Adverbes de temps

Chers profs,

1) Veuillez-vous m'expliquer quand on doit utiliser POUR ou PENDANT ou DURANT ou LORS. Y a-t-il entre eux une différence de sens, de style, de registre?

Exemples:
a) Pourquoi dit-on "Je sors POUR une heure".
b) (Quand) doit-on dire: PENDANT le / DURANT le / LORS du souper.

2) Même question pour LORSQUE et QUAND.

Merci de bien vouloir m'aider.
Hela

Adverbes de temps

Bonjour Hela
Je sors pour une heure = je sors pour une durée (d'une heure, de deux heures, etc) = j'ai le projet, je prévois, que ma sortie durera ce temps-là. Je pars pour deux jours, etc. On se situe dans le temps avant cet événement
Tu es parti pour dix-huit jours
Que c'est long, que c'est long

Dans cette chanson malicieuse, la personne qui est absente a annoncé à l'autre "je pars pour 18 jours", avant ce départ

Je suis sortie pendant une heure = je reviens, et à la personne qui me demande : "pendant combien de temps t'es-tu absentée" je réponds "pendant une heure". On se situe dans le temps après cet événement
Durant a la même valeur que pendant, mais est moins employé. On peut le mettre après le complément de temps
Je suis sortie une heure durant. (et pas : je suis sortie une heure pendant)

Lors de : lors d'une célébration, lors d'un événement quelconque, il s'est passé ceci ou cela
Lors du dîner à la Vaubyessard, Emma est émerveillée

Lorsque et quand ont la même valeur ; lorsque est plus rare
Lorsqu'Emma entra dans la salle, ses yeux brillèrent d'émerveillement
Quand Emma entra dans la salle, ses yeux brillèrent d'émerveillement

Adverbes de temps

"Sortir POUR une heure" ! POUR ici provient d'une déformation populaire du langage entérinée par l'usage, comme aujourd'hui on dit je suis SUR Paris, SUR LYON, SUR MONCUQ (rire)  (quelle horreur ! )   ! Il convient de dire sortir PENDANT ou DURANT !

En revanche  "Sortir Pour + infinitif" est correct exemple "sortir pour acheter des cigarettes"

--
"MONCUQ  n'est qu'un trou mais ses alentours sont charmants !"  ( Marquise de Sévigné )

Adverbes de temps

Décidemment, quel manque flagrant d'indulgence pour le peuple, Warulf...
Garcia Lorca, un des plus grands poètes de l'Espagne, n'a cessé de dire qu'il devait tout au peuple, et que la poésie en était issue.
Prenez exemple sur ce glorieux modèle...

Adverbes de temps

Je ne vois pas bien chère Léah ce que vient faire l'indulgence là-dedans ! Il existe de règles si elles sont parfois "dévoyées" on le mentionne pour mémoire point à la ligne !  -Fi de la politique, laissons-la  au vestiaire ! Je n'ai rien contre le peuple, nous en faisons tous partie. Le peuple d'abord, quel peuple, la notion me paraît bien abstraite et trop propice à la subjectivité pour que l'on s' étende ici sur la valeur du concept, c'est un autre débat sur lequel nous pourrions discuter "ad libitum" dans un autre temps, ailleurs !

Ah ça Ira, ça Ira... !

Adverbes de temps

Encore une fois, l'évolution de la langue n'est pas forcément négative. Dévoiement, cela sonne à mes oreilles comme du moralisme et de l'élitisme... Ne vous en déplaise

Adverbes de temps

Elle voyait de la morale partout !  Un titre parfait pour Marivaux ça ! non ?

Il ne s'agît pas de morale ma chère, encore une fois tu te trompe de genre ! Il y a des règles ou on joue le jeu, ou l'on se demande ce que l'on fait ici ?

Je vais prendre un exemple qui va te sembler trivial mais qui à mon sens illustre bien nos propos! Contrairement à ce que l'on pourrait croire les hasards de la vie et l'imbécillité des soit-disant psychologues-orienteurs scolaires,m'ont au lycée conduit à suivre une filière "C" mathématiques physique, et ce contre l'avis de mon professeur de français de l'époque; qui enrageait contre ces "rustres" pour qui seules les "maths" comptaient! De fil en aiguille je suis devenu informaticien ! Quinze années à pratiquer les langages "C" et"C++"  entre autres ! Tu me diras rien à voir, pourtant il s'agît bien de langages avec toutes les prérogatives qui sont allouées habituellement à un langage. Et là, la rigueur est de mise, une virgule qui manque, une faute d'orthographe ou de syntaxe" et ton calvaire commence ! Tu es obligé bon gré mal gré de te conformer à la convention sinon la machine y perd son "latin binaire" ! Les langages peuvent évoluer mais en suivant toujours scrupuleusement les règles de base ( le "C++" est une évolution du "C" mais il se conforme malgré tout aux canons de base de son ancêtre . Il en va de même pour notre langue, elle peut évoluer d'accord, mais évoluer ne veut pas dire perdre en précision au fil des manipulations ou des errements de chacun, surtout si ces errements sont dus seulement à un manque de connaissances de son auteur! Bref évolution oui mais sans perte du fonds commun  qui constitue le ciment de toute compréhension claire et logique ! Une évolution anarchique conduirait notre langue à devenir un véritable sabir !

N.B.

Heureusement aujourd'hui je suis revenu à mes premières amours " le français", et c'est à peine si je peux encore regarder une seule ligne de programme. Les If then () et autres While() me courent sur le système !

           


D'aucuns dirons tous les goûts sont dans la nature !

Adverbes de temps

Je suis sortie pour uen heure (sous-entendu pour un laps de temps, une durée d'une heure) n'est pas incompréhensible, l'interface est accessible à tout le monde
Et puis le non-aristotélicien, ça a aussi son charme