Orthographe des noms propres

Bonjour,

J'ai toujours entendu dire que les noms propres n'avaient pas d'orthographe....

Mais je ne parviens pas à trouver la règle de grammaire qui s'y rapporte.

Aussi je viens vous demander votre aide...

Qu'en est il réellement ? Les noms propres ont-ils oui ou non une orthographe ?

D'avance je vous remercie de votre réponse car je suis en train de discuter avec une personne qui me maintient le contraire....

Orthographe des noms propres

Bonsoir Eileen,

Je ne suis pas sûre qu'il y ait une règle concernant l'orthographe des noms propres.

Depuis la création de l'état civil, l'orthographe s'est peu à peu fixée.

Autrefois, du temps où seuls les registres paroissiaux enregistraient la vie, la mort et les sacrements, un nom pouvait se trouver écrit de mille façons par les curés...
Une famille "Perrault", au fil des baptêmes, mariages et décès, pouvait devenir péraud, pérraut, perrot, pérod, etc. Cela ne gênait personne, peu savaient lire et écrire...

De nos jours, l'orthographe est fixée (du moins pour chaque filiation directe) et il serait très déplaisant de voir son nom écorché...

L'orthographe des noms de pays, ville, etc., me semble fixée.

Muriel

Orthographe des noms propres

Eileen
C'est-à-dire que tu peux librement orthographier sur des documents privés ton prénom de la façon qui te palît, Ellen, Hélène, Aileen...
Mais pour les docs officieles tu es tenue de respecter la graphie de ton acte de naissance, autant pour tes prénoms que pour ton nom
Et il vaut mieux quand tu écris à quelqu'un écrire son nom selon les habitudes de cette personne, et pas à ton gré
Pour la Poste, si tu envoies un courrier à Nîmes, il vaut mieux écrire Nîmes que Nymmeu 

Orthographe des noms propres

Merci beaucoup pour vos éclaircissements....

En fait, dans la discussion en question, je précisais bien qu'il ne s'agissait en aucun cas de Noms de famille, car il est clair que pour l'état civil ca pose problème.

Vous m'avez donné la réponse, il s'agissait de l'orthographe des prénoms et effectivement ceux-ci n'ont pas de régles précises d'après ce que j'ai compris.

Donc je peux sans probléme vous signer Heilen )

Orthographe des noms propres

Bonjour,
Je suis à la recherche d'une (soi-disant) règle dont on m'avait parlé il y a longtemps mais je n'en trouve aucune trace, le trait d'union dans un nom propre lorsque la personne est décédée, exemple Charles-de-Gaulle.
Merci de votre réponse si vous avez des éléments.
Bien cordialement,

Orthographe des noms propres

Il n'y a aucune raison ! A-t-on déjà vu sur les plaques de rue ou dans les cimetières (par ex) Jules-Verne ou Simone-de-Beauvoir

Orthographe des noms propres

Saint Germain est bien mort.
Saint-Germain-en-Laye s'écrit ainsi, non?

Bizarrement, mon village s'écrit Saint G de F, non pas Saint-G-de-F.

Orthographe des noms propres

Bonjour Brigitte,

La règle que vous cherchez m'a fait penser à celle qui régit l'orthographe des noms de rue (ou de lieux) quand ils comportent un nom de saint, par exemple :
- 3, rue Saint-Lazare ;
- La porte de Saint-Ouen (Paris) ;
- La ville de Saint-Raphaël.

Si l'on parle des personnes (canonisées), on doit écrire : saint Lazare ; saint Ouen ; saint Raphaël. (Sans majuscule à saint et sans trait d'union.)

Je vous ai trouvé ceci :

[…] les noms de rue et de ville française composés prennent un trait d'union, sauf pour l'article initial (avenue de la Porte-des-Lilas, rue Charles-de-Gaulle, La Rochelle, Saint-Étienne-du-Rouvray) ; […]
Source : http://fr.wikibooks.org/wiki/R%C3%A9dac … ypographie

Par conséquent, ce n'est pas parce que la personne est morte, c'est parce que son nom est intégré à un nom de lieu. La règle s'applique aussi en dehors des noms propres :
- La rue du chat-qui-pisse ;
- La rue du boit-sans-soif ;
- Neuilly-sur-Seine.

Muriel

Orthographe des noms propres

Dans le lien de Muriel, on trouve également

le trait d'union permet de distinguer un mot composé d'une expression de deux mots (par exemple « hors texte » et « un hors-texte ») ou d'un nom propre composé (Victor Hugo l'écrivain, mais le musée Victor-Hugo) ;
un nom d'espèce individualisé est un nom propre composé d'un nom d'espèce indiquant le type d'objet qui est précisé par un autre nom ou un adjectif (par exemple dans « mont Blanc », « mont » est le nom d'espèce) ; lorsqu'un nom d'espèce individualisé sert lui-même à préciser un autre nom, on met un trait d'union (« le mont Blanc » mais « le massif du Mont-Blanc », « les îles du Cap-Vert ») ;

Toutefois un "bon usage" n'a peut-être pas la même force qu'une règle de l'Académie Française.

10

Orthographe des noms propres

salut,

Pour tout ce qui concerne les noms propres, utilisation des majuscules et signes diacritiques, je vous conseille les bouquins suivants :

Majuscules, abréviations, symboles et signes
Albert Doppagne
Editions Duculot.

Code typographique, choix de règles à l'usage des auteurs et professionels du livre
Editeur : Fédération C.G.C. de la communication
64 rue Taitbout, 75009 Paris

Le Ramat Typographique
Editions Charles Corlet

Le bon usage
Maurice Grevisse
Editions Duculot
Chapitre II les signes graphiques