1 (Modifié par Hippocampe 22/11/2019 à 08:52)

Pourquoi plusieurs genres ?

Bonjour,

J'ai une question qui me tarabuste depuis longtemps :
pourquoi dit-on un chemisier et une chemise, un fauteuil et une chaise ?
_ Pour commencer, pourquoi dit-on une femme et un homme ? Les Anglais disent a woman et a man, ils ne s'en portent pas plus mal. (Mais ils disent she pour parler d'un bateau, pourquoi donc ?)
_ Pour continuer, pourquoi attribue-t-on un sexe à des objets ?

Je suppose que ça nous vient du latin qui connaissait le masculin, le féminin et le neutre. Mais pourquoi le latin lui-même utilisait-il ces trois genres ? Je suppose que ça venait d'une langue plus ancienne ? Mais alors, même question pour cette langue plus ancienne et ainsi de suite… Pourquoi deux ou trois genres ? (À noter que l'allemand possède trois genres et ne descend pas du latin.)

2

Pourquoi plusieurs genres ?

J'ai une question qui me tarabuste depuis longtemps :

Je crois qu'il te faudra apprendre à vivre avec des questions non résolues !

Mais pourquoi le latin lui-même utilisait-il ces trois genres ? Je suppose que ça venait d'une langue plus ancienne ?

Oui, on suppose que c'était bien le cas de l'indo-européen.

À noter que l'allemand possède trois genres et ne descend pas du latin.

Mais il se rattache à l'indo-européen.

En fait, dans les langues indo-européennes, la plupart ont conservé la distinction de genre, même pour les objets. L'anglais fait exception sur ce point.

En revanche :

De nombreuses langues non indo-européennes, comme le basque, le finnois, l'estonien, le turc ou le hongrois, ne connaissent pas la catégorie du genre, bien que des oppositions puissent être marquées par les pronoms. Le chinois classique n'a pas de genre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Genre_grammatical

Sur des hypothèses concernant l'apparition du genre, voir :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic. … 8535#88535

3

Pourquoi plusieurs genres ?

lamaneur a écrit :

Je crois qu'il te faudra apprendre à vivre avec des questions non résolues !

Tu as sûrement raison mais tes liens sont très intéressants, merci.

4

Pourquoi plusieurs genres ?

Bonjour

Pas de genre grammatical non plus en esperanto, et c'est un vrai soulagement pour apprendre une langue, quelle complication inutile...

D'autant plus que le genre grammatical n'est même pas constant d'une langue indo-européenne à l'autre : en allemand, "table" est masculin (der Tisch), et "soleil" est féminin (die Sonne), ce qui doit encore plus compliquer les tentatives d'explication par une origine commune.

5 (Modifié par Jehan 22/11/2019 à 17:33)

Pourquoi plusieurs genres ?

Pas de genre grammatical arbitraire en espéranto, c'est vrai.

En espéranto, il reste juste une distinction de sexe pour le pronom personnel de la 3e personne du singulier : li (pour un être de sexe masculin); ŝi (pour un être de sexe féminin) ; ĝi (pour une chose ou un être -un animal notamment - dont on n'a pas besoin de préciser le sexe).

En ce qui concerne les noms d'êtres animés (personnes, animaux) le sexe féminin est marqué
par le suffixe -in  :  kato, chat; katino, chatte; frato, frère; fratino, sœur; sinjoro, monsieur; sinjorino, madame.
Il existe un préfixe ge- pour un ensemble mixte : gesinjoroj, messieurs-dames.

Plutonium, cette discussion t'intéressera sûrement :
https://www.etudes-litteraires.com/foru … ranto.html

6

Pourquoi plusieurs genres ?

Si, à l'avenir, se profile peut-être l'écriture inclusive, pour être tout à fait exhaustif il faudrait en toute logique « créer » des genres correspondant à LGBTQIA+

Si L, G et B sont à peu près clairs (pour la question grammaticale du genre), à partir de T puis surtout de Q, I et A, ça se corse : les personnes qui se revendiquent queers, intersexes et asexuels accepteraient-t-elles d'être rattachées à un genre neutre s'il existait dans la langue française ? D'ailleurs comment font les pays qui, comme l'Allemagne, ont les trois genres à leur palette ?

Aux États-Unis d'Amérique, on en est pour l'instant à LGBTTQQIAAP. (Pour plus d'informations bienveillantes sur la significations de ces initiales, voir l'article de Libération https://www.liberation.fr/france/2018/0 … ia_1625090).

7

Pourquoi plusieurs genres ?

Encore plus fort que les genres, certaines langues utilisent des classes nominales, voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_nominale, et la logique n'en est pas toujours évidente. Lakoff s'est inspiré d'une classe nominale du dyirbal (une langue aborigène d'Australie) pour intituler son bouquin: Women, Fire and Dangerous Things (https://en.wikipedia.org/wiki/Women,_Fi … ous_Things).

Autrement dit les femmes sont (grammaticalement) classées avec le feu, l'eau, les choses dangereuses et certains animaux. J'imagine les hurlements des féministes... 

8

Pourquoi plusieurs genres ?

On pourrait remplacer women par men, garder le reste du titre et écrire aussi tout un livre. Ceci dit, je ne vois pas l'intérêt de classer des humains avec des choses, sauf à vouloir choquer.

9 (Modifié par Jehan 27/11/2019 à 14:00)

Pourquoi plusieurs genres ?

Je doute que les très rares aborigènes australiens parlant encore le dyirbal aient la volonté de choquer qui que ce soit...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_no … g%C3%A8nes
Mais on peut effectivement se poser la question pour le linguiste Lakoff, quand il a choisi le titre son bouquin ! Peut-être juste une volonté d'attirer l'attention... Un titre accrocheur, quoi.

10 (Modifié par Yvain 27/11/2019 à 18:52)

Pourquoi plusieurs genres ?

lamaneur a écrit :

En revanche :

De nombreuses langues non indo-européennes, comme le basque, le finnois, l'estonien, le turc ou le hongrois, ne connaissent pas la catégorie du genre, bien que des oppositions puissent être marquées par les pronoms. Le chinois classique n'a pas de genre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Genre_grammatical

En finnois, on ne fait même pas la distinction classique de genre dans les pronoms personnels de 3ème personne.

Tämä mies on vaarallinen -> hän on vaarallinen.
Cet homme est dangereux, il...
Tämä nainen on vaarallinen -> hän on vaarallinen.
Cette femme est dangereuse, elle...

Mais on fait une distinction entre les êtres humains (incluant les femmes) et les animaux, les choses, les abstractions (hors personnifications).

Tämä koira on vaarallinen -> se on vaarallinen.
Ce chien est dangereux, il...

Même chose au pluriel avec he d'une part, ne d'autre part.

Si je dis par exemple ne eivät ole vaarallisia (ils/elles sont pas dangereu.x.ses), on sait que je ne parle pas d'être humains.