La diane chantait dans les cours des casernes,
Et le vent du matin soufflait sur les lanternes.

C'était l'heure où l'essaim des rêves malfaisants
Tord sur leurs oreillers les bruns adolescents ;
Où, comme un oeil sanglant qui palpite et qui bouge,
La lampe sur le jour fait une tache rouge ;
Où l'âme, sous le poids du corps revêche et lourd,
Imite les combats de la lampe et du jour.
Comme un visage en pleurs que les brises essuient,
L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient,
Et l'homme est las d'écrire et la femme d'aimer.

Les maisons çà et là commençaient à fumer.
Les femmes de plaisir, la paupière livide,
Bouche ouverte, dormaient de leur sommeil stupide ;
Les pauvresses, traînant leurs seins maigres et froids,
Soufflaient sur leurs tisons et soufflaient sur leurs doigts.
C'était l'heure où parmi le froid et la lésine
S'aggravent les douleurs des femmes en gésine ;
Comme un sanglot coupé par un sang écumeux
Le chant du coq au loin déchirait l'air brumeux ;
Une mer de brouillards baignait les édifices,
Et les agonisants dans le fond des hospices
Poussaient leur dernier râle en hoquets inégaux.
Les débauchés rentraient, brisés par leurs travaux.

L'aurore grelottante en robe rose et verte
S'avançait lentement sur la Seine déserte,
Et le sombre Paris, en se frottant les yeux,
Empoignait ses outils, vieillard laborieux.

Merci d'avance pour votre aide

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Et l'analyse stylistique ? ah oui en II OK
L'image de la ville est-elle seulement négative ?

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

coucou

selon vous l'atmosphère de la ville n'est pas seulement négative? Peut-être y'a t-il une pointe de positif.

merci pour vos réponses Léah

bisous

4

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Salut,
J'ai besoin d'aide. Je suis  en première S et je dois faire un commentaire sur un poème de Baudelaire:le crépuscule du matin extrait des Fleurs du mal.
Je vous remercie d'avance!
Eléonore

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Connais-tu le sens de tous les mots?
Titre: figure de style?
Éléments militaires/masculins.
Éléments féminins.
La nature contrastée avec le monde humain.
Allitérations.
Régularité du rime, séparation en trois strophes.
Pied.

6

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Bonjour à tous et à toute,
J'ai un commentaire a faire en français sur le poème "Le crépuscule du matin" dans le recueil de nouvelle "Les fleurs du mal" de Baudelaire.
J'ai beaucoup de mal à trouver un plan pour commencer mon commentaire.
Pouvez-vous m'aider ?

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

7

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Quelques remarques préliminaires.
On serait tenté de trouver le titre paradoxal. Or, Littré nous dit que "crépuscule" se dit aussi pour la lumière qui précède le lever du soleil.
L'ambiguïté va se poursuivre. On a coutume d'associer le matin au commencement, au renouveau du cycle, à l'éveil, à l'espoir.
Or, s'il s'agit bien pour Baudelaire d'évoquer le matin, ce n'est pas ici le temps de l'espoir mais des  lassitudes.



Le matin comme un réveil douloureux
- sonore : la diane (sonnerie de clairon pour réveiller les soldats), le chant du coq
- visuel : le vent qui malmène les lanternes, la tache rouge de la lampe,  une mer de brouillard
- corporel : le corps est revêche et lourd, le froid
avec les mauvais rêves dans la tête et une vraie lassitude

Le dehors des pauvres êtres souffrants
- des lève-tôt, des pauvresses croisent  des débauchés
- l'évocation , des femmes qui vont accoucher, des malades, des agonisants
- la métaphore sur Paris qui synthétise l'empathie de Baudelaire pour  la souffrance humaine : Paris, vieillard laborieux

8 (Modifié par Jehan 13/01/2019 à 14:47)

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Merci, ça m'aide beaucoup
Et as-tu des questions que les professeurs pourraient poser à l'oral de français?

9

Baudelaire, Le Crépuscule du matin

Comment deviner ?

Cela dit, il conviendrait de lire en parallèle le poème en vers  Le crépuscule  du soir et le poème en prose Le crépuscule  du soir.

Il y aurait un travail à faire
- sur les lumières, les couleurs en partant l'alexandrin :
Imite les combats de la lampe et du jour
- sur le regard de Baudelaire, promeneur noctambule
- sur le repos impossible de nuit comme de jour
- sur la maison, évoquée en filigrane, qui ne correspond pas à l'idée habituelle de repos, d'abri, de chaleur
- sur la peinture : description nimbée de brume mais néanmoins avec des taches de couleur, le rouge dominant et on retrouve Baudelaire, habitué des musées, des tableaux.