31

Choix des temps

Pas de subjonctif avec après que non plus !
Mais le passé antérieur "eut libéré" est possible avec le passé simple dans la principale.

Avec le plus-que-parfait dans la principale, j'utiliserais le même temps dans la subordonnée.

32

Choix des temps

Donc j'ai écrit une bêtise... Désolé.

Plus que parfait dans les deux donnerait donc :

« Après que l’inconnu l'avait libéré de son emprise, le chien, de nouveau doux comme un agneau, était allé directement se coucher aux pieds de son maître. »

(Question subsidiaire : la principale c'est bien « le chien […] était allé etc ? )

33

Choix des temps

La phrase au départ est construite avec "lorsque", qui traduit plus je pense la notion d'immédiateté par rapport à après que.

freddy.lombard : il me semble bien.

Choix des temps

Bonjour,

Je souhaiterais avoir votre expertise sur l'utilisation des temps dans la phrase suivante pour les 3 verbes:

... mais si quelque chose eût ennuyé Jim ce furent les salves de postillons qui finissaient sur son visage.

(l'idée: si quelque chose avait vraiment ennuyé Jim, dans ce cas c'étaient les salves...).

35 (Modifié par Jehan 09/08/2019 à 00:14)

Choix des temps

Bonsoir.

Le plus-que-parfait (de l'indicatif ou du subjonctif)  après "si" suppose une condition passée qui ne s'est pas réalisée (irréel du passé).
Ce n'est pas ici, semble-t-il le sens de la phrase.
S'il y a une chose qui ennuya réellement Jim, ce fut bien celle-là.
Donc passé simple :
mais s'il y eut quelque chose qui ennuya Jim, ce furent les salves de postillons qui finissaient sur son visage.

L'irréel du passé (plus-que-parfait)  aurait convenu dans cette phrase :
mais si quelque chose avait ennuyé / eût ennuyé Jim,  ç'aurait été / eussent été les salves de postillons qui finissaient sur son visage.
Là, Jim n'a pas été réellement ennuyé.
Indicatif en registre courant, subjonctif en style soutenu.

36 (Modifié par fdago 09/08/2019 à 10:58)

Choix des temps

merci, c'est très clair

Choix des temps

Bonjour,

Je ne sais pas quel subjonctif utiliser pour la phrase suivante:

La voix du chanteur se mut en un hymne à ... bien que ses yodels excessifs puissent/pussent/aient pu en agacer plus d’un.

l'idée: cela pouvait agacer des gens.

Merci pour votre aide.

Choix des temps

Bonsoir.

La voix du chanteur se mut en un hymne à ... bien que ses yodels excessifs puissent/pussent/aient pu en agacer plus d’un.

Tu as écrit "se mut"... Je suppose qu'il s'agit plutôt de "se mua".
Il s'agit en effet pour la voix de se muer (se transformer) en un hymne, et non de se mouvoir en un hymne, ce qui ne veut rien dire.

La voix du chanteur se mua en un hymne à ...  bien que ses yodels excessifs puissent (registre courant) / pussent (registre soutenu) en agacer plus d'un.

39

Choix des temps

Et une voix qui se mue (se transforme) en un hymne à..., ça veut dire quelque chose ? Je n'en suis pas convaincu.

Choix des temps

Disons un chant qui se mue, alors...

Mais le chant du chanteur, ça fait drôle.