Choix des temps

Merci de l'accueil, mais il me semble que cette phrase a été écrite pour être dite et faire rire, ce qui est une fonction paradoxale de l'écrit, il me semble.

Choix des temps

Mais qu'elle est la différence entre une relative déterminative et une relative prédicative ?

13

Choix des temps

Prédicat : qui dit, qui énonce qq chose
Déterminant : qui précise (détermine) qq chose

14

Choix des temps

Bonjour,

Dans un texte rédigé au passé, est-il correct de trouver lors d'un flash-back ces deux temps ensemble :

"Céline avait été la toute première femme qu'il osa regarder d'un peu plus près."

Peut-on garder ici le passé simple ou pas ?

Merci

15 (Modifié par freddy.lombard 01/09/2015 à 16:54)

Choix des temps

Il me semble qu'il serait plus correct d'écrire :

« Céline avait été la toute première femme qu'il avait osé regarder d'un peu plus près. »

... et encore plus correct d'utiliser un des temps du subjonctif  (peut-être le plus-que-parfait « qu'il eût osé » ?) mais ça reste littéraire et peu usité.

Choix des temps

ou : qu'il osât regarder (imparfait du subjonctif)... C'est peut-être ce que tzekpido avait en tête.

17 (Modifié par tzekpido 01/09/2015 à 17:35)

Choix des temps

L'emploi du plus-que-parfait (et mieux du subjonctif) me semble également mieux convenir, mais est-ce que pour autant on peut considérer ce passé simple comme une faute ?

Choix des temps

Non, pas vraiment, mais le retour en arrière ne concerne alors que le premier membre de phrase.

19 (Modifié par paulang 01/09/2015 à 17:59)

Choix des temps

Changeons de personne.
Céline avait été la toute première femme que nous osassions regarder d'un peu plus près. C'est osé !
Céline avait été la toute première femme que nous eussions osé regarder d'un peu plus près. Je ne ressens pas du tout la concordance avec le plus-que-parfait.

Par contre Céline avait été la toute première femme que nous osâmes regarder d'un peu plus près.. ne m'indispose pas le moins du monde.

Choix des temps

Pour ce qui est de l'imparfait du subjonctif dans votre premier exemple, le fait que la forme soit sortie de l'usage ne vaut pas démonstration !