31

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonjour,
J'aurais besoin de votre aide pour clore mon devoir de français concernant  «  Le dernier Jour d'un condamné ».
J'ai lu ce livre et je l'ai trouvé d'un coté phénoménale et d'un autre coté très poignant.
Nous n'avons pas encore étudiés en détails ce livre mais l'enseignant nous a donné deux sujets a traiter, l'un c'est de construire un texte semblable a celui de Hugo et l'autre sujet c'est en effet celui pour lequel j'aurais besoin de votre aide. 
Merci beaucoup !

Répondre aux questions se rapportant a l'éloge et le blâme puis l'abolition de la peine de mort.

      Première ment : le titre
Quelle situation et quels personnages sont impliqués dans le titre?
Pourquoi le temps va t-il jouer un rôle déterminant dans la structure narrative ?
Le genre : quels rapports du texte traduit t-il avec les genres littéraires du journal intime, de l'autobiographie, des mémoires, des confessions et du roman ?
      Deuxième ment: définitions
Définissez au préalable ces différents genres littéraires.
Vous pourrez justifier vos réponses à partir d'une description de la situation d'énonciation initiale.
      Troisième ment: Argumentation
Définissez le but de ce texte: A quel type de discours appartient t-il? Pourquoi?
      Quatrième ment:Situation initiale et finale
Entre la situation initiale et la situation finale combien de temps s'est il écoulé ?
Quel a été l'évolution de la situation ?La vôtre entant que lecteur?
      Cinquième ment: les registres littéraires
Définissez tous les registres littéraires en question avec des citations précises et interprétés les .
1.Dramatique: chapitre 8
2.pathétique: chapitre 9
3.fantastique: chapitre 12
4.réaliste: chapitre 10 et 11
5.lyrique: chapitre 33
6.tragique: chapitre 34 et 36

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

32

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonjour à tous,

Je suis en 2nd et j'ai lu 2 fois " Le dernier jour d'un condamné à mort " et notre prof de français nous a demandé de répondre à 2 questions mais j'ai un peu de mal   

Les questions portent sur le chapitre 10 :

" Pourquoi le condamné décrit-il longuement sa cellule ? "

Pour cette question, je pensais que le condamné faisait ça pour passer le temps en attendant le jour de sa condamnation ...

L'autre question porte sur le chapitre 12 :

" Que représente les toiles d'araignées sur le mur de la cellule du condamné ? "

Pour cette question , je pensais que les toiles d'araignées représentait la mort et les désespoir du condamné ...

Merci de m'aider car j'ai vraiment du mal en français  !

33

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonsoir Tout le monde ,Je suis un élève du 1 ère année du bac , Notre prof, nous a chargé d’analyser  » les gestes de la foule / La moralité de la foule » Dans le dernier jour d’un condamné de Victor HUGO et donner quelques  exemples dans le roman , j’arrive pas à bien comprendre ces deux Axes , j’espère que vous allez m’aider un petit peu

Merci d'avance !

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Bonsoir
S'il vous plait j'ai besoin d'un aide sur l'analyse des gestes de la foules et sa moralité dans le dernier jour j'un condamné

34

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

bonsoir tout le monde je voudrai savoir quel est le champ lexical associé à celui de la lumière dans ce passage:

