Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

Bonjour tout le monde!

1) Quelle est la différence entre:

a) "devoir" et "falloir"
b) "se rappeler" et "se souvenir"
c) "se rendre compte", "réaliser" et "prendre conscience" ?

2) En traduction dois-je garder les titres dans leur version originale ou les traduire ? Quelle est la règle en traduction?
Mr/M. ; Mrs/Mme ; Lord/Seigneur ; Count/Comte; etc.

En anglais, il semble qu'on garde la version originale. ex: "Mme Annette".

3) Considérez-vous le mot "hall" comme un anglicisme?

Je vous remercie par avance de vos bons conseils.
Hela

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

1. a) En gros:
DEVOIR = obligation
FALLOIR = nécessité.
b) SE SOUVENIR/ RAPPELERObtenu très simplement en entrant ces trois mots en Google!
c) PRENDRE CONSCIENCE REALISER SE RENDRE COMPTE Obtenu très simplement en entrant les 5 mots en Google.
SAISIR est aussi un quasi synonyme.
Voir ceci
3. est intéressant dans la mesure que les différents dictionnaires français donnent des différents sens au mot! S'agit-il du mot parlé (avec sa prononciation) ou écrit? Est-ce que le sens du mot en français devrait être le sens en anglais?
Hall (et Music-Hall) n'ont pas exactemment le mêmes sens dans les deux langues et se prononcent différemment.
Wikipédia dit que les deux sont des anglicismes (ou bien des anglaisismes! merci CNRTL). Mais Wiki n'est pas une authorité attesté à 100%.

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

Merci JSC. Voyez-vous une différence entre:

Pritchard ETAIT-il allé jusqu’en Amérique pour obtenir des photocopies des rapports de police / SERAIT-il allé jusqu’à se procurer des photocopies de casier judiciaire en Amérique.

Merci mille fois et bonne et heureuse année  2008.

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

hela a écrit :

Pritchard ETAIT-il allé jusqu’en Amérique pour obtenir des photocopies des rapports de police

C'est une question directe (avec point d'intérrogation) ou une proposition de fait sans.
Did Pritchard go as far as america to obtain some photocopies?
Pritchard went as far as america to obtain....

SERAIT-il allé jusqu’à se procurer des photocopies de casier judiciaire en Amérique.

Question conditionelle peut-être non justifiée. Ferait-il même cela?
Would he go as far as to procure.....


"du" casier judiciaire, dirais-je.

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

Bonsoir, chère Hela !

DEVOIR. FALLOIR
Je précise la réponse de JSC.
Devoir et falloir peuvent avoir des significations identiques :
* JE DOIS m’en aller.
* IL FAUT QUE JE m’en aille.
Mais ces deux verbes sont POLYSÉMIQUES et c’est dans la polysémie qu’on trouve leurs différences.

J’ai lu les deux entrées dans le Petit Robert.
Pour m’en tenir à l’essentiel et en éliminant les expressions figées :

DEVOIR EXPRIME :
1 l’obligation juridique ou morale,
* On doit payer ses impôts.
* Je leur dois mon élection.
2 l’obligation personnelle (intention) ou sociale,
* Je dois partir.
* Je devrais céder ma place.
3 la conséquence nécessaire,
* Ce qui devait arriver arriva.
4 la vraisemblance, la probabilité, l’hypothèse.
* Il doit faire froid au pôle Nord.
* L’auto doit avoir dérapé.
* Vous devez vous tromper.

FALLOIR EXPRIME LE BESOIN, LA NÉCESSITÉ.
* Il me faudrait une bonne situation.
* Il faut que tu partes.

Plutôt que de l’effacer, j’ai cru utile de vous laisser le document de travail que j’ai fait à la lecture du Petit Robert. C'est une comparaison que je me promettais de faire depuis longtemps. Voilà, voilou !

DEVOIR
1 DEVOIR QUELQUE CHOSE À QUELQU’UN.
a- AVOIR À PAYER quelque chose à quelqu’un ;
* Je ne lui dois rien.
b- ÊTRE REDEVABLE DE quelque chose à quelqu’un ou à quelque chose ;
* Je lui dois la vie.
Au passif : être dû à = avoir pour cause.
* L’accident est dû au verglas.
c- ÊTRE TENU À QUELQUE CHOSE PAR LE DROIT, LA MORALE, ETC.
* Vous lui devez des égards, des excuses, une explication.
2 DEVOIR FAIRE QUELQUE CHOSE.
a- ÊTRE DANS L’OBLIGATION DE FAIRE quelque chose ; être tenu, obligé, contraint de ; ne pas être autorisé à ;
* Je dois sortir ce soir.
* Je ne dois pas sortir ce soir.
* Ce sont des choses qu’on doit savoir. (= Être censé savoir)
* Tu as agi comme tu devais. (Obligation morale)
* Je dois vous avouer que je me suis trompé. (Obligation atténuée)
b- ÊTRE CONDUIT NÉCESSAIREMENT À ;
* Ce qui devait arriver arriva.
* Il a dû cesser de fumer.
* Il devait mourir deux jours plus tard.
c- AVOIR L’INTENTION DE ;
* Nous devions l’emmener avec nous, mais il est tombé malade.
d- MARQUANT LA VRAISEMBLANCE, LA PROBABILITÉ, L’HYPOTHÈSE ;
* On doit avoir froid dans ce pays. (Supposition)
* Il doit être grand maintenant. (Vraisemblance)
* Ils ne doivent pas apprécier. (Idem)
* Il devrait arriver ce soir. (Au conditionnel)
* Vous devez vous tromper. (Hypothèse polie)
* Il a dû se tromper. (Au passé)
* Il doit arriver dans cinq minutes. (Dans le futur)
d- Dussé-je y consacrer ma fortune. (Quand bien même je devrais…)
3 SE DEVOIR
A- SE DEVOIR À
* Il se doit à ses enfants. (Je suis obligé de me consacrer à)
B- SE DEVOIR DE
* Je me dois de le prévenir. (C’est mon devoir)
C- PRONOMINAL IMPERSONNEL.
* Comme il se doit. (Comme il le faut)

