1

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Coucou tout le monde.
Voilà, je sollicite votre aide pour une dissertation dont le sujet est le suivant : Le roman, art du mensonge est-il porteur d'une vérité.
Je pense déjà que je vais inclure Le biographique ( ? ) Et le roman historique mais à part ça .. Je ne sais pas vraiment vers où aller.
Si vous pouviez m'apporter quelques réponses
Pour l'introduction notamment, je ne sais pas comment amener le lecteur vers le sujet.


Merci d'avance

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Un artiste a une perception de la réalité. Est-ce que cette perception est la vérité même?
Le mensonge s'oppose à la vérité, non pas à la réalité.
On peut mentir délibérement, partiellement ou par omission.

La Bible dit que l'Exode comprenant 600 000 Hebreux menés par Moïse (la population de deux départementants ruraux de nos jours) était poursuivi de 600 chariots à piqué et tous les autres chars d' l'Egypte.
La vérité est probablement moindre!
La perception de l'auteur est un mensonge, mais l'image que cela donne à ses lecteurs est plus fortes que de dire la vérité.

Est-ce que tout Art ment? L'Art représente le monde sans être le monde. Pourtant on dit que l'Art est beau. comment un mensonge,peut-il être beau? Paradoxe?

3

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Hinhin. Merci beaucoup mais ça n'est pas tellement ce que j'espérais

Please.

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Pourquoi le roman est-il l'art du mensonge ?
Cependant, il porte une vérité : comment, pourquoi ?

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Je croyais d'avoir trouvé un  problématique dans mon paradoxe.

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Un peu tordu ce sujet... j'irai faire un tour du côté de la préface de Pierre et Jean et du côté de Stendhal (un roman est un miroir que l'on promène le long d'un chemin, je crois)... Il y a aussi plein de bricoles dans Madame Bovary et de nombreux romans réalistes présentés comme des chroniques...

Enfin, le couple vérité / roman me fait immédiatement penser à Zola pour qui la quête de la vérite dans le roman (et dans la peinture) était la quête ultime. Le mot Vérité me semble d'ailleurs être le mot-clé de l'oeuvre zolienne...

Séb

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Sauf que Zola n'avait nullement l'intention d'abandonner son monde (une autre réalité) pour vivre dans le monde de pauvres ouvriers!
Lequel était vérité?

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Et oui...

Sinon, je pense aussi à Germinie Lacerteux des Goncourt dont la préface ressemble étrangement à celle de Thérèse Raquin (dans la métaphore de l'écrivain comme médecon)

Séb

9

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

La dissertation avance mais je ne trouve pas assez de genre. J'ai le roman historique, le roman autobiographique, le roman de sciences fiction et fantastique mais je sèche ensuite. Pouvez vous me donner des idées ?

10

Le roman, art du mensonge, est-il porteur d'une vérité ?

Si je comprends bien, tu dissocies les genres roman-vérité (autobio ou historique) et roman-fiction (fantastique, SF) Je sais bien que les plans t'imposent plus ou moins cette démarche, mais c'est dommage. J'aurais opté pour la lecture d'un roman réaliste en cherchant où commencent et s'arrêtent vérité et mensonge ; et j'aurais après pris une totale fiction avec la même démarche