21

De par

De part est ici incorrect, bien sûr.

De par dans un sens causal ("du fait de de, en raison de, grâce à, compte tenu de", etc.) est critiqué par certains (Académie française, A.V. Thomas, etc.).

Dictionnaire de l'Académie française
, 9e éd. :

(6)IV. PAR (DE) loc. prép. XIe siècle. Altération de l'ancien français de part, «  de la part de  ».
Vieilli. Au nom de. De par le roi. De par la loi. On évitera d'employer la locution De par au sens de Du fait de, étant donné.

(J'ai graissé.)

Comme le dit Anne, écris tout bêtement : dans l'exercice de sa profession.