Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Bonjour cher Edy
Pouvez-vous me rappeler les règles pour écrire les finales des adverbes issus des verbes du 1er groupe ; j'hésite entre ceux pour lesquels il faut écrire emment ou ament (noter, donne-t-il notament ou notamment ou notemment ? etc)
En fait ceux qui se terminent en ament sont-ils issus des seuls adjectifs exemple :vaillant>vaillamment. Et encore est-ce sûr ? je ne suis plus sûre de rien 
Juste un rappel général pour m'éviter d'ouvrir mon dico à chaque fois
Mille mercis 

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Bonsoir, chère Léah !

Voici un résumé (d'après Grevisse) et une liste de citations (selon mon projet de grammaire).

Beaucoup d’adverbes se forment par DÉRIVATION : il suffit d’ajouter MENT (du latin mens / mentis, intelligence, MANIÈRE) à la forme FÉMININE de l’adjectif.
GrandEMENT, caractérielLEMENT, viVEMENT, grossiÈREMENT, douCEMENT, sotTEMENT, publiQUEMENT, sÈCHEMENT, trompeuSEMENT.
Certains adjectifs s’y refusent : concis → d’une manière concise. (+ charmant, content, fâché, mobile, tremblant, urgent, vexé.)
Dans les adjectifs de couleur, on ne rencontre plus que verteMENT.

RÈGLES PARTICULIÈRES
1 Adjectifs masculins en –AI, -É, -I, -U : forme MASCULINE + ment.
VraiMENT, aiséMENT, poliMENT, éperduMENT, prétenduMENT.
Sauf gaiEMENT.

Certains adjectifs en –U ont un accent circonflexe sur le U : assidÛMENT, (in)congrÛMENT, continÛMENT, crÛMENT, (in)dÛMENT, goulÛMENT, nÛMENT.
? éperdUMENT, ingénUMENT, prétenduMENT, résolUMENT, etc.

2 Certains adverbe ont une finale en ÉMENT :
AveuglÉMENT, (in)commodÉMENT + commun, conforme, confus, diffus, énorme, exquis, immense, importun, indivis, intense, obscur, opportun, précis, profond, profus et uniforme. + ExpressÉMENT.

3 Les adjectifs en –ANT font –AMMENT et ceux en –ENT font –EMMENT.
PuissAMMENT, vaillAMMENT, élégAMMENT. + NotAMMENT, précipitAMMENT.
PrudEMMENT, violEMMENT.
SAUF : lentement, présentement et véhémentement.

4 Autres cités en vrac :
Brièvement, grièvement (à côté de gravement), journellement, nuitamment.
Traîtreusement. Gentiment. Vitement. Sciemment. Impunément.
Confidemment. (Et non « confit d’amant ») (+ confidentiellement)
Vachement, bigrement, bougrement, diablement, diantrement, fichtrement, foutrement.
Aucunement, nullement, mêmement, tellement, comment, quasiment.
Certains auteurs ont écrit : chattement, chiennement, moutonnement.


APPLICATIONS PRATIQUES (et aussi pour le divertissement, car il y a des redites adverbiales)

