1

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Bonjour,

J'ai une dissertation à faire en philosophie (d'ailleurs je ne savais pas trop où mettre mon message, ici ou dans le "Café philo", si je me suis trompée de rubrique, veuillez m'excuser), dont voici le sujet:

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Et je dois avouer que j'ai vraiment beaucoup de mal, déjà notre professeur nous l'a donnée il n'y a que 3 jours, et elle est à rendre pour lundi, ce qui me fait stresser encore plus...

Néanmoins j'ai travaillé avec une camarade pour essayer de trouver quelques éléments et un plan, voici notre ébauche, je sais pas il elle va tenir la route...

I) L'oeuvre d'art représente la réalité
a) La réalité extérieure et intérieure de l'oeuvre d'art
b) L'art représente la beauté de la réalité
c) Interprétation de la réalité

II) Mais l'art peut aussi représenter la fiction
a) Une objectivité impossible, donc part de fiction
b) Représentation d'un monde idéal, utopique
c) Parfois déformation, exagération de la réalité (caricatures, satire...)

III) La réalité, les racines de la fiction dans une oeuvre d'art

Et après, je ne sais pas... en fait, j'ai des idées, mais j'ai du mal à les organiser... De plus, il faudra bien que je parle à un moment donné du but d'une oeuvre d'art, c'est quand même l'un des mots clés du sujet ! Je pense que l'art est là avant tout pour justement nous faire échapper à la réalité, en suscitant chez le spectateur des émotions face à un tableau, une sculpture, etc. L'art aurait donc pour but principal de nous divertir, de nous faire évader de notre quotidien, voire même de nous faire prendre vraiment conscience de ce quotidien. J'entends par là qu'il y a des choses auxquelles on ne prête pas forcément attention dans la vie de tous les jours, ou qui sont passagères, et que l'artiste met en quelques sorte sur un pied d'estale, et ce dans la durée, une oeuvre d'art peut s'admirer à l'infini.
Elle peut encore faire passer un message, qu'il soit positif ou négatif. Je voulais m'intérésser au côté négatif, et prendre comme exemple Guernica de Picasso. C'est une oeuvre que, personnellement, je ne trouve pas spécialement belle, mais je pense que l'artiste a voulu nous représenter les atrocités de la guerre, et même si les personnages sont un peu caricaturés, je pense qu'il y a peut-être plus de réalité que dans un tableau qui représente le bonheur (peut-être une notion un peu trop utopique), dans le sens où il y a une implication de l'artiste importante pour dénoncer un fait et faire passer son message au spectateur.
Certaines personnes peuvent trouver une oeuvre d'art laide, mais selon moi, l'artiste, en peignant quelque chose de laid (une scène de guerre par exemple), va y déceler une certaine notion de beau, il va trouver la beauté de la laideur. (j'ai comme exemple le tableau de Goya, El Dos Mayo 1808).

Voici mes quelques réflexions, je ne sais pas si je m'exprime correctement, j'ai un peu de mal à expliquer mes idées clairement... pour la première partie, je pense que les sous-parties se rejoignent un peu trop, qu'en pensez-vous ?

J'ai aussi discuté de cela avec mon professeur qui me dit de bien définir le verbe "représenter". Je lui ai dit que littéralement cela voulait signifier "présenter à nouveau la réalité", et selon elle, ce n'est déjà plus la réalité sin on la "présente de nouveau... j'ai un peu de mal avec ce point, pouvez-vous m'aider à l'éclaircir ? Sinon elle m'a dit que je pouvais prendre des exemples très variés, de la musique, voire des films, et elle m'a évoqué les tableaux monochromes, un exemple que je trouve très intéressant, car ce n'est pas tellement basé sur l'observation comme cela peut l'être pour un paysage, mais davantage sur l'imagination et l'interprétation, chaque couleur ayant une signification symbolique. Une camarade m'a aussi parlé du pop art, notamment celui de Andy Warhol, je trouve cela intéressant, mais je ne sais pas où y placer dans mon plan...

Voilà tout ce que j'ai comme idées pour le moment, si vous pouviez me donner quelques autres pistes et m'aider à compléter (ou faire évoluer) mon plan, ça serait vraiment super aimable de votre part ! 

