Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

Bonjour,
alors voila j'ai un commentaire a faire sur la mort tragique de charles,je n'y arrive vraiment pas je ne trouve presque rien et mon prof me ditque je redis ce que dit l'auteur en plus mal, merci de m'aider  , voici l'extrait:

Le lendemain, Charles alla s'asseoir sur le banc, dans la tonnelle. Des jours passaient par le treillis ; les feuilles de vigne dessinaient leurs ombres sur le sable, le jasmin embaumait, le ciel était bleu, des cantharides bourdonnaient autour des lis en fleur, et Charles suffoquait comme un adolescent sous les vagues effluves amoureux qui gonflaient son coeur chagrin.

A sept heures, la petite Berthe, qui ne l'avait pas vu de toute l'après-midi, vint le chercher pour dîner.

Il avait la tête renversée contre le mur, les yeux clos, la bouche ouverte, et tenait dans ses mains une longue mèche de cheveux noirs.

-- Papa, viens donc ! dit-elle.

Et, croyant qu'il voulait jouer, elle le poussa doucement. Il tomba par terre. Il était mort.

Trente-six heures après, sur la demande de l'apothicaire, M. Canivet accourut. Il l'ouvrit et ne trouva rien.

Quand tout fut vendu, il resta douze francs soixante et quinze centimes qui servirent à payer le voyage de mademoiselle Bovary chez sa grand-mère. La bonne femme mourut dans l'année même ; le père Rouault étant paralysé, ce fut une tante qui s'en chargea. Elle est pauvre et l'envoie, pour gagner sa vie, dans une filature de coton.

Depuis la mort de Bovary, trois médecins se sont succédé à Yonville sans pouvoir y réussir, tant M. Homais les a tout de suite battus en brèche. Il fait une clientèle d'enfer ; l'autorité le ménage et l'opinion publique le protège.

Il vient de recevoir la croix d'honneur.
FIN

Merci beaucoup
a bientot
jonathan

j'ai quand meme trouver plusieurs choses, comme la description paradisiaque qui entoure charles comme s'il etait deja au paradis, l'imparfait qui marque le decor, la tonelle qui pourrait representer le tombeau de charles (assez clos) puis les indices sur sa mort, le fait qu'il suffoquait ou part la meche de cheveux qui rappelle emma et donc sa mort, mais je ne sais pas comment exploite tout ca je suis vraiment perdu !!

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

Bonjour John,

mon prof me ditque je redis ce que dit l'auteur en plus mal,

Consulte les fiches de méthode du site : ici. Elles devraient te permettre de ne plus paraphraser...

Muriel

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

john616 a écrit :

Le lendemain, Charles alla s'asseoir sur le banc, dans la tonnelle. Des jours passaient par le treillis ; les feuilles de vigne dessinaient leurs ombres sur le sable, le jasmin embaumait, le ciel était bleu, des cantharides bourdonnaient autour des lis en fleur, et Charles suffoquait comme un adolescent sous les vagues effluves amoureux qui gonflaient son coeur chagrin.

A sept heures, la petite Berthe, qui ne l'avait pas vu de toute l'après-midi, vint le chercher pour dîner.

Il avait la tête renversée contre le mur, les yeux clos, la bouche ouverte, et tenait dans ses mains une longue mèche de cheveux noirs.

-- Papa, viens donc ! dit-elle.

Et, croyant qu'il voulait jouer, elle le poussa doucement. Il tomba par terre. Il était mort.

Trente-six heures après, sur la demande de l'apothicaire, M. Canivet accourut. Il l'ouvrit et ne trouva rien.

Quand tout fut vendu, il resta douze francs soixante et quinze centimes qui servirent à payer le voyage de mademoiselle Bovary chez sa grand-mère. La bonne femme mourut dans l'année même ; le père Rouault étant paralysé, ce fut une tante qui s'en chargea. Elle est pauvre et l'envoie, pour gagner sa vie, dans une filature de coton.

