1

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

J'ai pour samedi une dissertation à rendre.
Quelqu'un pourrait-il m'aider?
Mon sujet étant: Dans son essai, pour un Nouveau Roman, Robbe-Grillet affirme qu'un roman:"c'est avant tout une histoire" mais il précise que "Le vrai roman c'est celui dont la signification dépasse l'anecdotes, la transcende vers une vérité humaine profonde, une morale ou une métaphysique."

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

Bonjour, j'ai donc une dissertation à rendre pour le lundi de la rentrée le sujet étant:

Dans son essai Pour un nouveau roman, le romancier Alain Robbe-Grillet affirme qu'un roman "C'est avant tout une histoire" mais il précise que "Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde, une morale où une métaphysique".
Vous expliciterez et illustrerez ces propos, et éventuellement les discuterez, à partir des extraits qui constituent le corpus et des romans que vous avez lus/étudiés.

Le corpus est composé de V.Hugo, Les Misérables
                                     M.Proust, Le Temps retrouvé
                                     A.Camus, La Peste
                                     M.Tournier, Le Roi des Aulnes.


J'ai donc pensé que la problématique était: Un vrai roman conduit le lecteur à réfléchir bien que le but premier soit de le divertir.

J'ai donc rédigé mon intro et j'ai pensé au plan suivant:

I/ Un roman, une histoire
  1 Pas de personnages, pas de lecteurs (Nouveau Roman)
Pas d'identification donc pas de plaisir à lire...
  2.Les attentes du lecteur
Le narrateur fidélise le lecteur. Le roman lui fait oublier sa condition et l'émerveille (pas d'exemple).

II/ Un roman qui instruit
  1. Propose un vrai regard sur le monde
Réflexion implicite (Le temps retrouve de Proust) ou explicite (La Peste, Camus). Romans réalistes dépeindent la vie.
  2. Intérêt didactique
Roman d'apprentissage, dans Candide de Voltaire, épisode nègre de Surinam, réflexion et "il faut cultiver notre jardin", morale.

III/ Des romans non littéraires
  1. Juste le plaisir de lire... (Pas d'idées)
  2. Pas d'idées


Voilà ce que j'ai fait pour le moment, mais mes deux première parties ne sont pas du tout complète et je ne sais pas comment le rédiger car c'est ma première dissertation. Faut t'il que je ne fasse pas de différence entre par exemple: pas de personnages, pas de lecteurs et les attentes du lecteur, je veux dire par la que je ne fais pas d'espace...

De quoi puis-je parler également...pouvez vous m'aider car là je tourne en rond et j'ai l'impression que ce n'est fondé sur rien du tout...
   
Merci d'avance.Pour la morale j'ai également parlé des Lettres Persanes la lettre où il parle des troglodytes.

Pouvez vous m'éclairer d'avantage?
Merci.

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

Carcote
C'est à peine le 2 janvier ! un peu de patience   

Je dirai cependant que transcende, vérité humaine profonde,  morale ou métaphysique, ça va plus loin que la (simple ?) réflexion
Il faut que tu partes des romans du corpus ! comment chacun d'eux transcende-t-il la simple anecdote ? pour arriver à une dimension universelle ?

4

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

Oui je suis d'accord, désolée. Mais c'est que j'ai encore beaucoup de boulot alors je voudrais la finir rapidement.

Oui effectivement ça va sûrement plus loin, mais je ne vois pas du tout, je me suis mélangée, ma feuille est noire mais y'a rien de bien dessus, je suis désespérée!! (bon pas à ce point mais quand même)

Merci.

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

Laisse décanter ! fais tes autres devoirs, et reviens sur ta dissert vendredi... et envoie-nous ce que tu auras trouvé 

6

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

ok merci.Vous dite extrait de Les Misérables ou extrait des Misérables?S'il vous plait aidez moi j'ai cherché encore aujourd'hui après avoir fait une pause et j'air rien du tout c'est n'importe quoi.

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

On dit Un extrait des Misérables
Envoi tes idées même en vrac on t'aidera à ordonner !

8

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

Merci.
Alors en premier j'ai rédigé mon intro.

Première partie:

Un roman nécessairement constitué d'une histoire. Au 20ème sicèle, certains écrivains remettent en cause les fondemens mêmes du roman. Il n'ya plus d'histoire et donc le lecteur n'est pas au rendez-vous. En effet sans personnage, le lecteur ne peut s'identifier, aucun plaisir. Faire plaisir, le lcteur oublie sa condition. Le narrateur joue un rôle très important car il donne le tempo et fidélise le lecteur. Le roman est bon quan le lecteur le dévore.

Toutefois, le roman mis à part sa face apparente de récit cache une profonde réflexion

Deuxième partie:

Proposent un regard sur le monde, comme les romans réalistes, naturalistes, les écrits engagés et même les nouveaux romans. En général dit de manière explicite (La Peste) au contraire dans d'autres, implicites (Le Temps retrouvé). Lecteur instinctivement poussé à se poser des questions. Intérêt didactique (Candide), mêle plaisir et instruction (épisode du nègre de Surinam), "il faut cultiver notre jardin" une morale. Lettres Persanes, morale avec les troglodytes. Il s'agit de "Réveiller le peuple" d'après Hugo.

Troisième partie je sais pas.

C'est super nul :s.

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

Tu t'égares par trop dans le nouveau roman parce que tu te laisses influencer par le titre d'où est extraite la citation de Butor. Mais aucun des romans de ton corpus ne fait partie de ce mouvement... Tu fais fausse route ! Recentre-toi sur anecdote, dépasse et transcende

10

Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde...

La première partie est à revoir donc. La seconde c'est pas bon non plus?