Différence étonné de / étonné par

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il me faire la différence, sémantiquement ainsi que grammaticalement parlant, entre "je suis étonné de ce que tu as fait" et "je suis étonné par ce que tu as fait".
Sachons qu'il s'agit, pour la première phrase, de l'adjectif "étonné" et pour la 2è, du participe passé. C'est bien tout ce que je comprends a priori. Le reste, à vous de m'éclairer.

Toutes mes gratitudes profondes.

ip.

Différence étonné de / étonné par

commençant par la première phrase
     *je suis étonné de ce que tu as fais (et  non fait).
              cette phrase est agrammaticale,  prenons la distribution de "étre étonné".
              on remarque que cette suite ne peut étre conjuguée qu'à un verbe  exemple :je suis étonner de voir cette fille aux yeux rouges.
pour la deuxième phrase c'est la transformation passive de la phrase:
              - Ce que tu fais m'étonnes.
donc par ce que tu fais est un complément d'agent

Différence étonné de / étonné par

Désolé pour la faute, c’est correct, j'ai lu "ce que tu fais".
Désolé encore une fois.

Différence étonné de / étonné par

elarbi el adlouni a écrit :

commençant par la première phrase
     *je suis étonné de ce que tu as fais (et  non fait).
              cette phrase est agrammaticale,  prenons la distribution de "étre étonné".
              on remarque que cette suite ne peut étre conjuguée qu'à un verbe  exemple :je suis étonner de voir cette fille aux yeux rouges.
pour la deuxième phrase c'est la transformation passive de la phrase:
              - Ce que tu fais m'étonnes.
donc par ce que tu fais est un complément d'agent

Je ne vois pas ce qui cloche dans ma première proposition, donc "être étonné de qqch" se voit bien usité.
D'ailleurs, votre réponse ne me satisfait pas. Désolé et merci tout de même.

ip.

5

Différence étonné de / étonné par

Bonsoir Ip,

Pour le sens, aucune différence : il s'agit de deux constructions indiquant un complément d'agent (voix passive) je suis étonné de (par) ce que tu as fait.
Autres exemples : Mangé par la rouille ou mangé de rouille, Ravi par le spectacle, ravi du spectacle...
De peut à la voix active introduire des compléments de
- cause : Il pleure de joie.
- moyen, d'instrument : Pousser la porte du pied.
- manière : De belle façon.
- de durée : Travailler de nuit.

Différence étonné de / étonné par

Bonjour à tous !
* Je suis étonné PAR / DE ce que tu as fait.
Je ne vois pas de différence sémantique, le sens est le même.
Par contre, il y a une différence de syntaxe : la préposition.

Il est exact que « étonné » est également mentionné comme adjectif.
Néanmoins, je considère que, dans les deux cas, nous avons affaire à la voix PASSIVE.
La preuve : la transformation en voix active aboutit au même résultat :
* Ce que tu as fait m’étonne.

Evidemment, la voix passive se manifeste le plus souvent par la préposition PAR. N’oublions cependant pas que la préposition DE s’utilise également :
1 lorsque le verbe est pris dans un sens figuré,
* J’ai été frappé PAR la foudre. → J’ai été frappé DE stupeur.
2 lorsque le verbe indique un état,
* Le mur est couvert DE lierre. (Proche du CC de manière ou de moyen.)
* Je suis possédé DU (= de le) percepteur. (Raymond Devos)
3 lorsque le verbe exprime un sentiment,
* Il faut qu’une femme choisisse : avec un homme aimé DES  (= de les) femmes, elle n’est pas tranquille ; avec un homme que les femmes n’aiment pas, elle n’est pas heureuse. (Anatole France)
* Nous avons été surpris PAR son mari. → Il a été surpris DE notre familiarité.
Est donc préférable : Je suis étonné DE ce que tu as fait.
4 lorsque le complément d’agent n’a pas de déterminant.
* Je suis accablé PAR mes dettes. → Je suis accablé DE dettes.
(Phénomène d’haplologie : ° Je suis accablé de des dettes.)

On peut même rencontrer les deux prépositions à la fois :
* Je suis frappé DE stupeur PAR cette ressemblance.
Mais la transformation active ne peut être que :
* Cette ressemblance me frappe DE stupeur.
* ° La stupeur me frappe DE cette ressemblance.
(Encore une fois, on est proche du CC.)

En regardant de plus près, nous constatons que la subordonnée est une proposition RELATIVE.
* Je suis étonné DE CE QUE tu as fait.
→ Je suis étonné DE LA CHOSE QUE tu as faite.
→ LA CHOSE QUE tu as faite m’a étonné.
Au contraire, nous aurions eu une proposition COMPLETIVE dans :
* Je suis étonné QUE tu aies fait cela. (Subjonctif après un verbe de sentiment.)

La même difficulté se rencontre aussi avec « parce que » :
* Une chose n’est pas nécessairement vraie PARCE QU’on meurt pour elle. (Wilde)
(Circonstancielle de cause.)
* Si j’en juge PAR CE QUE vous déclarez au fisc, vous devez avoir un bas de laine chez Damart. (= Si j’en juge par la somme que vous déclarez… Relative)

Différence étonné de / étonné par

Je ne vois dans les deux exemples qu'une valeur grammaticale  donnée au mot "étonné" dans les deux expressions.
Ma vieille grammaire de gamin disait en analyse:
"participe passé employé comme adjectif."