Je vous remercie d'avance,

Pastiglia

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Il me semble que tu parles efficacement des FONCTIONS de l'art. Mais de là trouver son but....Pourquoi l'art, devrait-il avoir un but?

trouver le beau dans la peinture abstraite est possible, mais d'y trouver une représentation (de la réalité ou d'autre chose) est contradictoire à sa raison d'être (abstraite).

La musique est un art; quel est son but?

L'art, fait-il uniquement appel à nos sentiments?

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Je pense que l'art est là avant tout pour justement nous faire échapper à la réalité, en suscitant chez le spectateur des émotions face à un tableau, une sculpture, etc.
Les émotions ne font pas partie de la réalité ? La réalité ne suscite pas d'émotions ?

Je pense que tu devrais parler de l'hyper-réalisme ; et dans les tableaux “laids” ceux de Francis Bacon, ou les auto-portraits de Frida Kahlo

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Les auto-portraits de Frida Kahlo n'ont rien de laids ...

Hum, sinon pour ton sujet... Pour ton b) du II tu peux peut-être utiliser les maquettes de Malevitch ou alors, la tour de Babel de Brueghel qui date de 15xx (j'affectione particulièrement ce tableau).

Oups, je dois filer, je reviens ce soir pour d'autres exemples / aides '.

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Amyas
Tout est une question de regard... c'est bien pourquoi j'ai mis laid entre guillemets

6

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Merci à vous pour votre aide !

JSC, c'est vrai que j'ai un peu de mal à faire la différence entre fonctions et but... je sais que but signifie objectif, mais avec le thème de l'art, j'arrive à mélanger but et fonctions... je ne pense pas que l'art aie vraiment un but précis, il est là avant tout pour être admiré, pour le plaisir des yeux, ou de l'oreille s'il s'agit de musique. En parlant de musique, tu poses la question de son but, j'avoue que je ne vois pas vraiment, peut-être qu'à travers le texte et la mélodie l'artiste veut faire passer un message, mais bon c'est pareil pour certains tableaux, et ce n'est pas vraiment leur but... enfin, je ne sais pas...

trouver le beau dans la peinture abstraite est possible, mais d'y trouver une représentation (de la réalité ou d'autre chose) est contradictoire à sa raison d'être (abstraite).

Ce que tu dis est très intéressant, j'ai été voir les tableaux de Francis Bacon comme me l'a suggéré Léah, et c'est vrai qu'en voyant ces tableaux abstraits, j'ai commencé par chercher ce que ces "formes" pouvaient représenter de réel, j'ai cherché mais je n'ai pas trouvé. Il ne faudrait donc pas chercher la réalité, car il n'y en a peut-être pas. Je pense que certains artistes, en voulant représenter quelque chose de réel de façon claire (réalisme ou hyper-réalisme) avaient vraiment une idée précise de ce qu'ils vouaient peindre, que selon moi, ceux qui peignent des tableaux, comme F. Bacon, n'ont pas cette idée précise, ils peignent sans savoir vraiment où ils vont, d'ailleurs j'ai pu voir une citation intéressante sur le site de Francis Bacon: "Mes tableaux sont des accidents". Cela montrerait bien que certains peuvent peindre de façon quasi machinale, sans savoir ce que donnera le résultat final... je ne sais pas si mon idée est bonne, mais je pense que l'abstrait nous amène ainsi à la fiction...

Léah a écrit :

Je pense que l'art est là avant tout pour justement nous faire échapper à la réalité, en suscitant chez le spectateur des émotions face à un tableau, une sculpture, etc.
Les émotions ne font pas partie de la réalité ? La réalité ne suscite pas d'émotions ?

Léah, tu as raison... j'ai mal formulé ma phrase...   En fait, on peut exprimer des émotions par rapport à un beau paysage dans la réalité, mais je pense que lorsqu'on admire un paysage représenté sur une toile, derrière ce paysage se trouvent les sentiments du peintre, la peinture ne peut pas être "neutre" car l'artiste s'appuie sur ce qu'il ressent face à un paysage. L'artiste tente de transmettre ses émotions au spectateur grâce aux formes, couleurs, etc. Certes, le tableau peut être très ressemblant, mais ce n'est pas un paysage "neutre" comme dans la nature, la réalité qui nous présente un paysage "objectivement". L'artiste met donc en exergue à la fois le paysage, mais aussi ses émotions face à ce paysage qu'il essaie de faire passer au spectateur, qui, face à une telle oeuvre, va avoir envie d'évasion, de liberté...

