1

Verlaine, Mon rêve familier

Bonsoir tout le monde le prof nous a demandé de faire un plan de commentaire sur le poeme mon reve famileier de paul verlaine: Vous ferez de ce poeme un commentaire composé en etudiant comment l'evocation d'une femme idéale, impossible à atteindre, révèle le desespor du poete.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d’être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? — Je l’ignore.
Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chères qui se sont tues.

En ce qui me concerne j'aurais proposé le plan suivant:
1)Une femme idéale
2)Un portrait flou
3)Le desespoir du poete

Je voudrai avoir votre avis sur ce plan
merci

(Message édité.)

Verlaine, Mon rêve familier

une femme idéale, impossible à atteindre, révèle le desespoir du poète
Attention ! on ne te demande pas de reprendre quasiment ces éléments dans l'élaboration de ton plan ; mais d'étudier comment cette évocation révèle le désespoir du poète

Verlaine, Mon rêve familier

En quoi Mon rêve familier fait un éloge de la femme?
Quels nouveaux moyens Verlaine utilise-t-il pour faire cet éloge?

Verlaine, Mon rêve familier

En quoi le poème ci-dessous est-il moderne ?

Merci beaucoup et bonne journée. 



Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon coeur transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.
Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

    Paul Verlaine (Poèmes saturniens)

Verlaine, Mon rêve familier

On ne donne pas ici des réponses toutes faites. Apporte tes propres réflexions, on t'aidera à les compléter.
Il y a déjà une discuss sur les poèmes modernes ; fais une recherche.
À mon avis, Mon rêve familier n'a rien de particulièrement moderne.

Verlaine, Mon rêve familier

Je pensais au thème de la mort qui est présent dans la fin du poème. Le faite d'allier la mort avec la femme aimé pourrait être moderne ?Je revois pour le bac oral. Je suis en train de m'entrainer à établir un plan selon une problématique spécifique. Le problème c'est que parfois on ne peut faire qu'un seul axe ....
Faut-il plus généraliser à ce moment là, au risque de ne plus répondre vraiment à la question ?

Par exemple, pour le texte de Verlaine "Mon reve familier". On me propose d'étudier le désespoir dans le poème. Quelqu'un aurait-il une idée de plan?
Une autre problématique : Comment s'exprime l'angoisse dans ce poème?
J'ai du mal à m'organiser pour répondre à ces questions.

Quelqu'un aurait-il une méthode ?

Merci beaucoup

(Message édité.)

Verlaine, Mon rêve familier

Le fait d'allier la mort avec la femme aimé pourrait être moderne ?
Oui, bonne idée

Le désespoir ? où le trouver dans ce poème apaisant ?

8

Verlaine, Mon rêve familier

Bonsoir ..
Est ce que quelqu'un sait pourquoi verlaine a ecrit ce poeme ? Oui je pose cette question par ce qu'il était homosexuel ... donc ça m'étonne un peu qu'il parle "d'une femme qu'il aime et qui l'aime"  .. o_O

Verlaine, Mon rêve familier

Bonsoir Rumplestilskin,

Oui, il a été homosexuel, mais il a aimé sincèrement (au début) sa femme Mathilde. Avant d'aimer Mathilde, il a été profondément amoureux d'une de ses cousines (je crois qu'il ne l'a jamais oubliée).

Alors, comme tout le monde : la recherche de la femme idéale. (Il pensait peut-être à sa cousine quand il a écrit ce poème, je ne me souviens plus de son nom...)

Muriel

10

Verlaine, Mon rêve familier

N'est-ce pas Elisa?