* Le bénéfice social est un chiffre arbitraire à l’intérieur d’un domaine limité INFÉRIEUREMENT par la crainte de l’assemblée générale et SUPÉRIEUREMENT par la crainte de la correctionnelle. (DETOEUF)
* La mortalité dans l’armée augmente SENSIBLEMENT en temps de guerre. (ALPHONSE ALLAIS)
* La philosophie triomphe AISÉMENT des maux passés et des maux à venir, mais les maux présents triomphent d’elle. (LA ROCHEFOUCAULD)
* Il s’émerveillait de voir que les chats avaient la peau percée de deux trous PRÉCISÉMENT à la place des yeux. (LICHTENBERG)
* Je n’ai jamais haï SUFFISAMMENT un homme pour lui rendre ses diamants. (ZSA ZSA GABOR)
* Le son du tambour dissipe les pensées ; c’est pour cela même que cet instrument est ÉMINEMMENT militaire. (JOUBERT)
* La paresse chemine si LENTEMENT que la pauvreté la rattrape. (FRANKLIN)
* La santé, c’est ce qui sert à ne pas mourir chaque fois qu’on est GRAVEMENT malade. (PERROS)
* Le talent consiste à dire les mêmes bêtises que les autres, mais plus ÉLÉGAMMENT. (PHILIPPE BOUVARD)
* Rien n'est si TOTALEMENT, AVEUGLÉMENT contraire à la sagesse que le bon sens. (LANZA DEL VASTO)
* Une grande insignifiance obtient FACILEMENT un brevet de bon sens. (COMTE DE BELVÈZE)
* Pourquoi chercher DÉSESPÉRÉMENT la clef du bonheur alors que, de toute façon, la serrure n'a jamais existé ? (JACQUES STERNBERG)
* Les bonnes actions ÉTOURDIMENT faites sont souvent plus regrettables que les mauvaises actions RAISONNABLEMENT commises. (CHARLES CHINCHOLLE)
* Shakespeare est VRAIMENT bon, malgré le nombre de personnes qui disent qu'il est bon. (ROBERT GRAVES)
* L’âme résiste bien plus AISÉMENT aux vives douleurs qu’à la tristesse prolongée. (JEAN-JACQUES ROUSSEAU)
* Portez votre main RAPIDEMENT à votre chapeau et LENTEMENT à votre bourse. (PROVERBE DANOIS)
* La dignité n'empêche pas d'accepter les pourboires ; elle défend SEULEMENT de remercier. (ABEL BONNARD)
* Le défaut du capitalisme, c’est qu’il répartit INÉGALEMENT la richesse ; la qualité du socialisme, c’est qu’il répartit ÉGALEMENT la misère. (WINSTON CHURCHILL)
* Un homme qui méprise MANIFESTEMENT les femmes et s’efforce de les ridiculiser n’est pas OBLIGATOIREMENT un misogyne. Ce peut être aussi un grand couturier. (PETER USTINOV)
* On ne forme pas IMPUNÉMENT des générations en leur enseignant des erreurs qui réussissent. (JEAN-PAUL SARTRE)
* On renonce à ce qu’on possède plus AISÉMENT qu’on ne s’abstient d’envier ce dont on manque. (JEAN ROSTAND)
* Qui vole un bœuf est VACHEMENT musclé. (RENÉ CHAVAL)
* Et l’on disait COMMUNÉMENT de lui / Que ses enfants ne manqueraient de pères. (JEAN DE LA FONTAINE)
* Une femme est un hiéroglyphe que l’on déchiffre COURAMMENT dans la rue. (PAUL-JEAN TOULET)
* Une femme dont nous avons besoin, qui nous fait souffrir, tire de nous des séries de sentiments AUTREMENT profonds, AUTREMENT vitaux qu’un homme supérieur qui nous intéresse. (MARCEL PROUST)
* Manier SAVAMMENT une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire. (CHARLES BAUDELAIRE)
* Ceux qui écrivent CLAIREMENT ont des lecteurs ; ceux qui écrivent OBSCURÉMENT ont des commentateurs. (ALBERT CAMUS)
* Louer les princes des vertus qu'ils n'ont pas, c'est leur dire IMPUNÉMENT des injures. (LA ROCHEFOUCAULD)
* Le mari qui raconte les nouvelles à sa femme est RÉCEMMENT marié. (GEORGE HERBERT)
* Je compte DISCRÈTEMENT mes mains sur mes doigts. (RAYMOND DEVOS)
* Un bon médecin est celui qui guérit au moins huit malades sur dix, car sept malades sur dix guérissent SPONTANÉMENT. (DICTON CHINOIS)
* Un chirurgien est un homme qui défend CHÈREMENT la vie des autres. (ALBERT WILLEMETZ)
* Il est ABSOLUMENT monstrueux de voir comme, derrière votre dos, les gens disent de vous des choses qui sont ENTIÈREMENT et ABSOLUMENT vraies. (OSCAR WILDE)
* On fait souvent du bien pour pouvoir IMPUNÉMENT faire du mal. (LA ROCHEFOUCAULD)
* C’est le sort des familles désunies de se rencontrer UNIQUEMENT aux enterrements. (MICHEL AUDIARD)
* Les mélomanes sont ABSURDEMENT peu raisonnables. Ils veulent toujours que l'on soit ABSOLUMENT muet au moment où l'on ne demande qu'à être TOTALEMENT sourd. (OSCAR WILDE)
* C'est un homme EXTRÊMEMENT modeste et qui a toutes les raisons de l'être. (WINSTON CHURCHILL)
*  On ne peut régner INNOCEMMENT. (SAINT-JUST)
