11

Le roman arthurien

Sans doute parce qu'il ne faut pas confondre chrétien et catholique !

Le roman arthurien

Léah a écrit :

Merci Ysabel
Mais alors y-a-t-il une relation entre ce roman gothique et le cycle arthurien ?
(Relation qui existe dans les romans de Marion Zimmer Bradley)

non aucun rapport entre le roman gothique et le roman arthurien. Le roman gothique traite la plupart du temps d'une jeune femme en détresse, enlevée qui risquent mille maux dont évidemment sa vertu 

Les romans de Fantasy sont très proches des romans de chevaliers même s'ils sont souvent bien moins "gore" 

13

Le roman arthurien

Dans ce cas quelle est la différence entre chrétien et catholique ?

14

Le roman arthurien

Je dirais qu'être chrétien c'est être proche du Christ sans avoir la conscience parasitée par les interdits ou les dogmes cathos (en particulier l'idée du péché)

Le roman arthurien

ptiteflamme a écrit :

Sans doute parce qu'il ne faut pas confondre chrétien et catholique !

Dans ce cas quelle est la differences entre chretiens et catholique?

les protestants sont aussi des chrétiens, tout comme les orthodoxes, les coptes...  dans toute religion il y a des branches diverses dans lesquelles les dogmes varient plus ou moins. c'esr pareil pour les musulmans (chiites, sunnites...)

Est chrétien celui qui suit les préceptes du christ.

quand on parle de merveilleux chrétien, c'est la chrétienté avant les XIV/XVe siècles.
L'Eglise chrétienne s'est efforcée d'intégrer tous les mythes païens dans son sein pour amener les populations à la religion chrétienne. Les élèments chrétiens actuels sont d'anciens rites païens, tous ou presque.
Le merveilleux chrétien c'est avant que les dogmes ne viennent tout rigidifier quand la population européenne fut totalement chrétienne.

Par exemple, la naissance de JC à Noël ce n'est pas anodin, c'est le solstice d'hiver. Dans les populations on fêtait cet évènement qui annonçait le retour des jours plus longs, la renaissance prochaine de la nature. Pareil pour les feux de la St Jean qui correspondent au solstice d'été.

16

Le roman arthurien

Haelle a écrit :

Je dirais qu'être chrétien c'est être proche du Christ sans avoir la conscience parasitée par les interdits ou les dogmes cathos (en particulier l'idée du péché)

Donc selon vous, un chrétien doit : 1- être proche du Christ.
                                                2- ne pas croire au péché.
                                                3- ergo, ne surtout pas être catho comme vous dites. (Bel exemple de discrimination à l'égard des catholiques. Cathophobe ?)


Mais le Christ dit à la femme : "va et ne péche plus." 

Pourquoi le Christ parle-t-il du péché s'il n'existe pas ?

Enfin, sachez que tous les chrétiens sans exception croient au péché, pas seulement les vilains catholiques.

Au plaisir de vous lire.

Ey.

17

Le roman arthurien

Un chrétien ne "doit" rien ; sinon être proche du Christ Je dirai même que ça devrait être sa seule préoccupation, sans passer par les intermédiaires (église temple et leurs représentants)
Le Christ parle du péché ? oui, pour pardonner, jamais pour condamner
Je n'ai pas écrit que le péché n'existe pas (enfin, l'erreur, le mot péché est par trop connoté) mais que cette notion parasitait la conscience, particulièrement en ce qui concerne la sexualité que les cathos (et sans doute les protestants) n'arrivent pas à vivre sainement dans la plénitude de l'échange. Aux Charmettes je me suis beaucoup amusée de voir la petite chapelle de "Maman" à côté de sa chambre, le pardon après le péché ? mais cela vous avait un petit quelque chose tue-l'amour en même temps que terriblement hypocrite

Oui Ysabel le merveilleux du Moyen Âge était mi chrétien mi païen C'est pourquoi il m'attire tant, on n'a jamais retrouvé cette naïveté associé à une aspiration à la Quête de la perfection symbolisée par la Graal

18

Le roman arthurien

Haelle a écrit :

la sexualité que les cathos (et sans doute les protestants) n'arrivent pas à vivre sainement dans la plénitude de l'échange.

Qu'est-ce qui vous permet de dire ça ? Que savez-vous de la vie sexuelle des chrétiens ?

Cordialement,

Ey.

P.S Qu'est-ce que ça veut dire "être proche du Christ" ? On peut mettre beaucoup de choses derrière cette formule. Pouvez-vous préciser votre pensée s'il vous plaît ?


Bonjour,
Message hors sujet. Je vous rappelle la question initiale de cette discussion qui est :

Qui serait en mesure de me donner les grands traits fondamentaux du roman arthurien ? Ainsi que du style gothique ?

Au besoin, on peut lire avec intérêt les règles du forum qui s'appliquent également aux invités.
Bien cordialement,
Cyril
* * *

19

Le roman arthurien

Je présente mes excuses et je reviens au sujet du merveilleux dans les romans arthuriens (n'ayant pas compris la relation entre ces romans et le gothique d'ailleurs ;-)

Le roman arthurien

Haelle a écrit :

Oui Ysabel le merveilleux du Moyen Âge était mi chrétien mi païen C'est pourquoi il m'attire tant, on n'a jamais retrouvé cette naïveté associé à une aspiration à la Quête de la perfection symbolisée par la Graal

D'ailleurs dans les derniers romans arthuriens La quête du Saint Graal et la mort du roi Arthur on peut observer que la religion en tant que telle prend le dessus et le merveilleux tend à disparaître.