De par

Bonsoir, rigolard et tordu Volapuk.

"A la suite d'une réflexion" n'est pas amphibologique : ça a clairement le sens que tu développes, et seulement celui-là. Pourquoi ne serait-ce pas le bon ici ? Tu le dis toi-même :

[désagréable, la réflexion : dit comme cela, on ne saurait se méprendre !]

Pour ta part, tu supposes un peu vite que dans cette phrase,  c'est le conseil municipal qui décide, et que le pronom "nous"  de "nous décidons" le représente. Ce n'est pas si sûr.

12

De par

Bonjour,
Tu as dit citer Hanse... De quel ouvrage est-ce que tu tiens ces informations ?
Ça m'intéresserait beaucoup de savoir.
D'avance, merci

De par

Bonjour.

Cela fait vingt-deux mois qu'Ipseite n'a rien posté...
Mais peut-être te lira-t-il (elle) malgré tout ?

Cela dit, ce simple article du Trésor de la Langue Française, ici, résume bien l'essentiel de ses dires.
(Cliquer sur l'onglet "PAR (DE) loc.prépositive")

14

De par

Quand on cite Hanse, sans  rééférence, il s'agit du Nouveau dictionnaire des difficultés du français moderne, chez Duculot.

15

De par

Bonjour,

Je soumets une question à votre sagacité. Est-ce vraiment châtié de dire "de par"? Personnellement, à l'oreille, ça me choque, j'ai l'impression que c'est agrammatical, mais il me semble que c'est purement subjectif puisque je n'ai vu nulle part que c'était prohibé. J'imagine que le "de" est un procédé de renforcement, mais tout de même je trouve ça bancal, et je ne vois guère de phrases où on ne pourrait remplacer avec profit "de par" par "par". Qu'en pensez-vous?

16

De par

Bonjour à tous !

L'expression "voyager de par le monde" est-elle correcte ? Veut-elle bien dire "sillonner le monde" ?

De par

Oui, bien sûr... Lis les messages précédents de la discussion.

18

De par

Mon message a été déplacé. En l'écrivant, je ne savais pas que cette discussion existait.
En fait, j'en ai trouvé des occurrences sur le net, mais rien sur des sites relatifs à la langue française.

De par

"Un tel secret recouvre non seulement les informations transmises au médecin par son patient mais encore toutes celles parvenues à sa connaissance de part l’exercice de sa profession."

Dans cet extrait, "de part" est incorrect non ? Si oui, si on enlève le "de" et qu'on met "par" (sans "t"), la phrase aurait-elle encore du sens ? Le synonyme le plus approprié ne serait-il pas dans le contexte de la phrase "du fait de" ou "en raison de?

Merci   

20

De par

De par, locution prépositive : − Du fait de, à cause de.

http://www.cnrtl.fr/definition/par

Sinon tout bêtement dans.