Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Léah,

Je ne vois pas pourquoi tu me dis que je suis hors charte... Si tu pouvais m'expliquer ça serait pas mal.
De plus, les plans de ce genre sont bannis par les professeurs de littérature, mais merci quand même.
Et enfin, pourquoi tu me dis que les prénoms doivent avoir des majuscules ?

12

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Hors charte : relis les Règles du Forum !

Des majuscules aux prénoms, parce que tu as envoyé

c'est "peut-on qualifier l'oeuvre de roméo et juliette d'oeuvre intemporelle et non pas temporelle.
mercij'ai une 2eme question sur roméo et juliette: " comment la nuit et la clarté sont utilisés dans roméo et juliette ? "

Bah, si mon plan ne plaît aux profs, ce n'est plus vraiment mon problème 

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Bonsoir, j'ai un devoir de littérature à faire sur la question : En quoi Roméo et Juliette est-il intemporel ?
Je n'ai aucune idée, à part le thème de l'amour qui est intemporel et l'exemple du film Roméo + Juliette. Si quelqu'un pouvait m'aider ...

14

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Il y a peut-être un travail de clarification des notions à faire au départ. Quand on demande si c’est intemporel, c’est qu’on demande si c’est « éternel », « toujours beau », » « toujours admirable », si le spectateur « peut encore y être sensible » et comme tu l’étudies en l’an de grâce 2008, ça te paraît d’ une évidence idiote.

Seulement, il faut faire un devoir, et organiser sa réflexion autour de cette question. Déblayons un peu : notre devoir va essayer de montrer si nous pouvons dire qu’une œuvre écrite à l’époque d’Elsabeth I, (1533 – 1660) qui nous raconte la fatale histoire d’amour entre deux enfants de familles rivales et qui à la fin meurent de leur passion, très jeunes (l’ « âge de Juliette » dans la conversation courante, signifie vers 15 ans tout au plus.) contient des éléments INTEMPORELS, éternels, valables encore pour notre sensibilité.

Des remarques d’histoire sont nécessaires : l’Angleterre de cette époque est comment ? On meurt souvent jeune, assassiné ou de maladie, on porte un poignard au côté, on défend sa vie à chaque instant, les rues sont noires et pleines de brigands, voleurs, mendiants, escrocs et autres coupe-bourse. Londres brûle entièrement pendant plusieurs jours : on ne connaît pas a technique pour savoir éteindre. Une maladie (peste, choléra) emporte la moitié de la population comme elle veut en trois semaines. On ignore complètement l’hygiène, les microbes, la médecine est absolument impuissante (l’idée de désinfecter une plaie par exemple, ne vient à l’esprit de personne). Donc, en ce sens, il y a des éléments – pour nous qui avons besoin d’une aspirine au moindre mal de tête – qui font de la vie une fleur merveilleuse qui peut être tranchée à tout instant. Ceux qui vivent , vivent de passion…mais pour quoi, au fait ? L’amour, la chasse, l’or, le jeu, la guerre. Rien d’autre : ajoute les religieux, les poètes, le théâtre, mais les comédiens n’ont pas droit à une enterrement, parce qu’ils « interprète la vie d’un autre » ce que l’Eglise condamne.  On mange avec ses mains, (la première fourchette arrive en France d’Italie, avec les Médicis) et on s’essuie les doigts sur son costume ou sur la nappe, etc, etc. Ces mœurs, ô combien diférentes des nôtres sont le quotidien de nos personnages.

Ces quelques éléments prouvent qu’en général on est un adulte beaucoup plus tôt que maintenant – dès qu’on sait se battre, défendre sa vie et répondre coup pour coup (dans le cas contraire, c’est l’autre qui vous tue, il n’y a pas trois solutions, juste deux). Ajoute à cela que si tu as le malheur de dire que « Dieu n’existe pas » (c’est Dieu qui a tout fait) tu risques fort de finir sur un bûcher comme hérétique. Charmante époque. IL Y A DU DANGER PARTOUT ET DANS TOUT ASPECT DE LA VIE QUOTIDIENNE.

Donc, on n’est pas surpris si les gens suivent comme des fous leurs instincts et leurs passions qui sont le but de la vie stricto sensu. Le miracle le plus désiré d’une vie d’homme jeune ou de femme jeune, c’est AIMER. (l’amour est le premier des sentiments humains)

Renverse la proposition et pense qu’on te dise : tu n’aimerais jamais personne, calme-toi, oublie tout ça, et personne non plus ne t’aimera jamais et demande –toi quelle serait ta réaction : dans ces conditions, ça ne vaut pas le coup puisque c’est le grand miracle merveilleux de toute existence. Si on a la chance d’aimer et d’être aimé en retour, c’est déjà beau. MAIS CETTE PIECE COMMENCE PAR UN COUP DE FOUDRE DANS UN BAL. C’est plus qu’un coup de foudre, c’est un tremblement de terre : dans le dialogue, surpris, émus, transformés instantanément par leur découverte réciproque Roméo et Juliette deviennent amoureux, mais pas seulement, ils sont frappés par Cupidon ( représenté avec un bandeau sur les yeux car il lance sa flèche n’importe où, cet idiot) et ça tombe mal parce que les Capulets et les Montaigus se haïssent.

Seulement ce qui les entoure est UN DANGER PERMANENT. MAIS LA JEUNESSE PEUT TOUT, VEUT TOUT, ET TOUT DE SUITE DEPUIS TOUJOURS. Etre jeune et être patient en matière d’amour est absurde…commence par lire ça, and think about it. Nota bene: Tu peux re-re-regarder « Shakespeare in Love » c’est plein de détails qui montrent la puissance des sentiments, la puissance de la parole, et demande toi si malgré toutes les différences que tu y vois, les homme ne sont pas encore maintenant émus par les mêmes questions touchant aux sentiments essentiels -- et l'AMOUR est le tout premier, par conséquent...

