Je suis un de ceux qui croient que toute composition littéraire, même critique, doit être faite et manœuvrée en vue...

Bonjour,

Je suis en licence de lettres modernes, par équivalence, après une maitrise de psychologie...
j'ai un sujet de dissert sur les fleurs du mal, et un mal fou à établir un plan, n'ayant pas fait de dissert littéraires depuis 10 ans...
Si qqn pouvait m'orienter et m'aider... Voici le sujet:

"En vous appuyant sur les fleurs du mal vous commenterez cette reflexion de Baudelaire:

Je suis un de ceux (et nous sommes bien rares) qui croient que toute composition littéraire, même critique, doit être faite et manœuvrée en vue d'un dénouement. Tout même un sonnet. (lettre à Alphonse de Calonne, 08 janvier 1859)

Je pensais à un plan dialectique sur la structure des fleurs du mal, mais mes parties restent très inégales, peut être n'est-ce donc pas le bon plan...
Merci.

Je suis un de ceux qui croient que toute composition littéraire, même critique, doit être faite et manœuvrée en vue...

"Je suis de ceux (et nous sommes bien rares) qui croient que toute composition litteraire, même critique, doit être faite et manoeuvrée en vue d'un dénouement. Tout même un sonnet."

Tu peux te baser pour tes exemples sur les finales des sonnets, une bonne méthode serait donc de les lister pour voir s'ils sont en effet un dénouement
La contre-argumentation sera : pas de dénouement (exemples à trouver chez d'autres auteurs)