Mystère de la vie et corrélation sur les moeurs... Notre avenir ?

La découverte du mystère de la vie a-t-elle influencé les moeurs et inversement en l'absence de cette connaissance précise, nos anciens n'avaient-ils pas la possibilité d'expérimenter des relations sexuelles plus variées faute de certitude et de norme établie !

J'essaye de poser la question de l'éventail de la sexualité au regard d'une méconnaissance scientifique et j'essaye de l'opposer à la sexualité actuelle celle qui sait où sont les partenaires et l'enjeu de l'acte.

Il n'y a évidemment pas une différence fondamentale entre ces périodes (autant qu'un blanc opposé à un noir en tant que "couleur") mais la distinction de l'appréhension de la sexualité est obligatoirement imprégnée soit d'un côté d'une tonne de croyances paiennes ou religieuses et de l'autre une sexualité normée autour de laquelle on positionne des dérives.

Je n'affirme pas que les anciens étaient sans raisonnement !

J'émet uniquement l'idée, non dénuée de bon sens, qu'en l'absence de certitudes, nos anciens pouvaient expérimenter des pratiques sexuelles "différentes" et "multiples" à la mesure des croyances, des théories et de leur imagination... Car personne ne pouvait affirmer qu'elles ne jouaient pas ou sinon dans le sens inverse un rôle bénéfique dans la procréation.
L'exemple le plus flagrant pour argumenter ma position est celui-ci : Par le passé, beaucoup de civilisations ont cru que le sperme était la nourriture du foetus, ceci est révélateur de cette méconnaissance scientifique (spermatozoid + ovules + couple +...) et a permis à de nombreuses femmes de jouir de moeurs plus étendus puisque, plus la femme enceinte recevait de sperme d'hommes différents et plus le bébé était vigoureux et en bonne santé... Elles n'ont pu en bénéficier que parce que l'ignorence de la procréation humaine était avéré.


Cette réflexion débouche sur un constat :

Avant : sexualité variée (polygynie, polyandrie, poly...) même ciitée par les textes bibliques

depuis : monogamie (il est vrai imposée par le christianisme) norme homme + femme = bébé et donc avenir de l'humanité

plus tard : utérus artificiel, homme OGM (sélectionnés pour des caractéristiques "favorables"). Plus d'amour, plus de couple et il ne restera que du commerce, d'où une extinction probable de notre civilisation humaine !?

Mystère de la vie et corrélation sur les moeurs... Notre avenir ?

Que tu es pessimiste, je pense que nous serons morts avant à cause d'un fou et de quelques explosions nucléaires ...

Mystère de la vie et corrélation sur les moeurs... Notre avenir ?

Les anciens, comme nous, se sont intéressés à la question, souvent sous le manteau pour fuir la répression ecclésiale.
Ils possédaient des moyens de contraception ( "connaître les herbes et où les mettre").
Je crois que l'époque moderne n'a rien inventé, mais s'est contentée de développer des idées très anciennes, en leur affectant des moyens et des techniques de maintenant.
Après tout king ping mei, kamasoutra et autres ne sont pas écrits d'hier.
Mais n'avons-nous pas une vision un peu trop occidentale de l'histoire?