* En matière politique, grimper, c’est ramper VERTICALEMENT. (GEORGES ELGOZY)
* Le ridicule ne tue nulle part, mais, aux U.S.A., il enrichit DRÔLEMENT. (BORIS VIAN)
* Jamais il n'y eut philosophe qui PATIEMMENT pût endurer une rage de dents. (SHAKESPEARE)
* La philosophie triomphe AISÉMENT des maux passés et des maux à venir ; mais les maux présents triomphent d'elle. (LA ROCHEFOUCAULD)
* Il n’y a d’universel que ce qui est SUFFISAMMENT grossier pour l’être. (PAUL VALÉRY)
* On reconnaît l’homme libre à ce qu’il est attaqué SIMULTANÉMENT ou SUCCESSIVEMENT par les partis opposés. (HENRY DE MONTHERLANT)
* Les résolutions sont comme les anguilles. On les prend AISÉMENT... Le diable est de les tenir. (DUMAS FILS)
* Nous pouvons trouver dans la nature humaine trois causes principales de querelle : PREMIÈREMENT, la rivalité ; DEUXIÈMEMENT, la méfiance ; TROISIÈMEMENT, la fierté. (THOMAS HOBBES)
* Ce n’est pas tant l’élévation en dignité que le pouvoir de nuire IMPUNÉMENT qui, dans les âmes basses, produit l’insolence. (GASTON DE LÉVIS)
* Sans le duel, on ferait de l'escrime TRANQUILLEMENT. (JULES RENARD)
* C’est un péché de penser du mal des autres, mais c’est RAREMENT une erreur. (HENRY MENCKEN)
* Les honneurs, je les méprise, mais je ne déteste pas FORCÉMENT ce que je méprise. (JEAN D'ORMESSON)
* Le mot d’esprit nous permet d’être grossier IMPUNÉMENT. (LA ROCHEFOUCAULD)
* À la guerre comme en amour, le corps à corps SEULEMENT donne des résultats. (BLAISE DE MONLUC)
* Seul le plaisir physique contente l’âme PLEINEMENT. (ANNA DE NOAILLES)
* L'homme qui aime NORMALEMENT sous le soleil adore FRÉNÉTIQUEMENT sous la lune. (GUY DE MAUPASSANT)
* Elle sentait DISTINCTEMENT et DÉCIDÉMENT le savon. Au diable ! Autant coucher avec une machine à laver. (BORIS VIAN)
* Une femme qui n’est pas sincère ressemble RUDEMENT à une femme qui l’est VRAIMENT. (TRISTAN BERNARD)
* La franchise et la vérité sont RAREMENT bonnes auprès des femmes. (PROSPER MÉRIMÉE)
* Les hommes de l'aristocratie française ont presque toujours su dépenser l'argent très ÉLÉGAMMENT ; ils n'ont fait de bassesses que pour en avoir. (ABEL BONNARD)
* J'appelle bourgeois quiconque pense BASSEMENT. (GUSTAVE FLAUBERT)
* J’aime ÉNORMÉMENT à perdre mon temps, mais avec moi-même. (JEAN ROSTAND)
* Profitez-en : pendant huit jours, nous facturons UNIQUEMENT les réparations [de voitures] que nous avons RÉELLEMENT effectuées. (GUILLOIS)
* Le retraité est, comme le bouilleur de cru, un personnage ÉMINEMMENT français. (ALBERT THIBAUDET)
* Les paradoxes sont les robes que la vérité endosse pour quitter son puits et ne pas se promener INDÉCEMMENT chez les hommes. (JEAN COCTEAU)
* Cette chose absurde et magnifique, entre haut mal et bien suprême, qu’on nomme si LÉGÈREMENT l’amour. (DENIS DE ROUGEMONT)
* Et pour ne risquer rien en pratiquant les femmes, / Les adorer en gros toutes CONFUSÉMENT, / Et les mésestimer toutes SÉPARÉMENT. (THOMAS CORNEILLE)
* La calvitie est peut-être un signe de virilité, mais elle restreint TERRIBLEMENT nos chances de pouvoir le prouver. (CEDRIC HARDWICKLE)
* Que s’aimer MODÉRÉMENT soit l’apanage des médiocres ! (SACHA GUITRY)
* L’amour AVIDEMENT croit tout ce qui le flatte. (JEAN RACINE)
* AISÉMENT l’amour croit tout ce qu’il souhaite. (JEAN RACINE)
* On est beaucoup plus heureux quand on aime VIOLEMMENT que lorsqu’on est aimé. (GUILLERAGUES)
* Aimer, c’est ESSENTIELLEMENT vouloir être aimé. (JACQUES LACAN)
* Il y a SEULEMENT de la malchance à n’être pas aimé ; il y a du malheur à ne point aimer. (ALBERT CAMUS)
* Bien aimer, c’est aimer FOLLEMENT. (ANDRÉ SUARÈS)
* Pourquoi faudrait-il aimer RAREMENT pour aimer beaucoup ? (ALBERT CAMUS)
* On aime d'amour ceux qu'on ne peut pas aimer AUTREMENT. (NATALIE BARNEY)
* Quand tu peux dire pourquoi tu aimes une femme, tu ne l’aimes pas VRAIMENT. (GARABET IBRAILEANU)
* Mieux vaut une passion ÉPERDUMENT manifeste qu’un amour caché. (SAINTE-BEUVE)
* Un homme et une femme peuvent faire ensemble IMPUNÉMENT tout, sauf la conversation. (COLETTE)
* Pour comprendre qu’être jaloux CHARNELLEMENT est une idiotie, il faut avoir été libertin. (CESARE PAVESE)
* Si vous êtes chauves, vous pouvez le rester INDÉFINIMENT en utilisant cette lotion. (PIERRE DAC)

