211

Les débouchés de la filière L

Et ils demeurent très vastes, surtout pour les meilleurs.

Oui, surtout pour les meilleurs.
Ceux-là s'en sortiront, quelle que soit la filière choisie.
En tout cas, le message rédigé par Scipione, et si détaillé remet bien les choses à leur place.
Il n'est pas bon de considérer les extrêmes. Il est indéniable que la filière L n'est pas indiquée pour préparer l'X, les Ponts et Chaussées, ou l'ENS, section physique !

212

Les débouchés de la filière L

Pardon ? les nègres ?

213

Les débouchés de la filière L

Si c'est le terme qui choque, il ne s'agit pas d'une remarque raciste : "Familier - Personne qui travaille de manière anonyme pour un écrivain, un artiste, un scientifique, etc., lequel sera seul reconnu auteur du travail." (Larousse)

214

Les débouchés de la filière L

Titania91 a écrit :
Ludlulu a écrit :

Pardon ? les nègres ?

Si c'est le terme qui choque, il ne s'agit pas d'une remarque raciste : "Familier - Personne qui travaille de manière anonyme pour un écrivain, un artiste, un scientifique, etc., lequel sera seul reconnu auteur du travail." (Larousse)

Oui, on connaît le sens du mot; malgré cela, personnellement le terme me choque toujours un peu; je lui préfère de loin sa traduction anglaise, moins chargée et plus efficace: ghost (writer).

215

Les débouchés de la filière L

mchartes a écrit :

être prof en ce moment c'est le bon plan d'une certaine manière...

Sauf que le métier n'a jamais été si dévalorisé, si mal payé, si peu reconnu dans ses difficultés, si méprisé par son propre ministère, ni les perspectives d'évolution de carrière et de salaire si mauvaises.
Je n'en dis pas plus pour éviter de prendre en otage la conversation. Disons seulement que, si vous n'avez pas la vocation chevillée au corps, devenir enseignant est à l'heure actuelle l'un des pires choix que puisse faire un bon étudiant littéraire.

216

Les débouchés de la filière L

D'ailleurs, c'est un fait que les meilleurs étudiants, littéraires ou non, n'ont plus tellement envie de se retrouver devant une classe.

217

Les débouchés de la filière L

En fait, je pense que la mauvaise image du métier d'enseignant à l'heure actuelle en France (ce n'est pas du tout le cas en Suisse!) est une aussi une des causes de la désaffection des élèves pour la filière littéraire au lycée, pour lesquels débouchés de la L=enseignement.
En effet, on entend très fréquemment ce genre de remarque de la part des parents et des lycéens: "Tu vas en L, mais t'es dingue, pour faire quoi? Tu vas quand même pas faire prof! "

218

Les débouchés de la filière L

Quelle tristesse !

219

Les débouchés de la filière L

Bonjour, je m'appelle Emma et je suis passionnée de littérature. Bien que je n'aie pas de domaine précis, le 19ème siècle me semble très "littéraire" (Hugo, Zola, Maupassant, Dickens...).
Enfin, le problème n'est pas là: j'aimerais suivre des études littéraires puis, pourquoi pas, décrocher une thèse; seulement, les débouchés de cette filière paraissent limités. En effet, mon prof de français qui sort d'une prépa L puis a présenté sa thèse et compagnie (il a un parcours professionnel très riche), est prof de collège... Il n'est jamais parvenu à être maitre de conférence bien qu'il donne quelques cours à la fac. Il a aussi publié une quinzaine d'ouvrages et d'articles mondialement connus dans sa spécialité, selon lui .
Bref, je suis perdue, y a-t-il d'autres débouchés en L, autres que le professorat?
Merci d'avance.


PS: je suis en 3ème.

Les débouchés de la filière L

De mémoire, tu as ce qui concerne l'interprétariat, l'informatique, l'audiovisuel, l'archéologie, la psychologie et le droit. Il y en a sûrement plein d'autres. Regarde le site l'Étudiant et consulte chaque métier qui y est répertorié : ils t'indiquent si telle ou telle profession requiert un bac L.