15

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

ebrolige a écrit :

Il Quand on demande si c’est intemporel, c’est qu’on demande si c’est « éternel », « toujours beau », » « toujours admirable »,

Quoi? Mon Petit Robert ne dit pas ça!

si le spectateur « peut encore y être sensible » et comme tu l’étudies en l’an de grâce 2008, ça te paraît d’ une évidence idiote.

......à l’époque d’Elsabeth I, (1533 – 1660)

Elle a régné longtemps, mais n'avait quand même pas 127 ans à sa mort!

qui nous raconte la fatale histoire d’amour entre deux enfants de familles rivales

italiennes

et qui à la fin meurent de leur passion,

plutôt de leur sottise.

Des remarques d’histoire sont nécessaires : l’Angleterre de cette époque est comment ?

pourquoi l'Angleterre? 

On meurt souvent jeune,

20 ans? 30ans? 40ans?

assassiné ou de maladie, on porte un poignard au côté,

même les très  nombreux paysans?

on défend sa vie à chaque instant, les rues sont noires et pleines de brigands, voleurs, mendiants, escrocs et autres coupe-bourse.

Stratford, lieu de naissance est une paisible ville de province....toujours. La plupart d'anglmais à l'époque habita la campagne.

Londres brûle entièrement pendant plusieurs jours :
(/quote] plus de 50 ans après la mort d'Elizabeth

on ne connaît pas a technique pour savoir éteindre.

Si! En démolissant les maisons autour et enfaisant des zones non inflammables.

Une maladie (peste, choléra) emporte la moitié de la population comme elle veut en trois semaines.

La Peste est venue en Europe à plusieurs reprise et a quasiment décimé la population de villes et villages qu'elle a touchés. pourquoi trois semaines?

On ignore complètement l’hygiène, les microbes, la médecine est absolument impuissante

Tu m'exaspères à la fin de ta version hautement romancée de la vie anglaise elizabéthane!
Les plantes guérissent aussi. La Foi ne fut pas non plus impuissante.
Ils ont enterré ou brûlé les cadavres au plus vite pour diminuer le risque de contagion.
Et où est le rapport avec R&J?

MAIS CETTE PIECE COMMENCE PAR UN COUP DE FOUDRE DANS UN BAL.

Non, pas!! Elle commence avec un prologue, lourde de signification.

C’est plus qu’un coup de foudre, c’est un tremblement de terre :

Roméo drague Juliette quoi car il la trouve aussi désirable que Rosalinde, son Ex.

Et l'amour courtois?

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Un autre aspect intéressant que tu peux réutiliser dans ta copie est le fait que Romeo et Juliette à directement inspiré les Romantiques 150 ans plus tard.

L'oeuvre était pour eux le modèle du vrai théâtre, qui exprimait des sentiments et des valeurs humaines (en contradiction avec les Classiques)

La tragédie de Shakespeare traverse les époques, et est appréciée aussi bien par ses contemporains, que par les générations qui lui ont succédé .

17

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Canu a écrit :

e fait que Romeo et Juliette à directement inspiré les Romantiques 150 ans plus tard.

Pourquoi uniquement cette pièce? Pourquoi 150 ans?
Shakespeare a été l'inspiration de beaucoup d'opéras, ballets, pièces, poésie, romans de 1800 à nos jours. (J'ai du mal avant 1800 à trouver).

18

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

De plus, les plans de ce genre sont bannis par les professeurs de littérature, mais merci quand même.

→ Ca ne leur plaît peut-être pas, mais ce genre de plan reste encore l'unique moyen pour être absolument sûr de ne pas faire un total "hors-sujet" (donc le meilleur à mon goût ).

et qui à la fin meurent de leur passion,

plutôt de leur sottise.

→ Question de point de vue . Certains diront qu'ils meurent parce que c'était leur destin, d'autres parce que c'est une coïncidence bien dommage, d'autres diront que c'est la faute de Frère Laurent qui a voulu jouer le "metteur en scène", et d'autres, plus romantiques, diront que pour qu'un amour dure toujours il faut qu'il meurt (cf. chanson de Johnny XD).

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Pourquoi uniquement cette pièce? Pourquoi 150 ans?

Tout simplement parceque nous parlons içi de Roméo et Juliette, je pense qu'il serait inutile de s'étaler sur les autres oeuvres qui ont inspiré les romantique.
Quant à la durée, c'est une erreur de ma part, ça serait plus 250 ans ( à peu près sachant que la pièce a été jouée pour la première fois en 1595, et que le mouvement Romantique debuté dans les années 1820)

Shakespeare a été l'inspiration de beaucoup d'opéras, ballets, pièces, poésie, romans de 1800 à nos jours. (J'ai du mal avant 1800 à trouver).

Nous sommes bien d'accord mais il serait inutile de tous les citer. Ceci dit l'argument mériterait bien le renfort d'un ou deux exemples de plus je te l'accorde.

20

Roméo et Juliette, une œuvre intemporelle ?

Bonjour, Canu.

Canu a écrit :

Le fait que Romeo et Juliette à directement inspiré les Romantiques

J'aimerais que tu nous démontres cette inspiration.
- Voltaire le trouva fou.
- Je trouve beaucoup moins d'influence en Allemagne qu'en France

le mouvement Romantique debuté dans les années 1820

En France peut-être, et souvent confondu avec le mal du siècle! Pourtant le mouvement est européen et, schématiquement, je citerais Ossian de James Macpherson (1762) et Les Souffrances du Jeune Werther de Goethe (1774) comme parmi les premières œuvres romantiques.