1

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Bonjour,

Voila, je n'ai jamais fait de dissertation auparavant, donc je sais vaguement comment m'y prendre. Voici mon plan detaille: Pourriez-vous me dire si je suis dans la bonne direction ou non.

Merci d'avance

Astrid M 1ere ES1

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

1/ La comédie comme simple moyen de divertissement
Contrairement à la tragédie, le but premier de la comédie est de divertir le public. L'intrigue, la manière dont sont dépeinds les personnages sont autant d'éléménts pour amener le spectateur ou lecteur à rire.

a- Les différentes formes de comédie :
- la comédie de mœurs (exemples) ;
- le comédie de caractère (exemples) ;
- la comédie d'intrigue (exemples) ;
- la comédie de sentiments (exemples).

b- Les ingrédients pour faire rire
Par le biais de comiques de mots, de gestes, de situation, de caractère, l'auteur va s'employer à faire rire le public avant que de l'initier à tout autre démarche dénonciatrice de travers comportementaux ou encore d'abus sociaux. La farce, parce exemple, n'a d'autre but avoué que celui de faire rire (on relèvera ici beaucoup d'exemples liés au théâtre de Molière : L'avare, le Misanthrope, le bourgeois gentilhomme, le malade imaginaire…).

2/ La comédie comme dénonciatrice de comportements sociaux
Le rire dans la comédie va au-delà des apparences et remplit également une fonction éducative. Le spectateur s'amuse en même temps qu'il s'interroge sur certains comportements plus que douteux, voire les condamne. Le comique devient alors caustique.

a- La comédie pointe du doigt les travers psychologiques des protagonistes d'une comédie tels que l'hyprocrisie, l'avarice, l'entêtement, la bêtise (exemples) et ce, à travers le burlesque, la satire, la parodie ou encore l'ironie (exemples).

b- La comédie met également en exergue des comportements sociaux erronés comme l'hypocrisie, le refus de se plier aux lois (exemples). Le rire à travers la comédie devient alors un tremplin pour peindre des portraits au vitriol, pour dénoncer des attitudes grotesques et parfois dangereuses de personnages peu recommandables.

c- La comédie permet une prise de conscience du spectateur. Ce dernier reconnaît le ridicule de certains vices. L'œuvre théâtrale va alors le pousser à s'en détacher, voire à les condamner et surtout, à ne pas les reproduire.

3/ La comédie comme critique sociale
La comédie exploite les injustices sociales et par la même les dénonce : différences de classes sociales ; problèmes religieux ; mœurs légères ; moralité bafouée ; abus de l'Etat ; mais aussi apparition des sentiments et des passions parfois destructrices qui en découlent (exemples : surtout les œuvres de Molière telles que le Bourgeois gentilhomme, Les Fourberies de Scapin, Tartuffe)

b- Traiter des sujets difficiles par le biais du rire permet de détourner l'aspect condamnable des propos tenus. C'est une façon habile de détourner la censure.

4/ Conclusion
La comédie, à travers l'œuvre théâtrale du XVIIe, affiche ouvertement son souhait de dépeindre des personnages caricaturaux, des excès sociaux, des injustices sociales. Au départ, il y a le souhait d'amuser le public mais la morale prend vite le pas sur le rire. Le rire ne devient alors qu'un moyen et plus un but.
Finalement, la comédie n'est-elle pas tragique lorsqu'elle relate des travers comportementaux, des injustices sociales ou encore des passions incontrôlées ? Le rire n'est-il pas un moyen de détourner la censure et de condamner les grands maux de ce monde ?

2

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

de plus, quel exemple pourrais-je bien donner ?

3

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Bonjourn moi aussi j'aurai besoin d'un exemple pour illustrer la dénonciation.

Quel auteur a dénoncer un fait à travers l'une de ses pièces ?

