1

Métier en rapport avec le français

Bonjour, je viens de trouver ce site et je vois qu'il y a divers sujets bien intéressants à lire. Je viens de conclure mon année en 1ère littéraire, l'année prochaine c'est le lycée qu'il faut clôturer pour s'envoler vers d'autres études ... Je songe donc à mon avenir, ce que je pourrai exercer comme métier ... Si il y a vraiment un métier qui peut m'épanouir jusqu'à mon dernier souffle c'est bien un métier en rapport avec le français. Seulement, j'ai beaucoup de mal à comprendre le fonctionnement des études de lettres, c'est pourquoi je poste ce message afin d'avoir déjà des renseignements avant de prendre directement rendez vous avec des universités dès la rentrée scolaire. Le temps passe et je dois dire que l'idée du dossier à remplir l'année prochaine m'angoisse ... peur de ne pas trouver à temps .. peur de se tromper.
J'habite dans le Valenciennois, j'ai déjà repérer deux facs de lettres dans les environs (Valenciennes, Lille) mais j'ai besoin de vous, étudiant, professeurs !! Tous vos messages sur votre parcours seront les bienvenues.

Merci d'avance !

Métier en rapport avec le français

Il y a un tas de métiers qui s'ouvrent aux littéraires !

En rapport direct avec la lecture et l'écriture du français : tout le journalisme, l'enseignement (Histoire, Français, Philo ...), bibliothécaire, libraire, documentaliste, éditeur, traducteur, archiviste ...
Je te conseille de te rendre sur le site de l'ONISEP où tu trouveras des fiches assez complètes sur ces métiers ! Mais n'hésite pas aussi à te rendre au CIO (Centre d'Information et d'Orientation) le plus proche de chez toi !

Après ton Bac (L de préférence), tu as le choix entre quatre grandes voies

    Celle des études courtes : DUT : Diplôme Universitaire Technologique (par exemple en journalisme), mais il y a assez peu de filières et beaucoup trop de monde pour espèrer sortir du lot.
    la Fac : fac de lettres modernes ou classiques qui orientent essentiellement vers les métiers de l'enseignement. Je te déconseille d'y aller pour tout autre métier, car la Fac est très très peu en phase avec le monde du travail, en particulier pour les métiers littéraires. Enfin, il faut que tu sois autonome et motivée. On peut très bien y réussir si l'on a ces qualités. L'avantage de la fac est que l'on peut se consacrer pleinement à sa spécialité.
    la classe préparatoire : une formation de très haut niveau, sur une période de deux ans (on peut s'arrêter en 1ère année), accessible sur dossier (il faut un minimum de 12 de moyenne dans les matières littéraires) où l'on travaille toutes les matières littéraires (français, latin, histoire, philo, langues vivantes). Le but de cette formation est d'acquérir de solides méthodes de travail, d'enrichir considérablement sa culture, et de préparer des concours sélectifs dans de prestigieuses écoles.
Une grande majorité des élèves rejoignent ensuite la Fac, et préparent les concours de l'enseignement. Généralement, ils sont mieux armés que les étudiants de Fac pour affronter ces concours, à condition d'avoir pu suivre une spécialité en classe prépa ! Eh oui, le désavantage des classes prépas est que l'on est obligé de bosser toutes les matières litttéraires en première année. Ce n'est qu'en seconde année que l'on choisit une spécialité (par exemple lettres modernes), encore faut-il avoi optenu des résultats suffisants en 1ère année pour y accèder. Il faut donc bien réfléchir avant de s'engager en classe prépa.
    Enfin, tu as la voie des écoles spécialisées, qui recrutent à différents niveaux (Bac ou licence : dans ce cas il faut passer par la Fac avant d'y entrer). Il y a le plus souvent un concours d'entrée, mais celui-ci n'est généralement pas très difficile. L'avantage des écoles spécialisées est qu'elles sont en contact direct avec le monde du travail, grâce à un système de partenairiat.

Voilà ! J'ai été long mais j'espère t'avoir éclairé sur les grandes voies. Après, c'est à toi de faire le point sur tes capacités et tes qualités pour choisir la voie qui te conviendrait le mieux. N'hésite pas dès cette année à aller aux portes ouvertes, que ça soit en classe prépa, à la Fac, en DUT ou en école spécialisée, on n'en fait jamais de trop pour l'orientation !