Une éducation livresque permet-elle de connaître les hommes ?

bonjour, voilà je suis en 1re L, et mon professeur nous a demandé une dissertation littéraire qui est la suivante :

La Rochefoucauld déclare ''il est plus nécessaire d'étudier les hommes que les livres''
pensez vous comme lui qu'une éducation livresque ne permet pas de connaître les hommes ?
vous apporterez une réponse argumentée à cette question en vous fondant sur des exemples empruntés notamment à vos lectures.

L'année dernière en seconde , je n'ai jamais vue la technique , faut-il faire un paragraphe pour ? et un paragraphe contre ? alala je suis totalement perdue ...
merci d'avance ..

Une éducation livresque permet-elle de connaître les hommes ?

Consulte les Fiches de Méthode de ce site même

Une éducation livresque permet-elle de connaître les hommes ?

d'accord merci .  au fait , puis-je présenter l'introduction que j'ai faite par rapport au sujet et avoir de vos avis pour m'améliorer ?..bon allez je me lance:
Introduction :
Il est vrai que l'Homme a toujours été sujet de romans, autobiographies, fictions , où l'on peut retrouver un étude de l'Homme, que ce soit sur sa physionomie , ses réactions, ou encore son comportement . La Rochefoucauld déclare qu'il est plus nécessaire d'étudier les Hommes que les livres . Certains livres sont-ils parfois reflet du comportement humain ou de l'Homme ?
Il me manque encore l'annonce discrète du plan . Est-ce un bon début ou c'est assez nul  ?
j'attends vos réactions avec impatiente..

4

Une éducation livresque permet-elle de connaître les hommes ?

Si ça peut t'aider, renseigne toi sur des livres comme Les Caractères de La Bruyère et les moralistes en général, qui, comme leur nom l'indique, s'intéressent aux moeurs, peignent la société.
d'ailleurs, La Rochefoucauld lui même, qu'a-t-il écrit?
Y a-t-il "deux" littératures: une qui s'intérese aux hommes et une autre plus "divertissante"?
Les livres sont-ils "trompeurs"? L'étude des hommes n'est -elle pas possible à travers les livres?

Voilà quelques idées que m'inspire ton sujet.

Mais un conseil, cherche tes idées et ton plan avant de rédiger ton intro. Pour introduire un sujet, encore faut-il savoir où l'on va. Une dissertation, c'est un raisonnement, un cheminement de pensée organisé, avec un début et un aboutissement. Une fois que tu as un plan, tu peux rédiger ton intro et ta conclusion, car tu sais où tu veux en venir, tu ne pars pas à l'aventure.

C'est un peu comme une démonstration en maths: tu n'énonces pas tout et n'importe quoi au début de la démonstration, tu y vas par étapes et énonces des idées, des constats, etc, pour aboutir à ce que tu as démontré. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire.

Bref, il faut de l'organisation!Analyse ton sujet. Qu'est-ce qu'il veut dire? Note les questions que tu te poses en lisant ce sujet, les problèmes aussi qu'il peut poser.
Cherche des pistes, des grandes idées que tu peux illustrer par des exemples. Puis regroupe tes idées en grands axes.

Pour rédiger ton intro, pars de choses générales comme tu l'as fait. Puis énonce le sujet et ensuite explique le et montre les questions qui peuvent en découler. Finalement, explique les problèmes qui te sont apparus quand tu  y as réfléchi, mais ne pars pas non plus dans tous les sens.Tout doit "couler de source", ton intro est un mini raisonnement qui t'amène à te poser une grande question (la problèmatique) à laquelle tu réponds dans tes grandes parties.

Pour ta conclusion, tu réexpliques ton raisonnement global, et tu tentes de répondre à ta question, ou si c'est la cas, tu dis qu'il est difficile d'y répondre.Si tu es à l'aise, tu proposes une ouverture, mais évites de finir sur une question, car on aura tendance à rester sur notre faim, à attendre une réponse.

J'espère t'avoir un peu aidée! (je sais , je suis bavarde!)

Une éducation livresque permet-elle de connaître les hommes ?

merci, je me lance ! cela m'a beaucoup aidé ! c'est parti pour une après midi de dissertation de joie de bonheur ( hum j'en fais un peu trop là ) mais encore merci