1

Autant pour moi / au temps pour moi

Je voulais savoir si la formule "autant pour moi" s'orthographie de cette manière...
merci pour la réponse...

2

Autant pour moi / au temps pour moi

Bonjour,

Tout a été dit (ou presque) sur autant pour moi / au temps pour moi.

Voyez http://www.langue-fr.net/Au-temps-ou-autant-pour-moi

Voyez aussi http://www.academie-francaise.fr/questi … -em-strong

Et :

T.L.F.I.

Au fig. [Pour admettre son erreur et concéder que l'on va reprendre les choses depuis leur début] Au temps pour moi ! Un peu plus tard, il avait fait une erreur dans un raisonnement délicat et il avait dit gaiement : « Au temps pour moi ». C'était une expression qu'il tenait de M. Fleurier et qui l'amusait (SARTRE, Mur, 1939, p. 170).
Rem. La graph. autant pour moi est plus cour. : Autant pour moi ! Où donc aussi, Avais-je la cervelle éparse ? (PONCHON, Muse cabaret, 1920, p. 157).

Vous pouvez également jouer au GoogleFight 

Eymerich a employé au temps pour moi il n'y a pas longtemps dans ce message.

Bonne lecture !

3

Autant pour moi / au temps pour moi

Bonjour. J'aurais aimé savoir quelle était la formule à employer. Personnellement j'ai toujours employé "autant pour moi" sans chercher à savoir si j'avais raison ou pas, jusqu'à ce qu'un ami me dise que c'était incorrect. J'aurais aimé avoir une explication, si vous la possédez.
Merci, bonne journée.

4

Autant pour moi / au temps pour moi

On écrit "au temps pour moi" selon qu'il s'agisse d'un "mea culpa" ou d'une palinodie.
"Autant pour moi" renforce la comparaison. "Autant ce monsieur est moustachu, autant en ce qui me concerne la moustache n'a pas lieu d'être"

Autant pour moi / au temps pour moi

L'expression "au temps pour moi" est d'origine militaire, sans qu'on puisse en définir avec précision la source. Elle était utilisée pour commander la reprise d'un mouvement depuis le début ou pour signaler la fin d'une tâche dans les délais impartis. Ainsi, un soldat qui démontait et remontait son arme dans les délais impartis annonçait avoir fini en annonçant "au temps pour moi". Du sens de "C’est à reprendre", on a pu glisser à l’emploi figuré. On dit maintenant "au temps pour moi" pour admettre son erreur — et concéder que l’on va reprendre ou reconsidérer les choses depuis leur début.

L’origine de cette expression n’étant plus comprise, la graphie "autant pour moi" est courante aujourd’hui, mais rien ne la justifie.http://www.academie-francaise.fr/questi … -em-strong

6

Autant pour moi / au temps pour moi

Merci pour vos réponses.

Autant pour moi / au temps pour moi

Bonsoir

Avant je crois la clôture du sujet, je souhaite apporter mon écot à ce sujet :

L’origine de cette expression n’étant plus comprise, la graphie "autant pour moi" est courante aujourd’hui, mais rien ne la justifie.

Ainsi "Au temps pour moi" était utilisé par le chef d'orchestre militaire lorsqu'il s'était trompé dans la reprise d'un mouvement (la musique est alors recommencée au temps désigné par le chef d'orchestre).

Cette formule d’excuse d'un supérieur envers ses subordonnés, lorsqu’il a commis une erreur et qu’il la reconnaît, est passée par la suite dans le langage usuel tout en gardant l'idée de reconnaître et de réparer une bévue commise par mégarde.

Pour l’expression militaire bien connue « Autant pour les crosses » elle vient certainement de l’explication musicale ci-dessus, car cette expression est employée lorsque suite à un commandement de maniement d’armes, le final de l’exécution commandée ne se termine pas par un bruit sec et bref mais par une succession de bruits multiples de crosses suite à un manque de synchronisation. Ce qui explique que le mouvement d’ensemble n’est pas parfait, le tempo n'est pas respecté.

"Autant pour moi" expression qui n'est pas recommandé par les principaux grammairiens.

L’Oise est un affluent de la Loire. Autant pour moi : L’Oise est un affluent de la Seine.

Le Français correct de Maurice Grevisse, Le Petit Robert et la plupart des auteurs normatifs (comme Girodet ou Jouette) préconisent « au temps pour moi ». On évoque fréquemment une origine militaire (« temps » successifs de maniement d'armes, comme on a « au temps pour les crosses.

@M...ince

liredans le post précédent:

Pour l’expression militaire bien connue « Au temps pour les crosses » elle vient certainement ...

excuses
@

Autant pour moi / au temps pour moi

bonjour a tous,
voila je suis tombée sur un article de l'académie francaise indiquant que l'expression s'écrivait bien "au temps pour moi" et non "autant pour moi"

(source : http://www.academie-francaise.fr/questi … -em-strong)


qu'en pensez vous ?

9

Autant pour moi / au temps pour moi

salut !!! cette expression s'écrit "Au temps pour moi" et ne s'écrit jamais "autant pour moi".
Cette expression a pour origine le monde militaire car lorsqu'un soldat ne suivait pas bien la cadence et le rythme, il disait "au TEMPS pour moi "= il devait se remettre dans le même temps que les autres= le même rythme.
Voila j'espère que j'ai bien expliqué !

10

Autant pour moi / au temps pour moi

merci beaucoup l'article explique a peu près la même chose.

c'est juste que ça m'a étonnée, car je ne pensais pas que ça avait cette orthographe.