J’étais parvenu à ma place. Au moment où le tumulte cessa dans la foule, il cessa aussi dans mes idées. Je compris tout à coup clairement ce que je n’avais fait qu’entrevoir confusément jusqu’alors, que le moment décisif était venu, et que j’étais là pour entendre ma sentence.
L’explique qui pourra, de la manière dont cette idée me vint elle ne me causa pas de terreur. Les fenêtres étaient ouvertes ; l’air et le bruit de la ville arrivaient librement du dehors ; la salle était claire comme pour une noce ; les gais rayons du soleil traçaient ça et là la figure lumineuse des croisées, tantôt allongée sur le plancher, tantôt développée sur les tables, tantôt brisée à l’angle des murs ; et de ces losanges éclatants aux fenêtres chaque rayon découpait dans l’air un grand prisme de poussière d’or.
Les juges, au fond de la salle, avaient l’air satisfait, probablement de la joie d’avoir bientôt fini. Le visage du président, doucement éclairé par le reflet d’une vitre, avait quelque chose de calme et de bon ; et un jeune assesseur causait presque gaiement en chiffonnant son rabat avec une jolie dame en chapeau rose, placée par faveur derrière lui.
Les jurés seuls paraissaient blêmes et abattus, mais c’était apparemment de fatigue d’avoir veillé toute la nuit. Quelques-uns bâillaient. Rien, dans leur contenance, n’annonçait des hommes qui viennent de porter une sentence de mort ; et sur les figures de ces bons bourgeois je ne devinais qu’une grande envie de dormir.
En face de moi une fenêtre était toute grande ouverte. J’entendais rire sur le quai des marchandes de fleurs ; et, au bord de la croisée, une jolie petite plante jaune, toute pénétrée d’un rayon de soleil, jouait avec le vent dans une fente de la pierre.
Comment une idée sinistre aurait-elle pu poindre parmi tant de gracieuses sensations ? Inondé d’air et de soleil, il me fut impossible de penser à autre chose qu’à la liberté ; l’espérance vint rayonner en moi comme le jour autour de moi ; et, confiant, j’attendis ma sentence comme on attend la délivrance et la vie.
Cependant mon avocat arriva. On l’attendait. Il venait de déjeuner copieusement et de bon appétit. Parvenu à sa place, il se pencha vers moi avec un sourire.
– J’espère, me dit-il.
– N’est-ce pas ? Répondis-je, léger et souriant aussi.
– Oui, reprit-il ; je ne sais rien encore de leur déclaration, mais ils auront sans doute écarté la préméditation, et alors ce ne sera que les travaux forcés à perpétuité.
– Que dites-vous là, monsieur ? Répliquai-je indigné ; plutôt cent fois la mort !
Oui, la mort ! – Et d’ailleurs, me répétait je ne sais quelle voix intérieure, qu’est-ce que je risque à dire cela ? A-t-on jamais prononcé sentence de mort autrement qu’à minuit, aux flambeaux, dans une salle sombre et noire, et par une froide nuit de pluie et d’hiver ? Mais au mois d’août, à huit heures du matin, un si beau jour, ces bons jurés, c’est impossible ! Et mes yeux revenaient se fixer sur la jolie fleur jaune au soleil.

Je pense que c'est le champ lexical de l'espoir (l'ambiance est rassurante, et l'impression qui se dégage et celle de la joie et de la satisfaction) qui est associé au champ lexical de la lumière. je ne suis pas vraiment très sûre!

aussi, dans cette phrase:
"Comment une idée sinistre aurait-elle pu poindre parmi tant de gracieuses sensations ?" je ne sais pas si le conditionnel passé renvoie à l'état du condamné alors qu'il attendait la sentence (il est optimiste, il a de l'espoir), ou bien c'est le condamné dans l'état présent qui se rappelle  son état passé et qui exprime son choc et son indignation.

qu'est ce que vous en pensez?
_________________________
en reponse à la question de dodgo: la foule est animalisée ("comme des hyènes" chapitre XLIX), elle est assoiffée de sang et attend impatiemment la scène d'exécution.
Elle est aussi evoquée dans le chapitre XLVIII/ II...en lisant ces chapitres tu trouveras beaucoup d'exemples.

35

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonsoir,

Le champ lexical a bien été identifié.
La remarque du narrateur est bien un commentaire a posteriori.

36

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Merci Jean-Luc.

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonjour à tous,
Etudiant d’études supérieures en Egypte, j’ai choisi Le Dernier Jour D’un Condamné  de Victor Hugo pour mon mémoire. Le choix de l’approche critique, pour moi, est un casse-tête 

Pourriez-vous me suggérer les approches critiques les plus convenables, à vos avis, pour traiter et analyser ce roman abordant le thème de la peine de mort ?
Merci d’avance 

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonjour.

En attendant d'autres réponses, peut-être trouveras-tu déjà des pistes en consultant les discussions indiquées sous "Voir aussi..." en bas de page.

39

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonjour,

je m'adresse plus particulièrement a ceux ou celles qui ont déjà lu et étudier le livre "le dernier jour d'un comdamné" de Victor Hugo.

J'aimerais savoirr quel sont vos passages préférés et si vous pouvais les analyser. (Ce n'est pas un devoir, mais un sondage qu'on nous demandé de faire)

Je vous remercie d'avance.

40

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Questions

Bonjour

J'aimerais que vous m'aidiez dans mon devoir, il faut que je choisisse deux passages marquants de ce roman et que je les analyse en expliquant pourquoi ils m'ont marqués!!

S'il vous plaît, aidez-moi !

Merci d'avance.