3 421

Accord du participe passé

Bonjour à tou·te·s,

Une dépêche de l'AFP est reprise de la manière suivante :

- Par Le Point :

Les journalistes de l'AFP n'ont pas pu voir qui avait embarqué à bord de l'appareil, qui est resté dans un hangar durant les six heures qu'il a passées sur le sol genevois.

- Par Le Figaro :

Les journalistes de l'AFP n'ont pas pu voir qui avait embarqué à bord de l'appareil, qui est resté dans un hangar durant les six heures qu'il a passé sur le sol genevois.

Personnellement, pour exprimer une durée, je préfère la version du Figaro et vous ?

3 422

Accord du participe passé

Je préfère, moi, la version du Point, mais j'attends l'avis des chefs.

3 423

Accord du participe passé

Je pencherais plutôt, moi aussi, pour l'option COD, puisqu'on pourrait écrire :
Ces six heures, il les a passées sur le sol genevois.

3 424 (Modifié par jeancharles 13/03/2019 à 01:04)

Accord du participe passé

la réponse n'a rien d'évident. Quand on cherche sur Google :

durant les six heures qu'il a passé sur le sol genevois.

On voit que les journaux sont divisés mais qu'une majorité a préféré ne pas faire l'accord.

Pour moi le verbe "passer" exprime clairement une durée et est utilisé au sens propre.

- Il a passé combien de temps sur le sol genevois ? 6 heures. > CC

- Les dangers qu'ils ont courus.  (Sens figuré)
- Les 6 heures qu'il a passé.  (Sens propre)

La possibilité d'utiliser un pronom COD ne me paraît pas suffisante pour trancher :
- Les 87 ans qu'elle a vécu, elle les a vécus sans quitter son pays.

Le Point a modifié son article et a supprimé cette phrase, braves mais pas téméraires )

3 425 (Modifié par Jehan 13/03/2019 à 02:00)

Accord du participe passé

Il est à noter que le petit Robert classe cet emploi dans le paragraphe II consacré aux emplois transitifs du verbe passer... Présomption de COD, donc.

Cela dit, Google donne dix fois plus d'occurrences de "heures qu'il a passé" que de "heures qu'il a passées".... Alors, attendons d'autres avis !

3 426

Accord du participe passé

Alors, attendons d'autres avis !

Pour ma part, je ferais l'accord. On les passe, les heures, comme on dirait On les subit.

3 427

Accord du participe passé

J'ai écrit à l'Académie française pour leur demander leur avis. J'exprimais mon doute sur la correction de l'accord au motif qu'il s'agissait plus d'une durée que d'un COD.

Voici la réponse de l'Académie française à ce sujet :

Monsieur,


Nous ne partageons pas votre analyse.

les participes passés comme couru, coûté, régné, valu, vécu sont invariables quand ils sont employés au sens propre, car leur complément est alors un complément de mesure et non un complément d’objet direct : pendant le quart d’heure que nous avons couru ; les 87 ans qu’elle a vécu. Mais ils peuvent varier au sens figuré, où ils deviennent transitifs : les dangers que nous avons courus ; la folle époque qu’elle a vécue

Cordialement,


Patrick ×

Qu'en pensez-vous ?

3 428

Accord du participe passé

Mais ils peuvent varier au sens figuré, où ils deviennent transitifs : les dangers que nous avons courus ; la folle époque qu’elle a vécue

On ménage la chèvre et le chou.

3 429 (Modifié par Jehan 13/03/2019 à 18:02)

Accord du participe passé

Complément de durée ou COD ? Voyons cela.

Il a perdu deux heures en Suisse.
les deux heures qu'il a perdues
Il n'a pas perdu "durant deux heures", il a perdu "deux heures".
COD > accord.

Il a attendu deux heures en Suisse.
les deux heures qu'il a attendu.
Il a attendu "durant deux heures".
Complément de durée > pas d'accord.

Il a passé deux heures en Suisse.
les deux heures qu'il a passées
Il n'a pas passé "durant deux heures", il a passé "deux heures".
COD > accord.

Et dans chacun des exemples, le complément répond pourtant à l'unique question "combien de temps ?". Cette question ne prouve donc pas qu'il s'agisse forcément d'un complément de durée.

3 430

Accord du participe passé

Finalement j'ai retrouvé notre débat et des réponses assez complètes à cette question sur le site de "Question orthographe Voltaire" : https://www.question-orthographe.fr/que … ipe-passe/

On y trouve de bons arguments, favorables et défavorables à l'accord.

Autant l'option choisie par "Le Point" d'accorder que l'option choisie par "Le Figaro" de ne pas accorder semblent donc finalement admissibles.

Le français n'est pas une science exacte.