4

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Pour les auteurs qui dénoncent, je pense à Marivaux, in L'île des Esclaves.
Il faudrait aussi regarder du coté de Beaumarchais, avec le Mariage de Figaro. (surtout l'une des tirades les plus longues de Figaro, à propos des classes sociales, de la censure...)
Y'a notamment un passage dans lequel Figaro énumère tout ce qu'il ne peut publier, et il finit cela par " je puis tout imprimer librement". Cela mis en scène, ca doit certes porter à rire, mais ca doit aussi dénoncer une réalité de l'époque.

PS: pourquoi pas Molière aussi ?
L'ironie sur la préciosité dans Les Précieuses Ridicules
(enfin là, disons qu'on est plus dans une moquerie culturelle que dans une dénonciation sociale, mais pourquoi pas)

5

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Merci beaucoup Mariioon J'ai rédigée ma première partie et j'entame la deuxième sur " La comédie pour corriger les hommes".
Comme exemple, j'ai mis L'avare de Molière mais j'en voudrais d'autres pour illustrer d'avantage mes arguments .

Merci de votre aide.

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Tout les Molières, ou presque , peuvent te servir d'illustration , sinon tu peut te servir de Ionesco "Rhinocéros" même si je ne sais pas s'il est vraiment compté dans les comédies et puis, comme te l'a conseillé Marion, Marivaux, l'île des esclaves.

Sinon aussi tu peux prendre , comme ouverture sur les autres arts, les films de Charlie Chaplin , avec "le dictateur" ...

7

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Bonjour,
Je suis en 2de et j'ai un sujet de français a faire, voici le sujet:
"Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'a faire rire ?"

Le truc, c'est que je ne sais pas vraiment quoi mettre. . .
Jai un grand I intitulé "Aspects comiques"
et un grand II intitulé " Les autres fonctions du comique"

Que me conseillez-vous de mettre ? Et quelles pièces comme exemple ?

merci d'avance:)

8

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

et si les élèves pensaient un jour à trouver une problématique avant de chercher un plan ?

mais bon, globalement, ta réflexion est plutôt correcte. Maintenant, trouve des arguments et des exemples qui illustrent bien le comique.
et ensuite précise quelles sont "les autres fonctions du comique".

allez, c'est facile.

9

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Pour les aspects du comique, je mettrais le comique de situation, de moeurs, de caractéres, de mot, de geste (normal quoi) en les précisant et en donnant des exemples ( Pouvez vous m'aidé un peu niveau exemples ? Comme référence je n'ais que Don Juan de Molière et Rhinocéros de Yonesco )

Ensuite pour les autres aspects du comique je mettrais qu'il dénonce les défaults de la société..

La comédie n'invite-t-elle qu'au rire ?

Bonjour, j'ai également une dissertation ( pour demaini -_-')
Mon sujet est : L'unique but de la comédie est-il de faire rire les specateurs ?Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur les textes du corpus ( Art de Yasmine REZA, Le malade imaginaire de Moliere et L'ile des esclaves de Marivaux, ceux que vous avez étudiés pendant l'année et vos lectures personnelles.

J'ai déjà trouvé ma problematique : La comédie a t-elle pour unique but de faire rire les spectateurs ou montre-telle d'autres fonctions ?

Notre professeur, nous a demandé de mettre les deux thèses dans un tableau, et de repondre aux deux theses par deux arguments . C'est la que j'ai un problème, j'ai besoin d'aide pour mes idées directrice .

La comédie à pour unique but de faire rire les spectateurs PARCE-QUE :
-La comédie a pour but de détendre & de divertir les spectateurs ( ?)
- ?

Je ne sais pas, si mon premier argument & juste, et je ne trouve pas le deuxieme.

Pour la deuxieme these :
La comédie montre d'autres aspects que le rire PARCE-QUE :
- Elle vise à corriger les défauts des hommes tout en les divertissents ( Ex : L'îles des esclaves )
-Elle vise également à instruire le lecteur
( Je n'ai pas d'exemples )

Merci beaucoup pour votre aide parce que je m'en sors pas -_-'