1

Exemple d'antiphrase

Bonjour à tous, je poste ce petit message pour vous demander votre aide.
J'aimerai que l'un de vous puisse me donner un exemple précis d'antiphrase, en indiquant le nom de l'auteur si possible (connu de préférence), car mon prof de littérature souhaite des exemples pour chaque figure de style employées lors du cours donc merci de m'aider.
Cela va de soit que je peux le rechercher sur internet mais je n'en trouve aucune d'intéressante, ou alors le nom de l'auteur n'est pas indiqué donc, je m'en remet à vous   

Exemple d'antiphrase

Bonjour, neness.
En entrant FIGURES DE STYLE dans le moteur de recherche de ce site (la fenêtre en haut à gauche), j'ai trouvé plein de liens dont ceci
En suivant l'onglet RETOUR AU SITE on trouve des merveilles de tous genre! (Merci les contributeurs). Par exemple!
Et pour une antiphrase en particulier (et sa distinction de l'ironie) À lire ici.

3

Exemple d'antiphrase

Antiphrase: P.S.C à dire le contraire de ce que l'on veut exprimer, en sachant que notre pensée sera comprise par la personne à qui l'on s'adresse. L'emploi de l'antiphrase est souvent ironique. Pas de négation, dire le contraire de la réalité.
Exemple: En voyant passer Quasimodo, on dira: Bel homme !
ou à quelqu'un qui a commis une maladresse on dira : Bravo ! C'est réussi.

4

Exemple d'antiphrase

alors ça tombe super bien , je viens juste d'étudier un texte qui n'utilisait que cela !! je te conseil vivement de le lire il est super autant sur le point de vue littéraire que moral !! l'œuvre s'intitule De l’ Esprit des lois  il a était écrit par Montesquieu et utilise l'antiphrase pour montrer la stupidité des arguments de l'esclavagiste . Je pense que tu trouvera facilement !!

Montesquieu De l’esprit des lois (1748)

tu le trouvera sur ce lien : https://fr.wikisource.org/

De l’esclavage des nègres.

Si j’avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais : 
Les peuples d’Europe ayant exterminé ceux de l’Amérique, ils ont dû mettre en esclavage ceux de l’Afrique, pour s’en servir à défricher tant de terres. 
Le sucre serait trop cher, si l’on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves. 
Ceux dont il s’agit sont noirs depuis les pieds jusqu’à la tête; et ils ont le nez si écrasé qu’il est presque impossible de les plaindre. 
On ne peut se mettre dans l’esprit que Dieu, qui est un être très sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. 
Il est si naturel de penser que c’est la couleur qui constitue l’essence de l’humanité, que les peuples d’Asie, qui font des eunuques, privent toujours les noirs du rapport qu’ils ont avec nous d’une façon plus marquée. 
On peut juger de la couleur de la peau par celle des cheveux, qui, chez les Egyptiens, les meilleurs philosophes du monde, étaient d’une si grande conséquence, qu’ils faisaient mourir tous les hommes roux qui leur tombaient entre les mains. 
Une preuve que les nègres n’ont pas le sens commun, c’est qu’ils font plus de cas d’un collier de verre que de l’or, qui, chez des nations policées, est d’une si grande conséquence. 
Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes; parce que, si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes chrétiens. 
De petits esprits exagèrent trop l’injustice que l’on fait aux Africains. Car, si elle était telle qu’ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d’Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d’en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié ?Montesquieu, De l’Esprit des Lois, livre XV, chapitre V.

5

Exemple d'antiphrase

Merci de vos commentaires ça fait plaisir 
En tout cas, ces recherches approfondies m'ont permit d'avoir un 17 a mon évaluation, donc merci de vos conseils, je n'hésiterai pas à revenir ici pour me faire épauler