FALLOIR (VERBE IMPERSONNEL)
1 DIVERSES EXPRESSIONS ;
* J’ai failli tomber, il s’en est fallu d’un rien. (Un rien a manqué)
* Je n’ai pas récupéré mon avance, il s’en faut de beaucoup. (Beaucoup a manqué)
* Il n’est pas sot, tant s’en faut. (Au contraire)
* Il est perdu, ou peu s’en faut. (Presque perdu)
* Peu s’en fallut qu’il ne mourût. (Il a failli mourir)
2 ÊTRE L’OBJET D’UN BESOIN, D’UNE NÉCESSITÉ
a- IL FAUT QUELQUE CHOSE À QUELQU’UN
* C’est plus qu’il n’en faut.
* Il me faudrait aussi du vinaigre.
* Il faut une heure pour y aller.
* Point trop n’en faut. (Ne pas abuser)
* Il faut de tout pour faire un monde.
* Il en faut du courage pour…
* Il lui faut quelqu’un pour l’aider.
b- IL FAUT + INFINITIF : il est nécessaire de.
* Quand le vin est tiré, il faut le boire.
* Qui faudrait-il inviter ?
* Il faut y aller pour le croire.
* Il faut voir. (Appel à la réflexion)
c- IL FAUT QUE + SUBJONCTIF
* Il faut qu’il vienne, c’est indispensable.
* Il a fallu qu’il arrive. (Comme une fatalité)
* Il faut toujours qu’il parle. (Il ne peut pas s’en empêcher)
d- IL LE FAUT (Nécessité)
* Vous irez le voir, il le faut.
e- QUAND IL FAUT. (Ellipse de la séquence)
* Intervenir quand il faut.
f- COMME IL FAUT (Convenablement)
* Se conduire comme il faut.
* Un jeune homme bien comme il faut.
3 IL FAUT + INFINITIF. IL FAUT QUE. (Il est nécessaire, selon la logique du raisonnement.)
* Dire des choses pareilles ! Il faut avoir perdu la tête.
* Faut pas s’en faire.
* Faudra voir.
* Faut voir comme il parle !
* Faut le faire. (La chose est remarquable, difficile)

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

Bonjour.
Admirable!

Juste une petite question pour DEVOIR 3).
Pourrait-on substituer "inévitable"  ou "inexorable" à la place de "nécessaire"?
Ceci dans l'intérêt d'éviter toute confusion entre le nécessaire ici et la nécessité évoquée pour FALLOIR.

Une petite observation de sentiment personnel:
* JE DOIS m’en aller.
* IL FAUT QUE JE m’en aille.
Ne pourrais-je pas avoir l'impression du choix de ne pas m'en aller dans le premier cas (je dois m'en aller, mais....), mais pas dans le deuxième (il est primordial que je parte)?

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

je dois m'en aller : c'est encore volontaire
il faut que je m'en aille : une volonté supérieure à la mienne m'impose de partir

je dois m'en aller / il faut que je m'en aille : par rapport à la personne à qui l'on s'adresse, le "je dois" est plus brutal, moins diplomatique que le "il faut que"

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

Je pense que vous pourriez bien avoir raison l'un et l'autre.

Je me demande si le caractère de nécessité et de fatalité, tenant, par exemple, à l'existence et à l'intervention d'une force supérieure (comme dans la tragédie), ne vient pas du IL impersonnel (inconnu et donc dangereux, inexorable) qu'on trouve dans IL faut.

Dans Oedipe, il est dit à peu près : "Mon crime, je ne l'ai pas commis, je l'ai subi."

C'est peut-être pour cela que vous voyez dans falloir une force supérieure à celle de devoir, qui laisse subsister le libre arbitre.

Bonne nuit !

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

Bonjour, Edy.
Je crois que tu as raison.
Il me doit d'en aller porte la même force pour moi *qu' il faut que je m'en aille, quoique dans un sentiment plus personnel.

Il y a aussi peut-être l'influence de l'infinitif.
Pour moi Il faut m'en aller ne porte pas la force *d' il faut que je m'en aille.

*En passant je me demande si ces apostrophes ont leur place devant une citation ou un exemple.

P-S. J'adore "Mon crime je n'ai pas commis......" T'en es-tu servi souvent dans la défense des accusés? 

10

Différence entre "devoir" et "falloir", "se rappeler" et "se souvenir", "se rendre compte" et "réaliser"

salut synonyme de curables