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Bonsoir, Léah.
Je ne suis pas Edy et ne me souhaite pas prétentieux, mais j'ai trouvé la règle suivante dans mes papiers:
L'adverbe -MENT est issu d'un adjectif qualificatif ou parfois d'un participe passé.

- Si l'adjectif masculin se termine par 'e' (ou une autre voyelle), on ajoute simplement -MENT.
  Exceptions (beau) bellement, (fou) follement, (résolu) résoluement, (dû) duement.

- Le 'e' d'un certain nombre d'adjectifs devient 'é' (liste à apprendre).
- Le 'u' d'un certain nombre d'adjectifs devient 'û' (liste à apprendre).

- Si l'adjectif masculin se termine par une consonne, il faut d'abord le mettre au féminin avant d'ajouter -MENT.
   Exception (gentil) gentiment.

- Le 'e' du féminin d'un certain nombre d'adjectifs devient 'é'.

-Si l'adjecif se termine par  -ANT ou -ENT, l'on supprime -NT et l'on ajoute -MMENT.

Certains adverbes sont issus d'adjectifs qualificatifs disparus aujourd'hui:
brièvement, grièvement, journellement, notamment, nuitament, précipitamment, traîtreusement.

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Merci à vous ! mais c'est surtout pour les adverbes issus de verbes que j'ai surtout des problèmes
noter > notemment, notament ou notammant ? je sais qu'il y a une règle précise pour les verbes du 1er groupe

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Bonsoir, Léah !

J'avais bien lu que vous parliez d'adverbes dérivés de verbes, mais j'avais pensé à un lapsus.

Je ne vois nulle part ce que vous me dites des verbes du premier groupe (ni d'un autre groupe d'ailleurs).