Depuis la mort de Bovary, trois médecins se sont succédés à Yonville sans pouvoir y réussir, tant M. Homais les a tout de suite battus en brèche. Il fait une clientèle d'enfer ; l'autorité le ménage et l'opinion publique le protège.

Il vient de recevoir la croix d'honneur.
FIN

Y a-t-il de l'émotion dans cet écrit?
Qu'est-ç'une notice nécrologique?
Pour quelle raison ne réussissent pas les trois médecins à Yonville?
Charles, y avait-il réussi professionnellement?
Par quel moyen l'auteur signale-t-il une "FIN" (hors le mot lui-même)?

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

Bonjour!
J' ai bizarrement le même sujet .. et je me demandais s' il fallait démontrer en quoi cet extrait est une fin ?
Comme Jonathan j' ai rélever la description paradisiaque, sous la tonnelle, pour la mort de Charles.. Ainsi que les imparfaits ..
La présence d' Emma par la méche de cheveux ..
Le fait qu' on nous décrive la mort de Charles comme un mort pitoyable, et qu' on peut voir qu' il n' y a pas de réelle évolution tt au long du roman puisqu' au début on ns le présente comme un étudiant médiocre qui n' arrive pas à être médecin et là il meurt seul, en plein chagrin, complètement ruiné ..

J' ai beau relever tout plein de chose dans ce texte, je n' arrive pas à avancer .. J' aimerai bien que vous m'éclairiez sur " Il vient de recevoir la croix d' honneur" .. Je ne comprend pas trop..est-ce que ça fait référence au caractere de Homais tout au long du roman?

Merci d'avance pour vos réponses !

5

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

Bonjour Andy,

Regarde ces deux pages du site :
ici
et là.

Ces lectures sont un peu longues mais elles te permettront de ne pas occulter une des intentions importantes de Flaubert dans ce roman qui, curieusement, ne s'achève pas avec la mort de l'héroïne.

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

merci !! Le premier m' a beaucoup aidé! merci beaucoup !

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

quelqu'un pourrait me proposer un plan svp

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

fdp a écrit :

quelqu'un pourrait me proposer un plan svp

Bonjour fdp.
Je ne crois pas que tu auras beaucoup de réponses si tu ne fais pas preuve d'un minimum de travail toi-même.
Quels sont les axes (après avoir lu et analysé l'extrait) que tu veux privilégier? Quel plan convient au mieux d'après toi?

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

On m' a dit que les pistes que j' avais n' était pas bonne.. Qu' en fait la description que je pensais paradisiaque selon cette personne n' est qu' une preuve que le temps continu de passer depuis la mort d' Emma .. vs en pensez quoi vous? Je ne vois pas vers quoi partir pour bâtir mon plan .. Merci de vos réponses

10

Flaubert, Madame Bovary, III, 11 - Le lendemain, Charles alla s’asseoir sur le banc...

Le lendemain, Charles alla s'asseoir sur le banc, dans la tonnelle. Des jours passaient par le treillis ; les feuilles de vigne dessinaient leurs ombres sur le sable, le jasmin embaumait, le ciel était bleu, des cantharides bourdonnaient autour des lis en fleur, et Charles suffoquait comme un adolescent sous les vagues effluves amoureux qui gonflaient son coeur chagrin.

Dans cette description, "jours" ne désigne pas le temps écoulé mais les trous dans la tonnelle qui laissent passer la lumière.

Il te faudrait justifier ce tableau qui est moins paradisiaque que printanier. Le printemps est le retour de la vie après la mort de l'hiver, c'est aussi la saison des amours naissantes. Charles se comporte comme un "adolescent". On dirait que le sentimentalisme de sa femme a déteint sur lui. Par ailleurs les suffocations sont tout à la fois l'excès des parfums et la crise cardiaque qui est train d'emporter Charles. Le terne Charles meurt d'amour. C'est une fin apparemment romantique que nous dépeint Flaubert...