1 (Modifié par Jehan 12/10/2019 à 15:25)

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Bonjour, je dois faire un commentaire littéraire sur le poème à ma Juliette de Victor Hugo mais je ne sais pas comment faire j'en ai jamais fais est ce que vous pourrez m'aider s'il vous plait
Merci

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Bonjour.

Tu aurais pu au moins afficher le texte...
Je viens de faire une recherche sur Internet et je n'ai pas trouvé de poème avec ce titre.
Pourrais-tu au moins donner le premier vers et le dernier vers ?

Pour la façon de faire un commentaire, tu peux consulter nos fiches méthode :
https://www.etudes-litteraires.com/commentaire.php

3 (Modifié par Jehan 12/10/2019 à 15:12)

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine ;
Puisque j'ai dans tes mains posé mon front pâli ;
Puisque j'ai respiré parfois la douce haleine
De ton âme, parfum dans l'ombre enseveli ;

Puisqu'il me fut donné de t'entendre me dire
Les mots où se répand le cœur mystérieux ;
Puisque j'ai vu pleurer, puisque j'ai vu sourire
Ta bouche sur ma bouche et tes yeux sur mes yeux ;

Puisque j'ai vu briller sur ma tête ravie
Un rayon de ton astre, hélas ! voilé toujours ;
Puisque j'ai vu tomber dans l'onde de ma vie
Une feuille de rose arrachée à tes jours ;

Je puis maintenant dire aux rapides années :
— Passez ! Passez toujours ! je n'ai plus à vieillir ;
Allez-vous-en avec vos fleurs toutes fanées ;
J'ai dans l'âme une fleur que nul ne peut cueillir !

Votre aile en le heurtant ne fera rien répandre
Du vase où je m'abreuve et que j'ai bien rempli.
Mon âme a plus de feu que vous n'avez de cendre !
Mon cœur a plus d'amour que vous n'avez d'oubli !

4

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Est-ce que le prof fait une différence entre commentaire et analyse littéraire. Si c'est pour lui c'est la même chose, vous devez
1-Identifier le sous-genre auquel appartient ce poème. La poésie étant un genre littéraire, les sous-genres seront donc l'épopée, le poème lyrique, le poème didactique, la fable, le poème religieux pour ne citer que ceux-là.
2-Dire à quel mouvement littéraire appartient l'auteur?
3-Savoir comment se divise le texte ? En strophes de combien de vers?
4-Identifier les vers, dire s'ils sont des alexandrins sinon ils sont de combien de pieds
5-Qu'est-ce que vous pensez du texte, vous a-t-il plu? Pourquoi ?

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Oui elle fait une différence et elle m'a bien dit que c'était un commentaire de texte et pas une analyse.

6

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Opinion personnelle : Alors vous devez vous limiter à poindre, signaler les sentiments exprimés dans le texte pour pouvoir mieux asseoir votre opinion.
Puis vous passez directement à vos sentiments sur le texte. Dans une analyse on recherche l'objectivité d'abord. Tandis que pour les commentaires vous êtes libre d'être subjectif.

Pour une idée approfondie visitez:
https://www.etudes-litteraires.com/meth … eraire.php

7

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

Poème qui fait partie des Chants du crépuscule (1836)
Victor Hugo a 34 ans.


C'est un poème lyrique qui exprime des sentiments et qui s'inscrit dans le mouvement romantique.

Deux thèmes dominent dans ce poème :
- l'expression de l'amour pour Juliette Drouet (Evocation : JE/TU)
- une sorte de défi au temps qui passe

8

Victor Hugo, Puisque j'ai mis ma lèvre...

bonjour je dois rédiger un commentaire sur A ma Juliette d' Hugo, mais je n'ai aucune idée pour ma partie 2 qui est une interpellation au temps dévastateur originale...
Pour cela j'ai choisi deux sous parties:
-une adresse au temps: présent," vous", impératif
-rappel des affres du temps, dieu tout puissant normalement.

je suis bloquée je ne sais pas comment le montrer ?
pouvez vous m'aider s'il vous plait.

Mes pistes de recherches:
pour la premiere sous partie: dans le quatrième quatrin le poète s'adresse au temps en le personnifiant.
pour cela il utilise la deuxième personne du pluriel, il s'adresse aux rapides années.
l'impératif sert à donner des ordres, le poète demande donc la chasse des rapides années.
il y a le champ lexical qui renvoit au temps qui passe "hanté" "vieilir" "oubli"

voici mes idées mais je ne sais pas comment les classer dans mes sous parties...