Pour ce qui est des références philosophiques, j'ai trouvé cette citation de Hegel : « Le beau artistique est plus élevé que le beau dans la nature [puisqu’il] dégage des formes illusoires et mensongères de ce monde imparfait et instable la vérité contenue dans les apparences, pour la doter d’une réalité plus haute créée par l’esprit lui-même. » Cette citation me semble intéressante pour mon devoir, mais il faut dire que j'ai un peu de mal à la décortiquer, j'ai l'impression de ne pas la décrypter comme il faut... je vous écris ce qu'elle pourrait signifier selon moi, n'hésitez pas à me dire si jamais je pars sur une fausse interprétation: Hegel nous dit ici que l'art est supérieur à la nature, car l'artiste est capable de créer, ou recréer la nature grâce à son esprit créatif, en fait l'art a une touche, une implication humaine, ce que le nature n'a pas. Il y a donc une idée d'interprétation, et l'artiste sublime en quelque sorte la nature (la doter d’une réalité plus haute créée par l’esprit lui-même) comme par exemple quand il représente une nature morte, ou des objets prosaïques auxquels on ne prête pas forcément attention dans la vie de tous les jours, ou alors on ne fait attention qu'à l'utilité de l'objet et non à sa beauté, il les met ainsi en exergue.

Amyas, j'ai recherché des informations sur Malevitch, et ses oeuvres sont essentiellement basées sur la géométrie et les couleurs, il n'y a rien de vraiment concret. J'ai vu qu'il est à l'originedu suprématisme, un courant qui vise à faire disparaître les formes afin d'explorer les espaces du 'rien', d'où pourrait surgir des concepts neufs. C'est vrai que ça pourrait être un exemple intéréssant pour mon b) du II, mais ma partie est plus axée sur un monde utopique, il faudrait donc que je trouve une oeuvre capable d'illustrer cette idée de monde idéal...

Une question: je ne sais pas si je peux parler de la photographie dans mon devoir, mais je voulais dire que la photographie, très fidèle à la réalité, permet de figer la nature, le monde qui nous entoure.

Vos idées d'exemples et vos pistes me font beaucoup réfléchir, merci encore ! Par contre, j'ai un peu l'impression que mes idées sont en vrac lol, il va falloir que je revoie mon plan aussi, ce qui ne va pas être une mince affaire... j'essaie d'en refaire un avec des idées directrices et des exemples et je vous le montre. Par contre, coroyez-vous que le titre de la 3ème partie collerait ? Où vais-je parler du but ?

Merci encore pour votre aide précieuse !

Pastiglia

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Le beau artistique est plus élevé que le beau dans la nature [puisqu’il] dégage des formes illusoires et mensongères de ce monde imparfait et instable la vérité contenue dans les apparences, pour la doter d’une réalité plus haute créée par l’esprit lui-même.

Cette citation convient à première vue ; cependant elle est très discutable car ici Hegel pose a priori que le monde est imparfait ; une interrogation sur la Nature en démontre au contraire la perfection (l'émission de Jean-Marie Pelt L'aventure des plantes a ainsi donné de nombreux exemples de la façon dont les plantes s'adaptaient à des climats extrêmes) ; quant à dire que le monde est fait de “formes illusoires et mensongères” là j'ai vraiment du mal à suivre : c'est tout simplement nier l'organisation évidente du monde (dont le projet échappe sans doute à Hegel) pour tout ramener à la petite aune de l'esprit humain
Mais bon là c'est mon commentaire ! méfie-toi cependant de ne pas tout miser sur cette seule citation