Selon ce que je sais, c'est que l'on peut retrouver un verbe mais uniquement au travers d'un participe présent ou passé, parfois d'un simple adjectif (apparent, puissant).
* Noter → Notant → Notamment.
* Précipiter → Précipitant → Précipitamment.
* Briller → Brillant → Brillamment.
* Négliger → Négligeant, négligent → Négligemment.
* Etonner → Etonnant → Etonnamment.
* Aveugler → Aveuglé → Aveuglément.
* Isoler → Isolé → Isolément.
* Languir → Languissant → Languissamment.
* Valoir → Valant, vaillant → Vaillamment.
* Pouvoir → Pouvant, puissant → Puissamment.
* Devoir → Dû → Dûment.
* Prétendre → Prétendu → Prétendument.
* Apparaître → Apparent → Apparemment.
* Plaire → Plaisant → Plaisamment.
* Suffire → Suffisant → Suffisamment.

Voilà un petit recensement que je viens de faire.
1 C'est ici toujours au départ du participe que l'adverbe se fait.
2 Ce n'est pas le monopole des verbes du premier groupe.

Je vous crois volontiers, mais je suis perplexe.
Bonne nuit, chère Léah !
Edy

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Vous m'avez éclairée, avec ce passage par le participe ! mais je vois que entre les ement, les amant, les ammant et les emment, c'est le... bazar
Comme d'hab en français d'ailleurs
pas fichus de tout harmoniser
Pays de grévistes va   

. C'était cette finale en emment prononcé amant, il y avait un truc pour ne pas se tromper, mais je l'ai oublié, dommage

7

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Le "truc" que j'ai trouvé dans Toute l'orghographe des Dicos d'or p. 122 est-il celui que vous cherchez ?

Quant au nombre de m, aucune hésitation à avoir : les adverbes qui se terminent par [am...] s’écrivent toujours avec mm (sinon, e ne pourrait pas se prononcer [a]

Sinon, il est dit dans cette page (pour résumer) que mis à part cinq ou six cas particuliers (dont notamment), les adverbes qui se terminent par [am...] s'écrivent toujours avec e s'ils sont formés sur un adjectif en -ent (patient => patiemment) et avec a s'ils sont formés sur un adjectif en -ant (constant => constamment).

Les ... remplacent la transcription phonétique de la voyelle nasale "an" (un a surmonté d'un tilde).

JSC a écrit :

- Le 'u' d'un certain nombre d'adjectifs devient 'û' (liste à apprendre).

Une liste de moins à apprendre puisque depuis les Rectifications de l'orthographe de 1990, l'accent circonflexe peut ne pas être mis sur le u. On peut donc écrire aussi bien assidument, congrument, continument... que assidûment, congrûment, continûment...

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Ce qui est bien la preuve des complications de cette réforme!
Edy nous a écrit "dûment" et "prétendument" côte à côte, sans préciser que 1990 permet mais n'exige point "dument" et n'autorise nullement "prétendûment".

Je suis content que ton 'truc' correspond à mon message précédent, loupyestu.
il semble que je ne me suis seulement pas rendu compte de l'importance de la dérivation par le participe présent. Mes remerciements à Edy pour cette éclaircie.

9

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

JSC a écrit :

Ce qui est bien la preuve des complications de cette réforme!
Edy nous a écrit "dûment" et "prétendument" côte à côte, sans préciser que 1990 permet mais n'exige point "dument" et n'autorise nullement "prétendûment".

Entre les deux règles :
"TOUS les adverbes en -ument s'écrivent sans accent circonflexe"
et
"Les adverbes en -ument s'écrivent sans accent circonflexe, sauf assidûment, congrûment, crûment, dûment, goulûment, incongrûment, indûment et nûment",
laquelle est la plus compliquée ?

10

Problème d'orthographe - Adverbes en -ment

Entre les deux règles :
"TOUS les adverbes en -ument s'écrivent sans accent circonflexe"
et
"Les adverbes en -ument s'écrivent sans accent circonflexe, sauf assidûment, congrûment, crûment, dûment, goulûment, incongrûment, indûment et nûment",
laquelle est la plus compliquée ?

Loupyestu, merci d'avoir posé la question et mis le doigt sur une des incohérences de notre langue : les exceptions. Et merci pour la règle des ammant et emment 
JSC, la réforme laissant le choix, il est évident qu'on peut opter pour l'ortho la plus simple !