1

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

SVP je ne demande de faire le devoir loin de là
juste me dire sur quelles axes je peux partir
des idées juste cela
j'ai un commentaire composé a faire sur le poème de vauquelin des yveteaux   voici le Poème
titre dans le livre de 1ere S : éloge de l'éphémère

Avecques mon amour naît l'amour de changer.
J'en aime une au matin ; l'autre au soir me possède.
Premier qu'avoir le mal, je cherche le remède,
N'attendant être pris pour me désengager.

Sous un espoir trop long je ne puis m'affliger ;
Quand une fait la brave, une autre lui succède ;
Et n'aime plus longtemps la belle que la laide :
Car dessous telles lois je ne veux me ranger.

Si j'ai moins de faveur, j'ai moins de frénésie ;
Chassant la passion hors de ma fantaisie,
À deux, en même jour, je m'offre et dis adieu.

Mettant en divers lieux l'heur de mes espérances,
Je fais peu d'amitiés et bien des connaissances ;
Et me trouvant partout je ne suis en nul lieu.

Merci de m'aider à trouver des axes de lecture c'est mon premier commentaire composé sur un poème
j'ai un mal fou avec cela.

j'ai bien entendu trier tous les vers j'ai fait une introduction sur l'auteur et son libertinage
mon problème
c'est les axes de lecture
je pars de l'amour ? ou non
je mets l'accent sur le libertinage dont il est fier ?
Merci

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

bonjour, je suis en 1ere et je dois rédiger un devoir sur le poème ci-dessous, en répondant à la question: En quoi est-ce une description originale du sentiment amoureux?
J'ai eu beau beaucoup chercher je ne trouve pas grand chose sur ce poeme qui puisse m'aider, malgrè ça j'ai quelques pistes:
-L'inconstance : entre les deux mon coeur balance
- la prédominance des antithèses
- L'expression du comportement du coeur inconstant
- ce qui reste d'un thème classique: Le sentiment amoureux dans le sonnet
Pouvez-vous me dire si mes pistes sont bonnes, et eventuellement m'en soumettre d'autres, j'ai beaucoup de mal à rédiger cette question.
Merci

L'AMOUR DE CHANGER (Vauquelin)

Avecques mon amour naît l'amour de changer.
J'en aime une au matin ; l'autre au soir me possède.
Premier qu'avoir le mal, je cherche le remède,
N'attendant être pris pour me désengager.

Sous un espoir trop long je ne puis m'affliger ;
Quand une fait la brave, une autre lui succède ;
Et n'aime plus longtemps la belle que la laide :
Car dessous telles lois je ne veux me ranger.

Si j'ai moins de faveur, j'ai moins de frénésie ;
Chassant la passion hors de ma fantaisie,
À deux, en même jour, je m'offre et dis adieu.

Mettant en divers lieux l'heur de mes espérances,
Je fais peu d'amitiés et bien des connaissances ;
Et me trouvant partout je ne suis en nul lieu.

3

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

Bonjour Didie,

Les pistes sont bonnes.
Je crois que tu aurais intérêt à regarder aussi cette préfiguration de Don Juan, cette maladie de l'amour, cette incapacité à se fixer.
Le séducteur est "amoureux de l'amour" ce qui est finalement frustrant, examine la chute du sonnet. Ce poème est donc une critique, ce qui est bien nouveau.

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

D'accord merci beaucoup, je cherche sur internet la préfiguration de Don Juan pour voir, mais je trouve pas de site qui se réfère à ça, pouvez-vous me donner un site pour que je puisse voir.

5

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

Bonjour Didie,

Quand je parle de préfiguration, c'est une image. Don Juan n'apparaîtra comme mythe qu'un siècle plus tard.
Il n'empêche que Vauquelin de la Fresnaye qui a connu une jeunesse dissipée s'est repenti sur le tard. Il dénonce donc cette maladie du désir qui ne peut se fixer durablement sur un être, et qui contrevient ainsi à la tradition galante et à l'amour courtois qui ont marqué le lyrisme littéraire français.

Seigneur, je n’ai cessé, dès la fleur de mon âge,
    D’amasser sur mon chef péchés dessus péchés ;
    Des dons que tu m’avais dedans l’âme cachés,
    Plaisant, je m’en servais à mon désavantage.

    Maintenant que la neige a couvert mon visage,
    Que mes prés les plus beaux sont fanés et fauchés,
    Et que déjà tant d’ans ont mes nerfs desséchés,
    Me ramentai le mal de mon âge volage.

    Ne m’abandonne point : en ses ans les plus vieux,
    Le sage roi des Juifs adora de faux dieux,
    Pour complaire au désir des femmes étrangères.

    Las ! fais qu’à ton honneur je puisse ménager
    Le reste de mes ans, sans de toi m’étranger
    Et sans prendre plaisir aux fables mensongères.

6

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

Salut, j'ai ce poème à traiter et je voudrais avoir de l'aide pour des axes de lecture.

J'ai comme première axe :

-L'expression du comportement inconstant, avec le jeux des antithèses, le rythme et tout...

Mais je ne trouve pas de second axe, avez vous des idées?
Ou alors faut-il que je sépare mon première axe en deux partis ?

Avecques mon amour naît l'amour de changer.
J'en aime une au matin ; l'autre au soir me possède.
Premier qu'avoir le mal, je cherche le remède,
N'attendant être pris pour me désengager.

Sous un espoir trop long je ne puis m'affliger ;
Quand une fait la brave, une autre lui succède ;
Et n'aime plus longtemps la belle que la laide :
Car dessous telles lois je ne veux me ranger.

Si j'ai moins de faveur, j'ai moins de frénésie ;
Chassant la passion hors de ma fantaisie,
À deux, en même jour, je m'offre et dis adieu.

Mettant en divers lieux l'heur de mes espérances,
Je fais peu d'amitiés et bien des connaissances ;
Et me trouvant partout je ne suis en nul lieu.

7

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

Bonjour , moi aussi j'ai ce poème à commenter mais je ne trouve aucune figure de style , je n'ai pas de quoi faire ce commentaire , si vous avez des pistes de lecture à me proposer , n'hésité pas !!
Au plus vite si possible , merci beaucoup !

8

Vauquelin des Yveteaux, Avecques mon amour naît l'amour de changer...

Salut Elise,
J'ai aussi eu ce texte à commenter. Je pense que tu peux partir sur ces axes:
-L'omniprésence du changement
-Le libertinage de l'auteur qui est représenté

Voilà, j'espére que ça pourra t'aider