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

@Pastiglia
Bravo! Quelle maturité de réflexion et ouverture d'esprit. Tu es en quel niveau d'études?
Depuis toujours on peut dire que l'art, les Arts, sont une représentation (mais pas forcément d'une réalité). Les peintures murales de Lascaux, sont-elles des représentations pictorales de la chasse, ou une aide spirituelle aux rites? sont-elles déliberement un message pour l'avenir, un enchantillon dans l'histoire de l'art? On a des difficultés à savoir, car notre mentalité est loin de celle des hommes 'primitifs'.
Tu as raison de mentionner à la fois le plaisir de l'auditeur/spectateur et le sentiment que l'artiste essaie d'exprimer (même dans l'art géométrique). N'oublions pas la Poésie, le Théâtre, (voir ce qui étaient les 9 Arts en Grèce ancienne, chacune sa Muse).
Je dirais que l'on puisse classer un morceau comme appartenant à la musique dès lors qu'il y a une seule personne qui s'y trouve plaisir. John Cage a composé un morceau pour piano (ou plutôt pour pianiste!) "4 minutes 33 secondes"......de silence. Le public, consterné, amusé, perplexe, incompréhensif, en rit. Un plaisir de trouvé.
À quoi servirait de représenter le réel quand on peut experimenter le réel? il est vrai que parmi les pièces de Shakespeare, on se trouve dans les pays et paysages que peu de monde de son époque aurait visités. Lui-même n'est pas sûr d'étre allé en Danemark ou en Italie.... Mais la représentation qu'il en fait fait effectivement vivre l'expérience pour nous, comme si nous y étions.
Bacon j'ai tendance à contraster avec Picasso. Ce dernier a bien su où il allait dans ses desseins et tableaux. Peu de gommer et refaire. Une emission télévisée où il dessine sur une plaque de verre nous montre la sûreté de ses gestes. Tous deux avaient une formidable technique (artistique ou artisanat?) mais la mentalité des deux est très différente.
Je n'aime pas particulièrement le mot "machinale", qui réduira un homme uniquement à sa technique et à un état d'automate.
La Tragédie greque nous suscite des émotions, car depuis 1730 l'empfindsamkeit/feeling/sentimentalité devient importants dans la réaction du public. Cet état de chose arriva par les écrits des théoristes qui annonçaient puis classaient les mouvements dans les Arts. Je ne suis pas certain qu'à l'origine, le spectacle dans un amphithéâtre en plein air à côte d'unsanctuaire était censé d'avoir le même effet.
En se mettant dans les rangs d'un amphithéâtre (Lillebonne, Fourvières -Lyon, Épidaure, etc.) on a un sentiment surtout du sacré!
Philosophiquement on distingue le beau de la beauté. L'hiérarchie de la représentation et le réel est longuement discutée depuis Platon et jusqu'à nos jours. Finalement, quelle importance?
On pourrait vivre sans l'Art, mais pauvrement dans notre esprit, dirais-je. Vivre sans la beaté naturelle est une quasi impossibilité. Essaye même de suivre un cours dans une salle "bunker". Après une heure, la lumière du jour nous manque.
Photographie (je suis très vieux jeu) + BD + Cinéma + Vidéo + Clips.....en enlargissant "les Arts" ne sommes-nous pas en train de les banaliser, les diluer?
OK la Photographie: FIGE, le mot est juste, la nature.
Une nature donc morte!
Deux dimensionelle dans un monde trois dimensionnel.
Un moment capté, emprisonné, pour toujours.
Où est la créativité? La technicité, Appuyer sur un bouton? En ajoutant de la lumière? En exposant plus ou moins lontemps, on rendant l'image plus ou moins floue, ± distordue?
Cependant, je trouve qq clichés d'une beauté rare.
Une boîte à rythme ne remplacera jamais un bon batteur.

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

Depuis toujours on peut dire que l'art, les Arts, sont une représentation (mais pas forcément d'une réalité)

JSC, éclaire-moi, si les arts ne sont pas la représentation d'une réalité (tangible ou pas...) de quoi peuvent-ils donc être la représentation ? sommes-nous capables de concevoir quelque chose qui ne soit pas réel ? pour moi à partir du moment où une œuvre d'art est conçue, elle devient ipso facto réelle... et reflète une réalité, puisque celle-ci a été dans la tête de l'artiste

Le but de l'art est-il de représenter la réalité ?

On peut regarder des photographies de Man Ray, Brassai, Doisneau pour ne donner que quelques noms et on se trouve devant des oeuvres d'art, des expressions personnelles parfois bien loin de toute réalité.